Les Points Sur Les I

  • Ce livre n'est pas un livre historique de plus sur le Front Populaire. Beaucoup d'autres ouvrages ont été, et seront consacrés à cette aventure sociale. Il évoque une page particulière, celle de l'avènement, dans des conditions particulières d'un temps enfin libéré de la tutelle du travail. Certes ce temps libéré n'est pas encore un véritable temps libre, mais pour la première fois de leur histoire, les ouvriers ont, en 1936, gagné un " temps à eux ". Cette victoire, le mouvement ouvrier le doit d'abord à lui même : l'aspiration à désserrer l'étau du travail et à disposer d'un temps à soi, traverse alors toute l'histoire sociale du pays

  • Déclaration d'amour dessinée à Renaud comme une tendre taloche dans sa gueule d'aminche, ce livre trimballe à travers ses pages une illustration par chanson préférée du répertoire du chanteur énervant. Des chansons où la vie palpite sous chaque note, sous le moindre mot comme dans les bande-dessinées...

    Quarante dessins originaux signés par Lolita - Les textes qui les accompagnent, toujours signés par l'artiste, sont à son image, sensibles, magnifiques, en hommage à l'artiste qu'elle magnifie dans ce livre.

    Nul doute que les nombreux fans de Renaud sauront partager l'enthousiasme qui caractérise les nombreux talents de Lolita.

    Sur commande
  • ... Je ressentais le besoin de photographier ces signes intimes du corps des victimes de Hiroshima, je voulais transmettre la souffrance dont ces tissus sont les témoins.
    Les vêtements des victimes de l'explosion me sont apparus à la manière de fossiles que l'on découvre enfouis, qui renferment les sensations de ce qui a été vécu dans la chair, la douleur, l'impuissance, la honte.

    En photographiant ces vêtements du malheur, j'ai voulu créer un relais de mémoire sensible et actuel, comme les voix des survivants qui racontent encore et toujours ce souvenir brûlant du feu nucléaire... cet instant programmé de l'enfer venu du ciel.

    Sur commande
  • Prison slam

    Collectif

    Des ateliers d'écriture en milieu carcéral, le slam comme moyen de se reconstruire ; les références son nombreuses (Grand corps malade), travail sur soi, ce livre éveille les esprits et permet d'appréhender de l'extérieur l'univers des prisons. L'ouvrage nous ouvre les portes d'un univers trop peu connu.

    Sur commande
  • L'année 68 fut marquée par une série de révoltes un peu partout dans le monde.

    Dans bien souvent des cas elle aboutira à un chamboulement des mentalités, un renouvellement des modes de pensées et surtout à des acquis sociaux dignes des grandes épopées de notre histoire.

    Nous avons l'habitude de dire qu'un dessin, un graffiti ou un slogan peuvent être révélateurs eux présentés dans le présent ouvrage apportent donc une photographie d'une époque qui pourrait paraître lointaine pour l'un et actuelle pour l'autre.

    A l'instar des grands mouvements revendicatifs,1968 a modifié la donne parce que des milliers d'étudiants dans un premier temps et des millions d'ouvriers dans un second décident de s'émanciper du carcan Gaullien, d'une information à la solde du pouvoir. et surtout, et ce n'est pas le moindre, de bénéficier d'avantages considérables liés au constat de Grenelle.

    Cinquante années nous séparent, deux générations...

    A bon entendeur ?

    Sur commande
  • Abidine Dino, né en 1913 à Istanbul et exposa ses premiers dessins dès 1931.
    Il fit des études à Paris et à Leningrad où il rencontra Meyerhold et Eisenstein.
    Artiste immense du 20e siècle, Il s'installa à Paris en 1952, fréquenta Aragon, Soupault, Tzara, Prévert, Cocteau, Malraux et Gertrude Stein...
    Il eut une grande influence sur Yasar kemal et une indéfectible amitié pour le poète Nâzim Hikmet, Abidine fut un ambassadeur inlassable de la culture turque.
    Ces expositions dans toutes les capitales européennes, en Turquie même aujourd'hui, témoignent de l'actualité du peintre, de sa renommée.
    On mesure, dans cet essai de biographie, la part qu'il prit et prend dans l'expression artistique, lui qui ne céda jamais à l'idéologie. Il se réfugia dans la création toujours en prise sur la réalité de son époque pour livrer un témoignage marqué d'utopie et d'espoir.
    Abidine est mort en 1993 mais il nous lègue l'épopée de sa vie sous la plume de Jean-Pierre Deléage avec la complicité de Guzine Dino : des mains, des couleurs fertiles, un oeil malicieux tout empreint d'humanisme.

