Steinkis

  • En nous mettant face à ces situations presque impensables nous prend par la main pour nous amener à les envisager. Un anthropologue Jivaro « fait son terrain » dans la commune de Bois-le-Roi, des pinsons et mésanges définissent les nouvelles lois, Trump Merkel et Macron formant la minorité occidental à préserver. En quatre chapitres dessinés, Pignocchi nous place tantôt dans un arbre, tantôt à l'Élysée. Nous sommes oiseau qui pense militant, nous sommes présidents qui pensent indien.
    Lire pour redescendre dans le croyable et cette fois, envisager vraiment le renversement.

  • En 1908, Jack Johnson devient le premier Noir champion du monde de boxe poids lourds. Pérorant, revendiquant sa couleur de peau, il mène un grand train de vie et épouse une femme blanche. C'en est trop pour l'ancien champion invaincu James J. Jeffries, qui sort de se retraite pour combattre Johnson et prouver la supériorité des Blancs. Le combat aura lieu au Nevada, devant 22.000 spectateurs.

    Sur commande
  • Et si le Premier ministre se prenait de passion pour les rainettes ?
    Et si écraser un hérisson par mégarde risquait de déclencher la fureur de son esprit protecteur ?
    Et si le monde et ses dirigeants adoptaient l'animisme des Indiens d'Amazonie ?
    La culture occidentale traditionnelle, quant à elle, ne subsisterait plus que dans quelques régions françaises, où un anthropologue jivaro viendrait l'étudier et militer pour sa sauvegarde.

    De ce parti pris, Alessandro Pignocchi fait émerger un monde où les valeurs s'inversent, les lignes se déplacent et où les rainettes reçoivent enfin la considération qu'elles méritent.

  • 1949. Depuis la mort d'Alfred Stieglitz trois ans auparavant, Georgia s'est réfugiée dans son Ghost Ranch au Nouveau Mexique, avec ses copines Maria Chabot, Anita Pollitzer et la secrétaire Doris Bry, pour faire l'inventaire du patrimoine de photos et de dessins de Stieglitz. À travers ce travail complexe, Georgia retrace son propre chemin, dans la vie et dans l'art : de l'école des arts (Chicago 1905) jusqu'à la consécration comme première artiste femme américaine (1943) et à sa carrière des dernières années.

  • Ceux du Chambon : 1939-1944 : l'Histoire vraie de deux frères sauvés par les justes Nouv.

    " Le souvenir du Juste restera pour toujours ".
    Été 1939, la famille Weil passe des vacances joyeuses dans le Morvan, au lac des Settons.
    " Mais les vacances s'étaient mal terminées. Le 3 septembre, la France et l'Angleterre avaient déclaré la guerre à l'Allemagne. J'avais trois ans : j'étais trop petit pour comprendre ce qu'il se passait vraiment et ce que cela signifiait, pour nous et pour le monde, je ne savais pas qui était Adolf Hitler et ce qu'il voulait faire, mais je voyais bien que mes parents étaient très soucieux... " Maurice, le père de famille retourne travailler à Lille, tandis que Denise emmène les garçons, Étienne et Philippe au Chambon sur Lignon, où, paraît-il les enfants seront en sécurité...

  • Polyamour, non-monogamie éthique, compersion, etc. ces notions ne vous sont pas tout à fait étrangères (vous avez visionné un reportage Brut sur le sujet) mais une série de questions vous taraude : peut-on vraiment aimer plusieurs personnes ? comment gérer la jalousie ? que répondre aux interrogations des enfants ? y a-t-il une hiérarchie entre les partenaires ? Heureusement, Charly, Elsa et Tina sont là pour y répondre.
    En novembre 2019, le trouple a créé le compte Instagram Holy Poly Macaroni (plus de 15 000 abonnées) dans le but de donner plus de visibilité au polyamour et au concept de couple ouvert. Ils offrent des réponses aux questions les plus fréquentes de leurs abonnées à travers des strips réalisé par Charly (Cookie Kalkair). Amour, sexe, règles, parentalité, jalousie, hiérarchie, rupture, ils abordent tous les sujets avec humour et bienveillance.

