Vie pratique & Loisirs

  • La nature est une déesse à double visage.
    Elle fournit à ses enfants les plantes qui les nourrissent, celles qui les soignent et celles qui les tuent. Ces plantes vénéneuses procurent bien souvent une mort lente et douloureuse. Arme des faibles, des sorcières et des empoisonneurs, leur réputation sulfureuse n'est plus à faire. Mais pourquoi se cantonner aux seules plantes mortelles, quand il existe tant d'autres manières de pourrir la vie de son prochain ? Des plantes qui puent aux plantes qui tuent, en passant par celles qui donnent la diarrhée, en voici un petit florilège.

  • Les auteurs, compagnons dans la vie, partagent la même passion pour la cuisine, pour l'art et aussi pour tout ce qui touche à la mort.
    Sur les pages du livre Ballade funéraire gourmande, Julie anime un petit squelette qui part avec son sac à dos à la rencontre de la culture culinaire funéraire aux quatre coins du monde. Les auteurs glanent des recettes qu'ils testent en cuisine, recontextualisent socialement et nous transmettent dans le livre. Il est question donc des repas que l'on consomme en hommage aux défunts pour des funérailles par exemple ou encore comme c'est le cas pour nombreux peuples de Mésoamérique - qui pensent que les défunts cheminent avant de trouver le repos, raison pour laquelle ils reviennent cycliquement se restaurer dans les maisons - la préparation des dépôts alimentaires pour eux. C'est inattendu, drôle et gourmand, à savourer finalement en toutes circonstances !

empty