Éditions Mots en toile

  • Après la mort de son conjoint, Marie décide de quitter Québec, son travail d'enseignante, sa mère avec qui elle est en conflit depuis toujours, pour se retirer à la campagne en compagnie de Sandrine, sa fille de onze ans.
    À la recherche de sa propre identité, la jeune femme choisit de retourner aux sources, près du moulin à eau qui appartenait jadis à ses grands-parents. La rivière de son enfance, fascinante, l'aidera à plonger au coeur d'elle-même où rien ne lui sera épargné, ni les visages de l'amour, ni ceux de la mort, qui s'entrecroiseront parfois en une danse troublante où viendront se mêler le souvenir d'une grand-mère aimante, le mystère d'une mère aigrie, le souvenir d'un amour d'enfance disparu dans des circonstances trop cruelles, la maladie qui menace, l'amour qui semble impossible, l'accident de Sandrine qui refuse de grandir...
    Mais la nature retrouvée, la rencontre de gens vrais, le désir de protéger le moulin familial, l'amitié enfin découverte et un nouvel amour qui tente d'émerger dans sa vie inspireront à Marie la force de faire face à « sa » vérité, et la mèneront peu à peu sur le chemin de la réconciliation... avec sa mère, contre toute attente, mais surtout avec elle-même.

  • D'origine irlandaise, Nora grandit dans un pensionnat de Montréal après le décès de sa mère, puis de son père. Vive, intelligente et assoiffée de liberté, elle quitte ce climat austère à l'âge de 17 ans. Son émancipation fait fondre comme neige au soleil les indulgences plénières accumulées au couvent. Elle plaît aux garçons. Grisée par cette sensation nouvelle, quoiqu'incertaine de ses sentiments envers Gabriel, son ami de longue date, qui l'aime d'un amour sincère, la jeune fille piétine les valeurs
    inculquées par les religieuses et franchit la zone interdite. Prise au piège, elle patauge en pleine confusion lorsqu'elle réalise qu'elle est enceinte. C'est alors que Nora fait la connaissance de Pierre Dagenais dont elle tombe éperdument amoureuse. Malgré les conseils de Rose, son amie et confidente, elle ne peut se résigner à compromettre sa relation avec cet homme solide comme le roc, attentionné et généreux. Elle choisit donc de ne confier son secret ni à Gabriel ni à Pierre qui lui propose rapidement le mariage. Après tout, le père n'est-il pas celui qui éduque, chérit et voit grandir l'enfant ? Nora devra tenter d'étouffer les contradictions nées du sentiment de culpabilité logé dans les replis de sa conscience, fuir son repentir et son besoin de se délester de son secret... jusqu'au moment où le destin remettra les pendules à l'heure. Ce jour-là, Nora McCarthy
    apprendra de bien cruelle façon qu'il n'est pas permis de tricher de manière aussi déloyale.

  • Élizabeth, octogénaire, oublie de plus en plus. Elle voudrait bien qu'il en soit autrement.
    Sophie, jeune retraitée, cherche à oublier... et voudrait bien se faire une nouvelle vie.
    L'amitié offre à ces deux personnages un doux présent dans lequel chacune fait une différence pour l'autre.
    Dans les Bras de l'Oubli, un roman où l'amour et l'amitié se vivent au quotidien.

  • Un doigt dans un café, un écrivain misanthrope, une jeune serveuse ardente et un amour fusionnel comme vous ne l'aviez jamais imaginé. Tels des atomes en parfaite symbiose, ces deux êtres n'en formeront plus qu'un seul, quitte à voir leur intimité irrémédiablement amputée. Un roman fou et étonnant, rempli d'ironie et d'humour. Une histoire sur l'amour, la liberté, la jalousie et leurs dérives parfois dangereuses.

  • Michelle Perreault est née en plein babyboom de l'après-guerre. Après avoir connu une enfance heureuse au sein d'une famille aimante, dans un contexte des plus prometteurs, mordant à belles dents dans la vie, se donnant à fond dans ses études tout en élaborant des projets stimulants, l'adolescente voit se fracturer son rapport au monde lorsqu'elle tombe soudainement sous l'emprise d'une peur panique, incontrôlable. Terrifiée et honteuse, réussissant de peine et de misère à cacher son sérieux handicap, même à ses proches, Michelle s'engage sur un sentier laborieux, pavé de souffrance et de solitude.
    Il lui faudra une cinquantaine d'années pour redécouvrir pleinement la richesse de ses ressources intérieures et se réapproprier les rêves auxquels une partie d'elle-même est toujours demeurée accrochée.
    À travers un Québec en pleine transition, c'est avec courage et détermination qu'elle consentira, jour après jour, à faire un pas dans le paysage ténébreux qui s'est imposé à elle, un pas qui la rapprochera d'une aube à laquelle elle n'aura jamais cessé de croire.