  • Les contraceptes : enquête sur le dernier tabou Nouv.

    Pour le plus grand bonheur des hommes, la contraception - sa charge mentale, ses effets secondaires - est aujourd'hui encore considérée comme une affaire de femmes. Au détour d'une conversation, Guillaume et Stéphane réalisent qu'ils ne se sont jamais souciés de la méthode utilisée par leurs compagnes.
    Tous deux journalistes ils s'emparent du sujet et partent à la rencontre d'hommes qui se contraceptent et de spécialistes de la question pour tenter de comprendre pourquoi ces méthodes sont si méconnues et si artisanales.
    Rapidement, cette enquête sur le dernier bastion du patriarcat devient le point de départ d'une grande introspection. Les choses changent. Vont-ils évoluer avec ?

    "Ce livre est une enquête passionnante sur les étapes d'une révolution manquée, mais aussi sur l'aspiration des hommes à prendre leur part dans les combats féministes." Camille Froidevaux-Metterie.

  • Goodbye Ceausescu Nouv.

    Goodbye Ceausescu

    ,

    • Steinkis
    • 30 Septembre 2021

    Roumanie, 25 décembre 1989. Le monde assiste, médusé, au procès et à l'exécution du couple Ceausescu _ retransmis en direct à la télévision _, qui sonnent la fin de l'un des régimes les plus tyranniques du bloc communiste.
    Marqué par ces images, Romain a eu envie de comprendre ce qu'est devenu ce pays si proche... et pourtant si méconnu. Trente ans plus tard, il embarque pour un road-trip trépidant avec une question en tête : « Vivre dans un pays post-communiste, c'est quoi ? » et découvre un visage de la Roumanie bien éloigné des clichés qui lui collent à la peau.

  • Vendetta : la vengeance des Oulianov Nouv.

    Pour avoir participé à un complot visant à assassiner le Tsar, Alexandre Oulianov est pendu le 11 mai 1887. Son frère cadet, Vladimir, est fou de douleur et de rage. Il jure qu'il tuera le Tsar, qu'il les tuera tous ! Vladimir Ilitch Oulianov, devenu Lénine, reprendra ainsi le flambeau de la lutte politique...
    Loulou Dedola et Lelio Bonaccorso sont connus pour leurs travaux d'étude et d'infiltration des organisations mafieuses. Vendetta est leur point de vue sans concession sur Lénine, et illustre par les faits la vendetta personnelle et le fonctionnement mafieux mis en place pour atteindre son objectif : VENGER LES OULIANOV.

  • Mannequin, muse, photographe, reporter, cuisinère, Lee Miller vécut mille vies en une !

  • Anent

    Alessandro Pignocchi

    Au cour de la jungle amazonienne, les Jivaros Achuar conversent quotidiennement avec les plantes, les animaux et les esprits grâce aux anent, de petits poèmes fredonnés à voix basse ou récités mentalement.
    Du moins en était-il ainsi il y a quarante ans, lorsque l'anthropologue Philippe Descola partagea leur vie pendant trois années.
    Fasciné par son récit, Alessandro Pignocchi repart aujourd'hui sur ses traces. Chercheur en sciences cognitives et philosophie de l'art à l'Institut Jean Nicod (CNRS/ENS/EHESS), ALESSANDRO PIGNOCCHI s'est lancé dans l'illustration et la bande dessinée avec son blog Puntish, dans lequel il imagine que les dirigeants de la planète ont adopté l'animisme des Jivaros.
    Il a publié chez Odile Jacob L'Ouvre d'art et ses intentions en 2012 et Pourquoi aime-t-on un film ? Quand les sciences cognitives discutent des goûts et des couleurs en 2015.

  • Les derniers mois de la vie de Verlaine...
    Alcoolique phénoménal, amant frénétique, bigame maltraité, le poète génial oscille depuis toujours entre l'ignoble et le sublime. À 51 ans, son existence cataclysmique laisse de nombreuses traces : un nombre invraisemblable de maladies (syphilis, diabète, souffle au coeur, cirrhose du foie, pneumonie...), des admirateurs qui ne sont plus qu'une poignée et des contemporains qui l'accablent de leur mépris... C'est alors, qu'en quelques semaines, la jeunesse du Quartier latin en fait son idole. Ils admirent sa poésie, la force de ses anathèmes, le désordre de sa vie, se battent pour l'écouter dans les cabarets et se ruent à son chevet.
    Ainsi, encore une fois, le destin du poète le conduira de l'infamie au grandiose.

