Editions Des Elephants

  • Dans la Louisiane des années 60, Blancs et Noirs ne se mélangent pas. Ruby ne peut pas étudier à l'école près de chez elle, réservée aux Blancs : elle doit se rendre dans une autre école, bien plus loin de sa maison. Mais la ségrégation vit ses dernières heures et, à la rentrée de ses 6 ans, Ruby est la première enfant noire à intégrer une école de Blancs. L'hostilité de la population est immense et, arrivée en classe, Ruby est la seule élève... C'est le début d'une année terrible qui marquera sa vie.
    Ruby Bridges a été érigée en symbole, notamment en devenant le sujet du célèbre tableau de Norman Rockwell, The Problem We All Live With, où on la voit sur le chemin de l'école encadrée de 4 marshalls fédéraux.

  • Dans les années 1850, quatre millions d'esclaves vivaient aux États-Unis. Henry Brown était l'un d'entre eux. Son histoire est semblable à celle d'un grand nombre : petit, il a été séparé de ses parents afin d'être vendu à un autre maître ; adulte, sa femme et ses enfants ont subi le même sort et lui ont été arrachés. N'ayant plus rien à perdre, Henry décide de s'enfuir de l'État esclavagiste de Virginie pour gagner sa liberté. Son idée est tout simplement incroyable : il va se cacher dans une boîte et se faire poster dans l'État libre de Philadelphie. Après avoir passé 27 heures dans une caisse en bois, il parvient enfin à destination et est désormais libre !

  • Décembre 1917. Prenant le chemin inverse de celui de leurs ancêtres, la rage au coeur et la musique aux lèvres, le 369e régiment d'infanterie quitte les États- Unis pour rejoindre l'Europe en feu. Ils sont noirs américains, de Harlem, et bientôt, sur le champ de bataille, ils s'illustreront par leur bravoure, leur ténacité, leur rage au combat. L'ennemi, stupéfié, les baptise « Harlem Hellfighters ». Dans cette France déchirée par quatre années d'une guerre mortifère, ils n'apportent pas seulement l'espoir de la victoire, mais insufflent un vent nouveau, inconnu : les premières notes de jazz...

  • Dans une bande dessinée muette et saisissante, nous vivons un moment charnière de l'histoire italienne, les derniers jours de la Seconde Guerre mondiale, aux côtés d'un homme, le grand-père de l'auteur, qui choisit de rejoindre le maquis, et de son épouse, qui fait face aux soldats allemands.
    Des embuscades dressées par les partisans aux rafles effectuées par les fascistes et les nazis, jusqu'à la Libération au printemps 1945, cet ouvrage est un bel hommage de Maurizio Quarello à ses grands-parents, aux valeurs qu'ils lui ont transmises, et à la résistance.

empty