    Sur commande
  • Comment et pourquoi devient-on un professionnel de la télé spectacle ? Qu'est-ce qui conduit un jeune diplômé de philosophie et de sciences politiques sur les plateaux des reality shows ? Qu'est ce qui fait que Ilario Calvo que l'on a vu dans de nombreuses émissions de TV, promis à une belle carrière, se trouve un jour " débarqué" ? Est-ce sa sympathie pour les mouvements de gauche italien ? Est-ce sa passion pour le dérangeant Pasolinioe Est-ce une réalité plus triviale dans les coulisses des plateaux de télévision ?

  • Parmi les artistes que compte la musique française, Francesca Solleville et Allain Leprest sont certainement des plus remarquables. Ils se dressent dans le paysage de la chanson comme des « monstres » sacrés portant le flambeau de la Liberté, et des mots.
    Pour chacun, on voit incarnée l'aspiration à un idéal : humaniste, humain, fraternel. Francesca Solleville est née en 1932 à Périgueux en Dordogne.
    Pierre, son père, est français et Lidia, sa mère, fille d'anarchistes, est italienne. Habitée par la scène et par l'insolence de sa pensée, Francesca chante avec une voix un peu rauque une poésie volontaire et engagée, mais aussi une poésie qui s'estompe, fatiguée, traîne ses ailes dans la fumée du petit matin...

    Allain Leprest est né en 1954 à Lestre en Normandie. Être poète n'est pas l'ambition d'Allain Leprest, c'est sa manière d'être seul et de se souvenir que le jour meurt, que le couchant est beau, et belle la nuit qui demeure. Allain Leprest pourrait dire comme Fernando Pessoa : « Quel grand repos de n'avoir même pas de quoi avoir à se reposer ! » Comme un oiseau dans une cage, il arrive qu'Allain Leprest ait mal aux ailes. Alors, il va, marche d'un pas et d'un sourcil graves. Il va voir ses amis. C'est une deuxième vie.

    Quand un jour, les chemins d'Allain et Francesca se croisent, à Antraigues, en Ardèche, sur la musique de Gérard Pierron, en 1994.
    De cette rencontre naît un album entier : Al dente...

  • Gaston Couté est un poète anarchiste - 1880 (Beaugency) - 1911 (Paris)-, mort trop tôt à l'âge de 31 ans.
    Ses textes sont en français beauceron d'une exceptionnelle modernité. Ce fils de paysan commence à réciter ses textes à Paris en 1898, à l'âge de 18 ans alors que ses parents le voyaient dans l'administration des finances de la Nation.
    Sincère dans ses propos comme dans ses oeuvres, Gaston Couté distribuait avec énormément de générosité les vérités désagréables à l'endroit des bourgeois, c'était bien plus qu'un « chansonnier engagé » c'était un militant !
    Usé par des années d'alcoolisme, de sous alimentation, c'est le 28 juin 1911, que le «Le gas qu'a mal tourné » quittait à jamais ses amis, anéanti par la phtisie.
    Les textes de Gaston Couté ont été régulièrement interprétés - disques et spectacles - Pierron et Robine, Meulien, Antonini, Vania Adrien-Sens, Compagnie Grizzli, Compagnie Philibert Tambour, Le P'tit Crème, Hélène Maurice, Imbu, Bernard Gainier.
    Il fut interprété par des hôtes de marque, d'Édith Piaf à Monique Morelli, Pierre Brasseur, René-Louis Laforgue, Marc Ogeret, Bernard Lavilliers, Suzy Solidor, Loïc Lantoine...
    Couté ne laisse personne indifférent, pas même la musique contemporaine, rap, électro, techno et hip-hop comme jazzkor, et les 1871 ont aussi repris son oeuvre.

    Sur commande
  • Livre hommage aux 30 ans de la disparition de Brassens. Dessins inédits, approche poétique de l'oeuvre du Maître. Brassens est, pour l'imaginaire collectif, LA référence. Ce livre nous livre des dessins et textes inédits en hommage au Chanteur / Poète disparu.

    Sur commande
  • Jeanne Moreau est née à Paris le 23 janvier 1928. Sa mère d'origine anglaise était danseuse, et son père hôtelier. Elle passe une partie de son enfance à Vichy avant de regagner Paris pour y achever ses études secondaires tout en commençant (à l'insu de son père) de suivre les cours de théâtre de Denis d'Inès. C'est en 1948 qu'elle entre à la Comédie Française, mais ses réels débuts se font en 1950 dans la pièce d'André Gide Les caves du Vatican, dont la mise en scène est signée Jean Meyer. Par la suite, démissionnant de la Comédie Française, elle rejoint le TNP de jean Vilar, se produit au Festival d'Avignon... C'st ainsi que commence l'immense carrière de Mademoiselle Jeanne Moreau. Ce livre n'a d'autre objet que de mieux vous faire connaître cette femme d'exception. Il va vous faire pénétrer dans l'univers d'une " toile ", d'une personnalité rare, d'une femme authentique et assurément d'une de nos plus grandes comédiennes.

    Sur commande
empty