  • Annick Cojean est grand reporter au Monde.
    Au fil de sa carrière, elle a croisé Simone Veil à plusieurs reprises. Au fil de leurs rencontres, une relation singulière s'est installée entre Simone Veil et la journaliste.
    Une relation de femmes au-delà des fonctions.
    Un portrait subjectif, délicat et parfois surprenant de la femme au-delà de l'héroïne.

  • Comme beaucoup de français, Benjamin Carle entend parler de GM&S pour la première fois en 2017, alors que les salariés menacent de faire sauter leur usine de sous-traitance automobile pour lutter contre sa fermeture.

    Journaliste et documentariste, il décide de retracer l'histoire et le destin de la plus grande entreprise de la Creuse, installée à La Souterraine depuis 1963.

    Cette enquête raconte le combat d'ouvriers, dessine le portrait d'une ville, replonge dans les archives et les données économiques pour comprendre comment nous en sommes arrivés là. Elle fait aussi, en creux, les comptes de la désindustrialisation dont les conséquences continuent de se dévoiler. Même dans le "monde d'après".

  • "Nous étions Q, dans James Bond. Et tellement plus." Jonna. CIA, Washington ;

    "Ils m'ont demandé de devenir quelqu'un d'autre, une Allemande du nom d'Ima Ackerman." Ludmila. KGB, Moscou ;

    "S'ils avaient découvert notre chargement, nous n'aurions pas eu d'autre choix que de les tuer." Yola. Mossa, Tel Aviv ;

    "Au début, j'ai espionné par amour. Mais après, par idéologie" Gabriele. Stasi, Munich ;

  • Japon, 11 mars 2011. Un tremblement de terre déclenche un tsunami, qui cause, par des réactions en chaîne, la fusion du coeur de trois réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima. Une catastrophe de l'ampleur de celle de Tchernobyl.
    Comme tous les habitants de la région, Naoto Matsumura est évacué. Mais ce fermier ne peut se résoudre à abandonner la ferme où sa famille vit depuis cinq générations... et ses bêtes. Prêt à tout pour sauver une vie, fut-elle animale, il retourne chez lui, en pleine zone interdite.
    Depuis, l' « homme le plus irradié du Japon » fait régulièrement entendre sa colère contre le nucléaire et manifeste sa résistance en retournant toujours sur sa terre, auprès des animaux qu'il a sauvés.
    Naoto est une promenade contemplative et onirique sur ces terres dévastées et abandonnées par l'homme. Parcouru de référence aux légendes japonaises qui sont autant d'odes à la nature, le récit rend hommage au combat d'un homme et à la beauté de la vie, qui reprend toujours ses droits.

  • Cette image est destinée à un public majeur.

    J'ai plus de 18 ans

    Pénis de table

    Cookie Kalkair

    « Le sexe est un mystère. On en parle peu. En tout cas pas en détail. Et surtout pas nous, les hommes » Partant de ce constat, Cookie Kalkair organise des tables rondes avec 6 compères. Pénis de table, c'est donc une discussion libre, sans jugement ni tabous entre 7 hommes aux sexualités diverses. Masturbation, orgasme, performance, sentiments, fantasmes, ces hommes vont se dire ce qu'ils n'avaient dit à personne, apprendre des autres et en apprendre sur eux-mêmes. Souvent drôle, parfois cru, toujours documenté et jamais salace, Pénis de table secoue les dogmes et explore une nouvelle image de l'homme. À l'heure où la sexualité féminine est beaucoup questionnée, Cookie Kalkair libère la parole masculine... qui en avait bien besoin !

