Policier & Thriller

  • Dix ans ont passé depuis que le narrateur a vu Luciana B pour la dernière fois. A l'époque, il était tombé amoureux d'elle. Bien qu'elle fût la secrétaire personnelle du célèbre auteur de romans policiers Kloster, il l'avait engagée en cachette pour taper les pages de son roman. Aujourd'hui, il ne reste plus rien de la jeune fille gaie et séduisante qu'il a connue. Que s'est-il passé ces dernières années ? Luciana se raconte : elle a vu, tour à tour, mourir la plupart de ses proches ? Son fiancé, ses parents, son frère ? Dans des circonstances qui semblent forcer le hasard. Et elle, ou sa soeur, pourraient être les prochaines sur la liste. Luciana vit à présent dans la terreur, dans l'observation de chaque ombre, de chaque personne qui frôle son passage. Selon elle, ces décès survenus avec une régularité méthodique n'ont rien d'accidentel ; ils sont l'oeuvre de Kloster qui a lancé une vendetta contre elle parce qu'il y a dix ans, en portant plainte contre lui pour harcèlement sexuel, elle a provoqué un enchaînement de désastres qu'il a décidé de lui faire payer au « septuple ». A moins que ce ne soit Luciana elle-même qui, rongée par la culpabilité, provoque sa propre perte... Au bord du désespoir, elle s'adresse à celui qui l'a autrefois aimée, et qui est le seul susceptible de la croire. Qui sait, en tant qu'écrivain, peut-être le narrateur sera-t-il à même de percer à jour les ténèbres de Kloster et de faire le tri entre la réalité et la fiction ? Les Carnets d'Henry James et un volume de la Bible seront ses clés pour un voyage sans retour dans les plus obscures régions du mal

  • Tueur à gages misanthrope complexé par un bec-de-lièvre, James Raven exécute un ministre à Londres, sous les ordres d'un homme qui dit se nommer Cholmondeley. Les circonstances l'obligent à tuer également sa vieille secrétaire. Il reçoit pour paiement deux cent cinquante livres mais s'aperçoit vite que les numéros des billets ont été signalés à la police. Ses employeurs lui ont tendu un piège. Le détective Mather part à la poursuite de Raven qui, de son côté, tente de rattraper son commanditaire pour se venger. Dans sa cavale, le hasard place sur sa route Anne Crowder, une jeune actrice de théâtre, intrépide et courageuse, qui n'est autre que la fiancée de Mather... Pour la première fois, le tueur imaginé par Graham Greene n'incarne pas le mal mais est, au contraire, porteur de valeurs. Grand classique du roman noir, Tueur à gages est également devenu un grand classique du cinéma.

  • Un crime, huit femmes. Chacune a vu ou entendu quelque chose. Chacune sait, croit savoir ou peut-être feint de ne pas savoir. Car chacune, de près ou de loin, est mêlée à cette affaire sordide, le meurtre d'une jeune prostituée roumaine, dont on a retrouvé le cadavre dans un fossé de la périphérie de Turin. Crime crapuleux ? Règlement de comptes ? Ou incroyable machination ?
    Les voix des huit femmes se croisent et se mêlent tandis que la police piétine.
    Parvenu au sommet de son art d'illusionniste, Carlo Fruttero nous donne à lire, avec Des femmes bien informées, une tragi-comédie à la fois impitoyable et savoureuse.

  • 2 août 1914. La nuit vient de tomber sur la campagne anglaise. Sur la terrasse d'une longue maison basse à lourds pignons, deux Allemands fument le cigare tout en échangeant des propos confidentiels. Von Bork est le plus dévoué des agents du Kaiser et le plus astucieux des agents secrets. Ses qualités l'ont recommandé pour une mission en Angleterre, capitale. Elle touche à sa fin et il devrait être de retour à Berlin d'ici une semaine. Le baron von Herling, secrétaire principal de la légation, est venu lui rendre une petite visite. Ils ont l'arrogance de ceux qui sont convaincus d'avoir accompli avec succès leur mission. Ils sont en pleine séance de flatterie et d'autocongratulation.
    Depuis quatre ans, dans une atmosphère lourde qui pressent le conflit mondial, von Bork passe des documents top-secrets au gouvernement allemand concernant la défense et la sécurité du royaume. Son coffre-fort déborde de casiers épais étiquetés: « Gués », « Défenses côtières », « Avions », « Irlande », « La Manche », etc. Mais il lui manque le joyau de la collection sur les transmissions de la marine. Altamont, un Irlandais d'Amérique qui voue une haine farouche à l'Angleterre, doit le lui apporter d'un instant à l'autre. Von Herling s'en va. Préoccupé par l'imminence de la tragédie européenne, il ne remarque pas une petite Ford qu'il croise dans la rue du village. Au volant, un homme à la forte charpente et à la moustache grise. À l'arrière, un homme qui aurait pu passer pour une caricature de l'oncle Sam.

  • Dans la sereine et studieuse Oxford, alors qu'enfle la rumeur de la résolution imminente du plus ardu des problèmes mathématiques, le théorème de Fermat, un tueur en série adresse à l'éminent logicien Arthur Seldom de mystérieux messages, des fragments d'une démonstration écrite en lettres de sang. Aidé du narrateur, un jeune étudiant à peine débarqué de son Argentine natale, Seldom va s'efforcer de trouver la clé de l'énigme...
    Mêlant adroitement la singulière atmosphère des collèges britanniques, les tourments de la passion, les abstractions de Wittgenstein et de Gödel, les mystères des sectes pythagoriciennes et les antiques secrets de la magie, Mathématique du crime, roman policier de construction classique et pourtant hors normes, nous tient en haleine jusqu'à son dénouement. Un magistral tour de prestidigitation.

  • Aux confins du Canada, à la frontière des Etats-Unis, une jeune femme se rend, avec son compagnon et un couple d'amis, sur l'île où elle vécut enfant, pour retrouver son père disparu. Leur séjour se prolonge en huis clos étrange, tandis que l'héroïne s'engage à la recherche du père. Au terme de cette quête, elle pourra 'faire surface', s'éveiller à une nouvelle vie, lavée des vieilles terreurs et des névroses de l'enfance, libérée du factice et rendue à la réalité du monde sensible.

empty