Seuil

  • L'année du lion

    Deon Meyer

    Ils ont tué mon père.
    Je les aurai.
    Après la Fièvre qui a décimé les neuf dixièmes de la race humaine, mon père, Willem Storm, a fondé Amanzi, une nouvelle colonie, et l'a menée du chaos à l'ordre, de l'obscurité à la lumière, de la famine à l'abondance.
    Je suis Nico Storm, formé par Domingo à l'art de tuer.
    Je détestais mon père et je le vénérais.
    Ils l'ont abattu à Witput, dans notre beau Karoo, en bordure de l'ombre effacée d'un cercle d'irrigation.
    Je vais trouver ses tueurs et je le vengerai.
    Ce qui suit est mon histoire.

    Traduit de l'afrikaans et de l'anglais par Catherine Du Toit et Marie-Caroline Aubert.

  • Vampires

    Thierry Jonquet

    - Bien qu'inachevé, ce texte de Thierry Jonquet est assurément un des plus aboutis sur le plan littéraire : ironie noire, voire macabre, maîtrise du récit et de la langue, cocasserie des personnages... l'auteur était au mieux de sa forme avant de mourir brutalement en août 2009.Il s'attache ici à suivre la vie d'une famille de vampires, laquelle a élu résidence rue de Belleville, le quartier fétiche de Jonquet. Mais les journées sont longues pour ceux qui doivent fuir la lumière du soleil. Heureusement, un empaleur vient distraire leur routine naturellement sanglante. Et un dénommé Valjean mène l'enquête.

    - Né en 1954, Thierry Jonquet est mort brutalement le 9 août 2009. Il avait 55 ans.Ses succès furent nombreux, de Mygale à Moloch, de Mon vieux à Ils sont votre épouvante et vous êtes leur crainte. Maître du roman noir dans ses dimensions sociales et politiques, il avait aussi un talent inoubliable pour évoquer les joies et les peines de l'enfance.

    Sur commande
  • Le rêve de ma mère

    Anny Duperey

    « ... J'attrape la corde lisse, je lâche le trapèze. Je ne sais pas que c'est la dernière fois que je risque ma vie, là-haut, à quinze mètres de hauteur, sans sécurité. J'enroule ma jambe autour de la corde, je commence à glisser...
    Dans quelques semaines, je rencontrerai un homme.
    Je glisse le long de la corde, un extatique sourire aux lèvres...
    Nous vivrons, travaillerons ensemble, il me convaincra de faire des enfants.
    Je glisse encore le long de la corde, je touche le sol, je salue...
    La somnambule a atterri.
    Il était grand temps que je descende sur terre. »

  • Killeuse

    Jonathan Kellerman

    Le docteur Grace Blades, 34 ans, psychiatre, a une belle clientèle, un joli bungalow tout blanc en bordure de plage, deux voitures dont une Aston Martin qu'elle pousse au maximum sur la Pacific Coast Highway, et une sacrée fêlure remontant à l'enfance. Car elle a vécu dans la pièce rouge...

    Grace est comme Dr Jekyll et Mr Hyde : brillante thérapeute le jour, prédatrice sexuelle le soir. Sa réputation professionnelle est sans tache, ses compétences incontestées. Mais après ses consultations elle va hanter les bars d'hôtel afin d'y lever ses proies, qu'elle consomme vite fait bien fait avant de les planter là, pour le moins sidérées.

    De parfait inconnus, jusqu'au jour où la proie d'un soir se révèle être le nouveau patient du lendemain. Et un cadavre le surlendemain.

    Là, pour Grace, les choses se compliquent sérieusement.