  • L'histoire se déroule au Chili. Soledad a quinze ans, Ricardo 18. C'est elle qui raconte. Il est membre du Mir, mouvement de la gauche révolutionnaire, elle est membre d'une fratrie de neuf frères et soeur issue d'un couple de paysans pauvres. Ils se rencontrent en août 1970 sur le campamento Rigoberto Zamora. Il est responsable de la toma, une occupation illégale de terrain sur laquelle se sont installées 360 familles dans l'espoir d'obtenir une maison. Elle fait partie des sin-casa, 60 000 familles vivant sous des tentes de fortune dans la périphérie de Santiago. Ils se marieront, auront deux enfants, s'impliqueront jour après jour dans les espoirs et les luttes de l'Unité populaire, mettant tout en oeuvre pour défendre ce bref interstice conquis par les humbles. Leur histoire d'amour, portée par l'enthousiasme des mille jours de la présidence de Salvador Allende, prendra tragiquement fin avec elle.

  • Paris, mars 1871.
    Raoul Avoir, un artiste graveur, s'est engagé dans la garde nationale pour défendre Paris contre les Prussiens pendant l'automne 1870. Lors de la Commune, il est nommé à la tête du commissariat du XIVe arrondissement et se trouve confronté à une série de meurtres atroces. Il commence à mener l'enquête parallèlement à ses devoirs envers la Commune. Son sens de l'observation et du dessin l'aident à trouver des pistes. Et la découverte du coupable devient peu à peu pour lui une obsession.

  • Citoyen désenchanté, mari subjugué, propriétaire dépité, artiste dubitatif et père fusionnel et angoissé, Hanuka porte un regard d'une rare subtilité sur le monde et l'exprime avec uneremarquable inventivité graphique.

    Sélectionné à Angoulême en 2015, primé à Lucca la même année, le Eisner Awards du meilleur album étranger décerné en 2016, consacre le talent d'Asaf Hanuka.

  • Entre 1960 et 1996, la France a fait exploser, en Algérie et en Polynésie, 210 bombes atomiques.

    Des essais nucléaires auxquels ont participé, de près ou de loin, environ 150 000 hommes. Beaucoup étaient fiers de contribuer à la « grandeur de la France... jusqu'à ce que les premières maladies apparaissent. Et les premiers mensonges d'État.

    À l'aide de récits d'appelés, d'engagés, de personnels civils, d'habitants de Polynésie mais aussi de documents estampillés « secret défense », Au nom de la bombe dessine la face cachée de la grandeur atomique française. Édifiant !

  • Après avoir exploré la branche polonaise de son arbre généalogique dans Nous n'irons pas voir Auschwitz, Jérémie ressent le besoin d'en savoir davantage sur origines égyptiennes et part cette fois avec sa mère mener l'enquête à Alexandrie. Durant ce voyage qu'il vit sous tension alors que sa mère est, elle, extrêmement détendue, chaque rencontre enrichit leurs recherches : Amir Ramsès, réalisateur censuré du documentaire Juifs d'Égypte, Magda Haroun, présidente de la communauté juive du Caire (soit 13 femmes âgées !), ou encore Mohamad Aboulghar, homme politique reconnu de la gauche égyptienne. Avec sa rigueur journalistique (et sa savoureuse autodérision !), Jérémie Dres fait de la recherche de ses origines un véritable reportage d'investigation qui exhume une mémoire en voie de disparition.

  • Ellie est une petite fille singulière. Elle porte du noir, est obsédée par le personnage de Willow dans Buffy contre les vampires et ne semble pas beaucoup s'intéresser aux garçons. Oui, parce qu'Ellie est lesbienne. Mais cela va lui prendre de nombreuses années et des coming out à répétition avant d'accepter pleinement qui elle est.
    Dans Toutes les fois où je me suis dit... je suis gay ! Eleanor Crewes nous relate avec humour et tendresse sa difficulté à identifier sa sexualité, sa recherche d'identité mais aussi le difficile passage de l'adolescence à l'âge adulte.

    « Nous nous formons à l'intérieur de vocabulaires que nous n'avons pas choisis et, parfois, il nous faut rejeter ces vocabulaires, ou bien en développer activement de nouveaux. » Judith Butler, 2015 ;

empty