Sciences & Techniques

  • Rares sont les phénomènes comme les épidémies et plus encore les pandémies susceptibles de provoquer l'extinction du genre humain et d'engendrer des peurs viscérales. Le «quatrième cavalier des chevaucheurs de l'apocalypse» parcourt le monde à intervalles irréguliers depuis des millénaires, répandant des contagions ayant marqué de manière indélébile l'histoire en modifiant les destins de nombreuses nations, en tuant des centaines de millions d'individus et en ravivant parmi les hommes des haines ataviques. La Suisse n'a évidemment pas échappé aux hécatombes au cours des siècles, subissant successivement les grandes pestes antiques, la mort rampante du XIVe siècle, la variole, le choléra, le typhus et les grippes: grippe russe, grippe espagnole, grippe asiatique jusqu'à la dernière mutation d'un virus qui nous est familier et qui, pourtant, en 2020, est parvenu à faire trembler le monde sur son socle.

  • Réfugiés climatiques est un recueil de neuf reportages (textes et photos) permettant d'aller à la rencontre directe des premiers peuples forcés à l'exil à cause du réchauffement du climat. Le dégel des sols arctiques en Alaska, la montée du niveau des mers aux îles Tuvalu, Maldives et Halligen, la désertification au Tchad et en Chine, l'inondation des deltas au Bangladesh, la fonte des glaciers au Népal, la multiplication des cyclones aux Etats-Unis : autant de données préoccupantes et d'exemples dramatiques, qui n'épargnent aucune région du monde. Neuf reportages destinés à éveiller les consciences sur le danger que représente pour l'humanité entière l'appauvrissement de la diversité ethnique et culturelle, et à appeler à un changement de nos comportements.

  • Bien que les thématiques environnementales et les partis écologistes gagnent du terrain en Europe, les idées, les valeurs et la spécificité de la pensée écologiste semblent se réduire à la chasse aux gaz à effet de serre, aux attentes d'une niche marketing de bourgeois-bohèmes et aux voeux pieux du développement durable. Or l'écologisme présente non pas un mais des projets de société, lesquels remettent en cause les fondements mêmes de notre mode de vie et bouleversent notre relation à la nature comme notre conception de l'organisation sociale.
    Après un rappel des origines et des fondements de l'écologisme, ce livre présente quelques-uns de ces projets, les plus radicaux, les plus déroutants : ceux, écocentrés, de la Deep Ecology et du biorégionalisme ; ceux, libertaires, de l'anarcho-primitivisme et de l'écologie sociale ; celui des objecteurs de croissance, largement inspiré par les travaux d'Ivan illich ; enfin l'éco-agrarianisme, issu des réflexions et pratiques de l'écrivain et fermier Wendell Berry.
    À l'heure de la récupération tous azimuts de l'écologie, voilà un rappel bienvenu et bourré d'informations.

  • Après les soldats, les femmes, les serviteurs de l'Etat : voici donc, dans le quatrième tome de notre série de portraits, les savants suisses dans le monde - des compatriotes aux destins très divers, des chercheurs scientifiques, des enseignants, des explorateurs, des penseurs suisses qui ont contribué au savoir, on pourrait même dire : à la sagesse du monde. Et ils l'ont fait, au cours des siècles, en travaillant hors des frontières du pays, en voyageant aussi, en se frottant à des collègues et à des circonstances parfois imprévues, difficiles souvent, ou en tout cas différentes de l'univers, forcément de dimension restreinte, du savoir en Suisse. La science, bien évidemment, ne connaît ni de nationalité ni de frontières; néanmoins, ces Suisses ont apporté avec eux un esprit de précision, de bon sens, d'indépendance, et ils ont aussi, directement ou indirectement, rapporté dans leur patrie une bouffée d'air frais; suivre leur quête de la vérité est décidément fascinant.

    Sur commande
empty