    Sur commande
  • Lazy Bird

    Andree A. Michaud

    - Elle appelle toujours au milieu de la nuit, et demande à chaque fois : "Play Misty for me". Qui est cette femme mystérieuse qui hante les nuits de Bob Richard, animateur de radio à la station WZCZ de Solitary Mountain? Dès le jour où cet albinos à l'humour particulièrement amer accepte de quitter le Québec et de s'exiler dans le Vermont pour y animer une émission de nuit, le sort en est jeté. Dans la communauté de la "montagne solitaire", la menace plane, puis les cadavres se succèdent pendant que l'étau se resserre inexorablement autour de Richard. Tout ça parce qu'une désaxée s'identifiant à l'héroïne d'un film de Clint Eastwood surgit de la fiction cinématographique pour réclamer inlassablement au bout du fil: "Play Misty for me".Portée par le jazz de Charlie Parker et de John Coltrane, mais aussi par le rock de Gene Vincent et des Doors, Andrée A. Michaud signe ici un polar venu du froid qui se confronte à la folie la plus brûlante.

    - Lazy Bird est le huitième roman d'Andrée A. Michaud, mais le premier à être publié en France. L'auteure a été lauréate du prix du Gouverneur général du Canada pour Le Ravissement, en 2001, et du prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec pour Mirror Lake, en 2006.

    Sur commande
  • Le clan du Sorgho rouge

    Mo Yan

    Le Clan du Sorgho rouge nous plonge dans l'Empire rural des années 30, où communistes et nationalistes du Kuomintang se vouent une lutte sans merci tout en combattant en ordre dispersé l'envahisseur japonais. À Gaomi, au pays de Mo Yan, le narrateur nous conte l'histoire de son grand-père, chef des brigands du lieu, de sa grand-mère, propriétaire d'une grande distillerie d'alcool de sorgho, tous deux héros de la résistance - tant aux envahisseurs qu'aux recruteurs -, qui mènent les paysans à la bataille.
    Scènes d'amour, de frénésie et de cruauté, scènes épiques, où l'horreur se mêlent au comique, se succèdent dans cette ode à la liberté et à l'indépendance. Les villageois ne se battent ni par idéal communiste, ni par devoir patriotique, mais par attachement à leurs proches, à leurs héros et, surtout à la terre mère. Le sang coule et inonde de rouge les champs de sorghos rouges et la rivière noire. Le soleil couvre de reflets d'or l'eau, la terre imbibée de sang, les figures des hommes ives et emporte le lecteur dans la tempête, entre rire et douleur.
    Le Clan du sorgho rouge, publié en 1986, a été le premier grand succès de Mo Yan. Un succès dû à la liberté et à la force du style, face aux canons de l'époque. Reçu comme une remise en cause de l'histoire autorisée des débuts du PC, il a été sauvé de la critique officielle par son vrai héros : le petit peuple des paysans pauvres.
    Zhang Yimou en a tiré un film, Le Sorgho rouge, qui a reçu l'ours d'or de Berlin en 1988. Le premier des cinq chapitres du roman a été publié par les Editions Actes Sud (Le Clan du Sorgho). Nous publions enfin laversion intégrale.

    Sur commande
  • 1871. La Commune de Paris. La révolution la plus généreuse que la Terre ait portée est bientôt écrasée dans le sang par les " Versaillais " d'Adolphe Thiers, dit le " foutriquet ". Catherine Clément raconte ces mois d'espoirs et de rêves, mais aussi de grande confusion, essentiellement à travers le double regard d'Abel Gornick, un Ukrainien, compagnon de Léo Frankel (le proudhonien nommé par les insurgés ministre du Travail), et surtout franc-maçon (c'est la devise de sa loge qui donne son titre au roman), et celui d'Elisabeth Dmitrieff, une comtesse russe devenue l'émissaire de Karl Marx et de la Ire Internationale auprès de la Commune.
    Mais tous les communards illustres sont là : Varlin, Delescluze, Lissagaray, Dombrovsky, Clemenceau (alors maire de Montmartre), Garibaldi, Blanqui, Jules Vallès et Victor Hugo, l'inénarrable Louise Michel et jusqu'à Karl Marx, qui observe avec inquiétude les événements depuis Londres, et le Génie de la Bastille, devenu, par la malice de l'auteur, personnage à part entière. Une vraie farandole de figures historiques.
    Savoureux, haletant, d'une intraitable liberté de ton, ce roman d'une ancienne communiste donne à voir une Commune enfin démythifiée, révélant des sources intellectuelles (humanistes) loin de celles que chante la légende.