  • Détenteur d'un doctorat de l'UCLA en biologie cellulaire, Jacob Bouchard revient travailler à l'UQTR, à Trois-Rivières. Brillant, n'ayant pour toutes attaches que sa soeur Amélia avec ses deux jeunes enfants, ainsi que William, son ami de toujours. Jacob a tout pour trouver sa vie exquise: il fait ce qu'il veut, quand il veut. Sa personnalité plutôt narcissique s'emballe quand il reçoit une offre exceptionnelle; il se retrouve face à une possible découverte scientifique qui pourrait changer la face du monde et faire de lui le messie de la science biologique. Ses certitudes sont ébranlées. Oscillant entre excitation et vertige, du même coup Jacob est confronté à une imminente collision avec Marie-Pier, qui le désarçonne complètement... une femme qu'il est incapable de traiter comme les dizaines d'autres avant elle parce qu'elle éveille en lui des réactions qu'il ne comprend tout simplement pas et que seul un psychologue aguerri pourra l'aider à décrypter. Jacob devra affronter son infiniment grand et son infiniment petit.

  • Une à une, les notes Si disparaissent des partitions et des oeuvres musicales. La quête commence dans une ambiance onirique, aux confins du Grand Nord, se poursuit dans un Montréal aux pourtours diaphanes et se termine au Japon. Baignant dans la mythologie, la linguistique et la musicologie, ce conte fantastique est une invitation à la réflexion sur notre monde moderne.

  • À l'approche de la quarantaine, alors qu'elle n'y croyait plus, Catherine Leblond rencontre le grand amour sur les réseaux sociaux. Lui, Jean Riou, son cadet de plusieurs années, tombe aussi amoureux dès le premier regard.
    L'amour vécu par le couple est intense et merveilleux, mais de courte durée, alors qu'une tragédie frappe à la porte du bonheur : Jean sera victime d'un accident en mer.
    Le drame vécu par Catherine est sans nom. Elle doit affronter les tourments de son coeur. Pendant des semaines, elle s'accroche à son rêve, dévastée à l'idée d'y renoncer. Incapable de se remettre de son chagrin d'amour, Catherine s'enlise dans une mélancolie qui lui fera perdre la notion du temps.
    Internée dans l'aile psychiatrique d'un hôpital, elle devra franchir le pas vers la guérison, mais restera à jamais captive de la magie de l'amour pour cet homme qui a gouverné son coeur.

  • Rose, jeune femme atteinte du syndrome de Williams, est une violoniste accomplie. A la mort de sa mère, elle est prise en charge par la grande amie de sa mère qui s'en occupera jusqu'à ce qu'on trouve une maison pour l'accueillir.

  • 1996. Lucien Dumesnil survit, depuis plus de cinq ans, tel un étranger, dans le monde fermé d'une résidence pour personnes âgées. Voilà qu'une nouvelle résidente, Antoinette, vient bousculer son petit quotidien tranquille. Antoinette ! Qu'attend-il donc pour se déclarer ?
    La même année, Maria-Angélica, une stagiaire à l'animation, arrive à la résidence. La jolie jeune femme est le sosie de Pauline, l'épouse adorée d'Armand, le meilleur ami de Lucien, morte mystérieusement cinq ans plus tôt. Par un chemin tortueux, Maria-Angélica trouvera l'amour. Qu'est-ce qui l'empêche de le vivre totalement ?
    Parlez-moi encore d'amour se déroule entre les dégâts laissés par le référendum de 1995 et ceux que fera le grand verglas de 1998, alors que l'on tremble déjà devant le spectre d'un grand inconnu, le bogue de l'an 2000.

  • Robert Griffon aime Cécile, qui l'aime. Il désire un enfant, elle n'en veut pas. Comment l'amour peut-il se vivre dans la durée quand surgit un tel désaccord ?
    Spécialiste de cinéma japonais, il n'aime pas les colloques. Pourquoi a-t-il accepté de participer à celui-là, au pied d'un phare?
    Sous couvert de rendre compte avec justesse des films d'un cinéaste méconnu de ses collègues, quelles émotions intimes met-il en jeu?
    Toutes ces questions, en apparence indépendantes les unes des autres, pourquoi se rencontrent-elles à la pensée d'Irina Hrabal ?
    Et qui est-elle ?
    Jaillit de ce séjour au phare un passé plus lointain toujours présent, toujours façonnant son engagement d'enseignant, de critique, d'amoureux, d'homme.

