Beaux livres divers

  • À la fin des années 1960, l'opposition à la guerre du Vietnam, au racisme et à l'injustice sociale se radicalise aux États-Unis, avec le soutien de nombreux artistes. Le 9 septembre 1971, une révolte éclate à la prison d'Attica dans l'État de New York. Immédiatement, les détenus, en majorité noirs, font entrer journalistes, photographes et observateurs. Pour la première fois, une mutinerie est ainsi suivie de l'intérieur. Au bout de quatre jours, l'assaut est donné. La révolte se solde par quarante-trois morts et des dizaines de blessés.
    L'événement a un écho immense, entraînant enquêtes et mobilisations :
    Attica devient un symbole de la lutte contre l'arbitraire. C'est cette histoire, à la fois artistique et politique, que met en lumière le livre. Elle renvoie aux conflits raciaux qui traversent toujours les États-Unis et à la situation dramatique de ses prisons. Elle engage aussi à porter plus d'attention aux conditions de détention comme aux discriminations qui existent en France aujourd'hui.
    Outre documents et images d'archives, le livre rassemble des photographies et oeuvres graphiques d'artistes tels que Cornell Capa, Emory Douglas, Faith Ringgold, Martha Rosler, Stephen Shames, ou Frank Stella. Il comprend également six essais d'historiens de différentes disciplines ainsi qu'une introduction et un récit des événements par Philippe Artières, historien, directeur de recherches au CNRS et responsable de l'ouvrage.
    L'historienne de l'art Elvan Zabunyan consacre son essai à l'engagement des artistes américains au cours des années 1960-1970. Se plaçant du côté du « pouvoir », l'historien de la photographie Thierry Gervais analyse la manière dont Newsweek, Time ou Life rendent compte des événements tandis que, du point de vue opposé, l'historienne du cinéma Nicole Brenez revient sur les films militants réalisés à cette époque. Les historiens de la musique Jedediah Sklower et Emmanuel Parent resituent les différents morceaux consacrés à Attica dans l'évolution des musiques populaires aux Etats-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale.
    Deux essais de spécialistes de l'histoire africaine-américaine complètent cet ensemble. Le livre s'ouvre sur un panorama de la situation politique et de la contestation aux Etats-Unis, au tournant des années 1960-1970, écrit par Caroline Rolland-Diamond, professeure à l'université Paris-Ouest ; il se conclut avec un texte de Tom Holt, professeur à l'université de Chicago, sur le lien entre la prison et la discrimination raciale aux Etats-Unis.
    En proposant cette diversité de points de vue, Attica, USA, 1971 espère permettre aux lecteurs français à la fois de découvrir un événement exceptionnel et une histoire dont les échos sont encore sensibles aujourd'hui.

  • Une vie de choses présente le monde excentrique de Daniel Rozensztroch et ses innombrables vastes collections de choses quotidiennes, qui englobent les mondes de l'art, des antiquités, des objets trouvés, et tout le reste.
    Recueillies au cours des années de voyage dans le monde, le cours de sa vie et ses voyages dans le monde.

    Les collections obsessionnelles d'objets vont de l'ordinaire au sublime, en passant par des centaines de brosses à dents, de verre pour la dentelle, la dynastie Jin, les cadres en étain, les décorations de Noël et l'art populaire japonais.

    Photographié dans leurs décors dans ses appartements à Paris et Nice, en France, le livre présente permet un regard fascinant sur les deux maisons entières comme cabinets de curiosités.

  • Le muséum de Rouen nous livre son atmosphère magique au fil des pages de ce livre à feuilleter comme le carnet de voyage d'un naturaliste. Vous découvrirez ainsi veaux à 2 têtes et autres foetus, prisonniers des bocaux, perruches et zèbres, témoins des aventures des chercheurs du XIXe siècle.

    Sur commande
  • ABC D’airs tendres

    Georges Lemoine revisite aujourd'hui un classique de la littérature jeunesse : l'abécédaire, exercice particulier permettant de donner aux dessins une certaine poésie, mêlée à une audacieuse allitération typographique.

    Sur commande
  • Valérie Vattier et Vincent Guigueno nous proposent une visite guidée d'un lieu emblématique de Nouvelle-Calédonie, le Phare Amédée. Cette tour métallique de 45 mètres de haut est considérée comme le deuxième plus haut phare de ce type au monde.
    Découvrez l'histoire de son implantation à l'autre bout du monde. Imaginé, construit, assemblé à Paris (les entrepreneurs français contrôlent alors le marché mondial des phares) le phare est démonté et transporté en pièces détachées, au loin, en Nouvelle-Calédonie. La tour est alors remontée tel un Meccano sur un îlot de la barrière de corail qui protège le lagon.
    C'est une invitation à un voyage au XIXe siècle, siècle où l'architecture métallique s'épanouit, les ingénieursarchitectes ont l'ambition d'embrasser le progrès des sciences et des techniques, les constructions des phares se multiplient sur toutes les mers du monde. Considéré comme une prouesse technique, la maquette et les plans sont présentés à l'exposition universelle de Londres en 1862. Sa tour jumelle bretonne des Roches-Douvres est visible à l'exposition universelle de 1867 à Paris.
    Phare d'exception, de par son incroyable histoire, son site et son architecture, le Phare Amédée a été source de très nombreux documents d'archives parfois inédits, lettres, cartes, plans, photographies dont cette publication s'est largement nourrie...

    Sur commande
  • 64 photos en noir et blanc, offrant un regard neuf, décalé, original et insolite sur la cathédrale de Rouen. Au fil des pages, « ce monstre d'architecture » dévoile ses angles les plus inattendus. Le jeu des prises de vue dessine à chaque fois une autre cathédrale.
    A découvrir, un itinéraire visuel inédit, loin des clichés.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Le Théâtre Maxime Gorki a marqué 30 ans de vie rouennaise. Il fallait bien, un jour ou l'autre, que naisse un témoignage, illustré par certains acteurs de bonne foi qui ont participé à l'édifice.

    Sur commande
  • Sur commande
  • « Le cidre » est un manuscrit émouvant réalisé par Francis Yard en 1942. Il donne une vision poétique des savoirs et des gestes de sa fabrication, le tout agrémenté de recettes traditionnelles de cuisine au cidre et de dictons et proverbes populaires.
    L'histoire qu'il décrit est un légendaire merveilleux, et le cidre nous est raconté comme la boisson des moissonneurs, des chantres, des rois et peut-être des dieux.

empty