    Sur commande
  • Beltenebros

    Antonio Munoz Molina

    Membre d'un réseau antifranquiste, exilé en Angleterre, Darman a pour mission de se rendre clandestinement à Madrid pour éliminer un traître.
    Ce n'est pas la première fois qu'il doit accomplir ce genre de travail. Vingt ans auparavant, il avait été chargé d'exécuter un de ses amis qui collaborait avec la police de Franco. Un cabaret interlope, une salle de cinéma désaffectée, un vieil entrepôt servent de décor fantomatique à une traque crépusculaire dans un Madrid où brusquement le cours du temps s'inverse et contraint Dorman à effectuer une relecture périlleuse de son propre passé.
    Les traîtres sont-ils ceux que l'on désigne comme tels ou, plus machiavéliques, continuent-ils à ourdir dans les souterrains de la ville et les coulisses de l'histoire les maléfices de la trahison et du crime ? Sur fond de clandestinité et de mensonge, Antonio Muñoz Molina a écrit un thriller au lyrisme flamboyant, un diamant noir incrusté dans la chair vive de la mémoire.

    Sur commande
  • Séville, 1626.
    A son retour des flandres, oú il a participé à la reddition de breda, le capitaine alatriste accepte une secrète et périlleuse mission : empêcher que des contrebandiers ne s'emparent de l'or des indes transporté sur les galions espagnols et destiné au trésor royal. aidé du jeune iã±igo balboa et de son ami francisco de quevedo, il recrute un groupe pittoresque de spadassins et de repris de justice prêts à donner leur vie pour quelques ducats et le rachat de leur honneur.
    Les bas-fonds de la ville andalouse, la cour des orangers, la prison royale, les tavernes de triana et les rives du guadalquivir constituent le décor de cette nouvelle aventure oú les personnages devront affronter à la dague et à l'épée de vieux ennemis toujours enclins à la trahison.

    Sur commande
  • Mise à jour

    Julien Capron

    Paris, de nos jours ou presque. Au sortir d'un plateau télé, Léandre Batz, journaliste en mal de sujet, croise le chemin d'une figure de la Comédie-Française, Olivia Muller. L'actrice est effondrée, elle vient de se voir refuser le droit à l'adoption : sa nOte est trop basse. Car il faut savoir qu'une application - aussi simple que cruellement efficace - régit désormais le quotidien de tous les utilisateurs de smartphone, autant dire d'à peu près chaque être vivant sur la planète. Cette appli, c'est eVal. Fini les TripAdvisor, le nombre d'amis Facebook, les étoiles sur Airbnb : eVal centralise tous les avis sur absolument tout. Y compris les êtres humains. Et elle ne fait pas dans la nuance. La nOte est maintenant le premier marqueur social, pour le meilleur et surtout pour le pire. Alors cette histoire d'adoption contrariée, c'est ce qu'attendait Léandre pour partir en croisade. Premier mystère à résoudre : comment la grande Olivia Muller peut-elle avoir une telle nOte ? Léandre va s'apercevoir que, concernant eVal, les explications les plus logiques ne sont pas forcément les meilleures. Et quand on sait que le cerveau milliardaire derrière l'appli que Léandre s'apprête à démolir n'est autre que son petit frère, l'enquête prend vite des allures de tragédie grecque.

    Porté par un souffle narratif hors du commun et toujours au plus près de l'humain, Mise à Jour est un thriller jouissif qui aborde les très actuelles questions d'éthique numérique.