  • Voici un livre inhabituel que j'aurais aimé pouvoir lire à mes débuts parce que tout l'univers de la peinture y est décrit par un peintre à partir de la seule perspective de son atelier. Inutile d'être historien, critique, philosophe ou pseudo-connaisseur... Enfin ! un livre affranchi de tout langage hermétique et qui demande seulement au lecteur d'aimer la peinture pour mieux l'apprivoiser.
    La première partie regroupe de courts textes qui vous feront arpenter un monde extérieur à mon atelier. Un monde meublé d'attitudes et de préconceptions non artistiques qu'un peintre doit exorciser avant de se sentir libre au chevalet, le coeur et l'esprit largement ouverts.
    Puis la principale partie traite de la vraie vie pour un peintre, faite de couleurs et de tableaux. Ainsi défileront l'aventure romancée de mes études colorées, une façon de percevoir la couleur, le sens à accorder à peindre avec art, des enseignements picturaux personnels tirés de toiles de maîtres, des parallèles entre type de tableaux et type de peintres, un récit d'art-fiction sur la peinture de demain, et enfin mon journal pictural.
    La troisième partie traite des questions financières et des décisions qu'un peintre doit prendre pour mettre son travail en valeur.

  • Québec, mars 2001. Installée clandestinement dans l'église Saint-Coeur-de-Marie dont elle a fait son atelier, Vanessa, artiste-peintre, rêve de se libérer des contraintes matérielles pour s'engager à fond dans son art. La jeune femme fait la rencontre de Rénald Crispin qui lui sert de modèle à l'occasion, sans se douter que ce garçon fabrique des drogues illicites dans un petit labo de fortune installé au sous-sol de cette même église. Sur fond de cris et de slogans lancés par une faune déchaînée à l'occasion du Sommet des Amériques, sa passion pour l'art entraînera Vanessa dans un tourbillon de sensations, de sentiments, de désirs et de refoulements. Ce roman traite de l'engagement homme-femme et aborde la relation complexe de l'artiste à son oeuvre.

  • En fin de nuit, dans l'enveloppe du sommeil, il a entendu clairement son père lui dire : « Tu as encore quelque chose d'important à faire ; tu commenceras aujourd'hui et plus tard, tu feras un grand succès. »
    Voilà qui est bien improbable, pense-t-il, pour un homme qui approche les soixante-dix ans et qui est satisfait de son quotidien tranquille.
    Mais l'amour, un amour singulier, l'attend et le poussera à revisiter les grandes lignes de sa vie, à dépasser ses propres limites. L'amour l'amènera jusqu'à Bogota, en
    Colombie, au grand désespoir de sa fille unique. L'amour le forcera à sortir de l'ombre et surtout à remettre en question certaines de ses convictions les plus profondes.

  • Un informaticien libidineux, un pornographe impénitent, une doggeuse montagnarde au postérieur invitant, une adepte du savon thaïlandais et du fist-fucking, une bande de partouzards s'agitent autour d'un objet absent : le lit.
    Dans le cabinet qui abrite ce lit, une avocate tente de se débarrasser de son associé en le faisant passer pour pédophile. Trente ans plus tôt, son père, un des associés fondateurs, a liquidé lui aussi un partenaire, mais de manière définitive.
    Wilt Chamberlain, Joe Frazier, Mohamed Ali, des champions défilent dans l'histoire parallèle de l'homme de ménage du cabinet, un boxeur privé en sa jeunesse du titre de sa catégorie par une « jument de Troie ». L'Haïtien mène des vies multiples convergeant autour du même lit. Il en révèle l'existence à l'informaticien, qui s'empresse de le squatter à son tour.

  • La vie d'un sénateur canadien bascule lorsqu'on découvre le corps d'une jeune danseuse dans un cimetière près d'Ottawa.

  • 1774. Un scandale éclabousse la petite localité de Saint-Jean-Port-Joli sur la Côte-du-Sud. S'étant vu refuser le sacrement du mariage malgré les appels répétés à leur curé, Laurent Blanchet et Marie-Claire Chartier simulent un mariage lors d'une soirée bien arrosée. Informé de leur geste, l'évêque de Québec est furieux au point d'excommunier tous ceux qui ont participé à cette soirée et d'interdire la chapelle et le cimetière. Mis au ban de la société, ils devront s'exiler dans ce qu'on appelait à l'époque les postes d'en bas où ils séjourneront dans une anse au nom curieux de Mouille-Cul. Pourquoi l'Église refuse-t-elle obstinément de les marier alors qu'en apparence, rien ne l'en empêche ? Il est garçon. Elle est veuve. Cette histoire, bien que romancée, s'inspire d'un fait réel. Des personnages ont été ajoutés, la plupart des patronymes et certains prénoms ont été changés pour éviter certaines confusions, mais surtout parce que l'auteur va au-delà de ce qui est connu de cette affaire...

  • Des chercheurs universitaires canadiens partent autour du monde à la recherche d'un manuscrit qui, au fil des ans, a transformé la vie de ses propriétaires. Celui qui le détiendra pourra devenir maître du monde pourvu qu'il en respecte les consignes.
    Quand les propriétaires furent des personnages aussi illustres que Akhenaton, Alexandre le Grand, César, Charlemagne, des universitaires ne sont pas les seuls à s'intéresser au précieux document ce qu'ils vont apprendre au péril de leur vie.

empty