Arts et spectacles

  • Voici un livre inhabituel que j'aurais aimé pouvoir lire à mes débuts parce que tout l'univers de la peinture y est décrit par un peintre à partir de la seule perspective de son atelier. Inutile d'être historien, critique, philosophe ou pseudo-connaisseur... Enfin ! un livre affranchi de tout langage hermétique et qui demande seulement au lecteur d'aimer la peinture pour mieux l'apprivoiser.
    La première partie regroupe de courts textes qui vous feront arpenter un monde extérieur à mon atelier. Un monde meublé d'attitudes et de préconceptions non artistiques qu'un peintre doit exorciser avant de se sentir libre au chevalet, le coeur et l'esprit largement ouverts.
    Puis la principale partie traite de la vraie vie pour un peintre, faite de couleurs et de tableaux. Ainsi défileront l'aventure romancée de mes études colorées, une façon de percevoir la couleur, le sens à accorder à peindre avec art, des enseignements picturaux personnels tirés de toiles de maîtres, des parallèles entre type de tableaux et type de peintres, un récit d'art-fiction sur la peinture de demain, et enfin mon journal pictural.
    La troisième partie traite des questions financières et des décisions qu'un peintre doit prendre pour mettre son travail en valeur.

  • En fin de nuit, dans l'enveloppe du sommeil, il a entendu clairement son père lui dire : « Tu as encore quelque chose d'important à faire ; tu commenceras aujourd'hui et plus tard, tu feras un grand succès. »
    Voilà qui est bien improbable, pense-t-il, pour un homme qui approche les soixante-dix ans et qui est satisfait de son quotidien tranquille.
    Mais l'amour, un amour singulier, l'attend et le poussera à revisiter les grandes lignes de sa vie, à dépasser ses propres limites. L'amour l'amènera jusqu'à Bogota, en
    Colombie, au grand désespoir de sa fille unique. L'amour le forcera à sortir de l'ombre et surtout à remettre en question certaines de ses convictions les plus profondes.

  • Rose, jeune femme atteinte du syndrome de Williams, est une violoniste accomplie. A la mort de sa mère, elle est prise en charge par la grande amie de sa mère qui s'en occupera jusqu'à ce qu'on trouve une maison pour l'accueillir.

  • Michelle Perreault est née en plein babyboom de l'après-guerre. Après avoir connu une enfance heureuse au sein d'une famille aimante, dans un contexte des plus prometteurs, mordant à belles dents dans la vie, se donnant à fond dans ses études tout en élaborant des projets stimulants, l'adolescente voit se fracturer son rapport au monde lorsqu'elle tombe soudainement sous l'emprise d'une peur panique, incontrôlable. Terrifiée et honteuse, réussissant de peine et de misère à cacher son sérieux handicap, même à ses proches, Michelle s'engage sur un sentier laborieux, pavé de souffrance et de solitude.
    Il lui faudra une cinquantaine d'années pour redécouvrir pleinement la richesse de ses ressources intérieures et se réapproprier les rêves auxquels une partie d'elle-même est toujours demeurée accrochée.
    À travers un Québec en pleine transition, c'est avec courage et détermination qu'elle consentira, jour après jour, à faire un pas dans le paysage ténébreux qui s'est imposé à elle, un pas qui la rapprochera d'une aube à laquelle elle n'aura jamais cessé de croire.

  • Un doigt dans un café, un écrivain misanthrope, une jeune serveuse ardente et un amour fusionnel comme vous ne l'aviez jamais imaginé. Tels des atomes en parfaite symbiose, ces deux êtres n'en formeront plus qu'un seul, quitte à voir leur intimité irrémédiablement amputée. Un roman fou et étonnant, rempli d'ironie et d'humour. Une histoire sur l'amour, la liberté, la jalousie et leurs dérives parfois dangereuses.

  • Robert Griffon aime Cécile, qui l'aime. Il désire un enfant, elle n'en veut pas. Comment l'amour peut-il se vivre dans la durée quand surgit un tel désaccord ?
    Spécialiste de cinéma japonais, il n'aime pas les colloques. Pourquoi a-t-il accepté de participer à celui-là, au pied d'un phare?
    Sous couvert de rendre compte avec justesse des films d'un cinéaste méconnu de ses collègues, quelles émotions intimes met-il en jeu?
    Toutes ces questions, en apparence indépendantes les unes des autres, pourquoi se rencontrent-elles à la pensée d'Irina Hrabal ?
    Et qui est-elle ?
    Jaillit de ce séjour au phare un passé plus lointain toujours présent, toujours façonnant son engagement d'enseignant, de critique, d'amoureux, d'homme.

  • Québec, mars 2001. Installée clandestinement dans l'église Saint-Coeur-de-Marie dont elle a fait son atelier, Vanessa, artiste-peintre, rêve de se libérer des contraintes matérielles pour s'engager à fond dans son art. La jeune femme fait la rencontre de Rénald Crispin qui lui sert de modèle à l'occasion, sans se douter que ce garçon fabrique des drogues illicites dans un petit labo de fortune installé au sous-sol de cette même église. Sur fond de cris et de slogans lancés par une faune déchaînée à l'occasion du Sommet des Amériques, sa passion pour l'art entraînera Vanessa dans un tourbillon de sensations, de sentiments, de désirs et de refoulements. Ce roman traite de l'engagement homme-femme et aborde la relation complexe de l'artiste à son oeuvre.

empty