    Sur commande
  • Fragiles

    ,

    C'est d'abord une histoire de regards. Le regard de Martine sur les choses de la vie. Le regard de Philippe sur les images de Martine. C'est sans doute aussi une histoire d'amour - cela ne nous concerne pas. Ce qui est sûr, c'est que c'est aussi une histoire d'amitié. Puis, avant d'être confiés au lecteur, les mots, les images, «les abandonner au temps».
    Pendant «longtemps, rien ne semble changer». «On ne sait pas ce qu'on attend» : heureusement, «la courbe du temps» n'épouse pas «la courbe de la terre».
    «Surtout ne rien précipiter.» Se taire parfois. Comme Philippe, devant cette petite fille, enturbannée de rouge, qui avance à contre-vent, à contre-peine, les yeux fixés là-bas ; vers cet ailleurs où, peut-être, «une aube se prépare». Nicole Maymat

  • Mon nerf

    Rachid Djaïdani

    «N'ayant jamais réussi à conclure mon péché de chair, je ne devrais pas avoir à craindre d'être léché par les flammes de l'enfer. Dans les toilettes à l'abri des regards, isolé, enfermé à double tour, mon père assis sur la cuvette se mettra à pleurer. Si ses sanglots avaient eu les propriétés du formol, j'aurais pu être conservé dans leur bain et me la couler douce... Je ferai le topo à ma langue de vipère dans l'espoir qu'elle ne dérape, ne fourche en ma défaveur. Si elle venait à se mettre en conduite automatique, elle m'enverrait pour un millénaire au purgatoire...
    Dans ma chambre froide, l'idée de servir de charbon ardent au 666 me ferait presque un remue-ménage dans mes entrailles. Maman aurait sans doute aimé me conserver dans un iceberg loin de l'appétit féroce des vers qui apprécieront ma tendre viande.»

    Sur commande
  • Le village des femmes

    Georges Wolinski

    Avec Le Village des femmes, Georges Wolinski signe un roman graphique inédit, le premier du genre dans sa prestigieuse carrière de dessinateur.
    La peinture pittoresque, drôle et provocatrice d'un village de femmes... avec un homme au milieu.

    Sur commande
  • Orphelins de sang

    Patrick Bard

    A Ciudad de Guatemala, l'une des villes les plus violentes du monde, deux jeunes femmes mayas gisent dans la boue d'un terrain vague à côté d'un jouet en peluche. L'une est morte. L'autre a survécu par miracle, mais sa fille de dix mois a disparu. C'est ce qu'elle confie à Victor Hugo Hueso, un officier des pompiers municipaux qui rêve de devenir journaliste. L'apprenti reporter décide alors de mener l'enquête, loin de se douter qu'il met ainsi le doigt dans l'engrenage infernal du négoce le plus florissant de son pays : le vol et le commerce de masse des enfants. Loin de là, en Californie, Katie et John Mac Cormack, désespérés par leur stérilité, font appel à une association d'adoption express au-dessus de tout soupçon. Entre les deux extrémités de la chaîne agissent de pitoyables crapules de bidonvilles, d'anciens tortionnaires reconvertis dans la police, des ex-militaires patrons de sociétés de sécurité privée, des avocats sans scrupule. Mais rien ni personne ne saurait arrêter Victor Hugo Hueso, résolu à aller jusqu'au bout pour retrouver la petite Claudia, fût-ce au péril de sa vie et pire, de celle des siens.Patrick Bard est écrivain et photographe. Son premier roman, La Frontière, a obtenu le prix Michel Lebrun 2002, le prix Brigada 21 (Espagne) du meilleur roman policier étranger 2006 et le prix Ancres Noires 2006.

    Sur commande
  • Questions de caractère

    Tom Hanks

    Que se passe-t-il quand un jeune homme nonchalant tombe fou amoureux d'une femme hyperactive ? Quand deux hommes ayant débarqué ensemble sur les plages de Normandie se retrouvent trente ans plus tard, l'un comblé, l'autre brisé par la vie ? Quand un jeune acteur qui fait ses grands débuts au cinéma se retrouve perdu dans Paris en pleine tournée promotionnelle ? Quand quatre amis décident de construire leur propre fusée et de voyager jusqu'à la lune ?

    Que se passe-t-il quand l'un des plus célèbres acteurs hollywoodiens, collectionneur depuis sa plus tendre enfance de vieilles machines à écrire, décide de faire crépiter les touches de sa Remington pour coucher sur le papier toutes les histoires qu'il a dans la tête ?

    En littérature comme au cinéma, tout est question de caractère... Tom Hanks révèle ici le sien : fantasque et virevoltant, généreux, enthousiaste et fraternel, animé par une foi contagieuse en l'humanité.

    Sur commande
  • Dans un futur proche, une poignée de militaires français est envoyée par l'OTAN dans l'Est africain, en plein coeur du désert. Pour y faire quoi ? C'est bien la question qu'ils se posent tous. Officiellement, pour protéger le chantier de reconstruction d'un pont qui enjambe un oued où ne coule plus qu'un mince filet d'eau. Une " mission d'interposition ", pour reprendre le vocabulaire de l'état-major. S'interposer, d'accord, mais entre qui et qui ? Mystère.Les soldats montent un camp, Oasis 1, lequel fait face à la ville d'Al-Jennah, à moitié en ruine et presque vide d'habitants. Sous un soleil de plomb, l'attente s'installe, pénible, épuisante. Lumière aveuglante, soif continuelle, chaleur suffocante, la troupe s'enfonce peu à peu dans une sorte de mirage collectif et suicidaire... dont l'extrait soudain un redoutable sniper. Son objectif ? Tuer un soldat par jour. Parfois deux, si l'occasion se présente. Mais dans quel but ? Pour quelle revanche ? Mystère encore.Jusqu'à ce que, au terme de plusieurs semaines d'angoisse et de mort, la raison de la présence française se dévoile soudain, pour le plus grand malheur des militaires.

    Sur commande
  • Le pavillon de thé

    Richard Collasse

    1986. Une nuit d'hiver, à la veille du nouvel an, au coeur d'un vieux quartier perdu de Tokyo, dans le pavillon qu'il a fait construire au fond du jardin de sa maison, un homme pratique en solitaire la cérémonie ancestrale de la Voie du Thé. C'est un Français. Il vit au Japon depuis plus de vingt ans. Jeune diplomate nommé à l'ambassade de France, il a quitté son poste pour un métier plus lucratif, mais qui l'ennuie. Sa vie tourne désormais uniquement autour de la Cérémonie du Thé, qu'il a étudiée avec les plus grands maîtres. Il a aussi entretenu, dans les années soixante, une liaison clandestine avec une Japonaise, descendante d'une lignée prestigieuse de samouraïs, ce qui, dans la tradition nippone, la rend totalement inapprochable. Et quand la jeune femme s'est volatilisée, nul n'a songé à interroger ce Français, ni à sonder ses secrets... jusqu'à présent.

  • Homeland ; la traque

    Andrew Kaplan

    Traduit de l'anglais (États-Unis) par Marc Saint-UpéryD'après la série crée par Howard Gordon et Alex GansaBeyrouth 2006. L'agent de la CIA Carrie Mathison échappe de justesse à un piège tendu par son contact « Rossignol ». Elle pense que le QG de Beyrouth a été infiltré. Elle s'en ouvre aussitôt à son supérieur, mais cela provoque un conflit violent et Carrie est aussitôt renvoyée à Langley. Pourtant, si un complot se trame, elle doit à tout prix retourner à Beyrouth. La sécurité des Etats-Unis est en jeu. Elle demande de l'aide à Saul Berenson, son boss, son mentor, son confident, celui qui l'a recrutée quand elle était à Princeton. Mais le chef du contre-terrorisme, David Estes, un homme habile et très politique, rejette sa demande. Carrie est hors d'elle et n'a plus de temps, alors, elle risque le tout pour le tout et commet un acte d'insubordination qui la mettra sur la piste d'un certain Abou Nazir, le chef d'Al-Qaïda en Irak. C'est le début d'une traque impitoyable.Homeland la traque, roman totalement inédit, est tout aussi addictif que la série. Les amoureux de Carrie la suivront dans une nouvelle aventure et découvriront comment a débuté la piste « Abou Nazir ».Andrew Kaplan est un auteur de thrillers américain dont les livres sont traduits dans 20 langues. Il a également écrit Golden Eye , une des aventures de James Bond au cinéma. Il a été journaliste, correspondant de guerre, a servi dans l'armée américaine et dans l'armée israélienne. La CIA a tenté de le recruter à plusieurs reprises.

empty