Jean-Marc Delhausse

  • Daniel, quadragénaire interné dans un hôpital psychiatrique de Reykjavik, se jette par la fenêtre sous les yeux de son frère Palmi. Au même moment, un vieil enseignant, qui a eu Daniel comme élève dans les années 60, meurt dans l'incendie de sa maison.
    L'enquête est menée parallèlement par Palmi, libraire d'occasion, un tendre rongé par la culpabilité, et par une équipe de policiers parmi lesquels apparaît un certain Erlendur, aux côtés du premier de la classe Sigurdur Oli et d'Elinborg. Peu à peu, ils découvrent une triste histoire d'essais pharmaceutiques et génétiques menés sur une classe de cancres des bas quartiers, des gamins avec qui on peut tout se permettre.
    Paru en 1997, Les Fils de la poussière, premier roman d'Arnaldur Indridason, ouvre magistralement la voie au polar islandais et aux enquêtes du désormais célèbre Commissaire Erlendur.

  • Être enfin soi-même. Ne plus se soucier de l'effet que l'on fait. Agir sans craindre ni l'échec ni le jugement. Ne plus trembler à l'idée du rejet. Et trouver tranquillement sa place au milieu des autres.
    Ce livre va vous aider à avancer sur le chemin de l'estime de soi. À la construire, la réparer, la protéger. Il va vous aider à vous accepter et à vous aimer, même imparfaits. Non pour vous résigner, mais pour mieux évoluer.
    Imparfaits, mais libres et heureux...

  • Le lagon noir

    Arnaldur Indridason

    En 1979, le beau lagon bleu était nommé par les Islandais « le champ de lave maléfique ». En pleine Guerre froide, la proximité d'une base américaine ne facilite pas les rapports entre Islandais et Américains. C'est dans ce lagon qu'est découvert le cadavre disloqué d'un homme. L'enquête, menée par le tout jeune inspecteur Erlendur et Marion Briem, s'oriente rapidement vers la base où lavictime est employée comme ingénieur.En parallèle, il travaille sur une vieille affaire non résolue d'une jeune fille disparue sur le chemin de l'école quarante ans plus tôt. Les deux affaires sont- lles liées ? Enquêter au coeur de l'armée américaine relève de la gageure... Indridason construit un univers particulier, une atmosphère pénétrante et sans nostalgie, et le roman noir, efficace, est transformé par la littérature.
    />

    Sur commande
  • Le duel

    Arnaldur Indridason

    Pendant l'été 1972, Reykjavík est envahi par les touristes venus assister au championnat du monde d'échecs qui oppose l'Américain Fischer et le Russe Spassky. L'Américain se conduit comme un enfant capricieux et a de multiples exigences, le Russe est sympathique. Il a seulement préféré loger à l'hôtel plutôt qu'à la maison des syndicats, où voulait l'accueillir le Parti communiste islandais. Pourquoi ? Au même moment, dans une salle de cinéma, un jeune homme sans histoires est poignardé sans raison apparente. Le commissaire Marion Briem est chargé de l'enquête au cours de laquelle certains éléments vont faire ressurgir son enfance douloureuse. Et bien d'autres souvenirs... Encore un roman d'Indridason qu'on ne quitte pas, tant l'ambiance, la densité des personnages, la qualité de l'écriture et l'intrigue sont prenantes.Une interprétation toute en nuances par un fin connaisseur de la noirceur des thrillers scandinaves.

    Sur commande
  • La rivière noire

    Arnaldur Indridason

    • Audiolib
    • 16 Février 2011

    Dans un appartement, un jeune homme gît dans un bain de sang sans qu'il y ait le moindre signe d'effraction ou de lutte. Pas d'arme du crime, rien que cette entaille en travers de la gorge de la victime. Et dans sa poche, des cachets de Rohypnol, connu sous le nom de drogue du viol ? Runolfur a-t-il violé une femme qui s'est ensuite vengée ? Un châle trouvé sous le lit va mettre Elinborg, l'inspectrice qui remplace Erlendur, sur la piste d'une jeune femme. Mais celle-ci ne se souvient de rien ?. Une fiole de narcotiques oriente les enquêteurs vers de secrètes violences ? Comme il l'avait fait dans Hypothermie, Jean-Marc Delhausse donne à ce nouveau roman d?Arnaldur Indridason la dimension d'angoisse et de violences cachées que masque la banalité du quotidien.

  • Erlendur revient ! Parti en vacances sur les terres de son enfance dans les régions sauvages des fjords de l'est, le commissaire est hanté par le passé. Le sien et celui des affaires restées sans réponse. Dans cette région, bien des années auparavant, se sont déroulés des événements sinistres. Un groupe de soldats anglais s'est perdu dans ces montagnes pendant une tempête. Certains ont réussi à regagner la ville, d'autres pas. Cette même nuit, au même endroit, une jeune femme a disparu et n'a jamais été retrouvée. Cette histoire excite la curiosité d'Erlendur, qui va fouiller le passé pour trouver coûte que coûte ce qui est arrivé. C'est un commissaire au mieux de sa forme que nous retrouvons ici ! Comme dans Hypothermie ou La Rivière noire, Jean-Marc Delhausse prête sa voix au héros d'Arnaldur Indridason, tissant une fois de plus de subtils systèmes d'échos entre passé et présent.

    Sur commande
  • Hypothermie

    Arnaldur Indridason

    • Audiolib
    • 10 Novembre 2010

    Maria est retrouvée pendue dans son chalet d'été sur les bords du lac de Thingvellir. Suicide, conclut la police. Mais le commissaire Erlendur reçoit la visite d'une amie de Maria qui récuse cette thèse et lui remet l'enregistrement d'une séance chez un médium que Maria était allée consulter pour entrer en contact, dans l'au-delà, avec sa mère. Celle-ci lui avait promis de lui envoyer un signe' Bien que sceptique face aux croyances islandaises, Erlendur, troublé par l'audition de la cassette, décide de rependre l'enquête.Son investigation le conduira sur des voies inattendues, semées de secrets et de douleur.L'interprétation de Jean-Marc Delhausse sait parfaitement marier la logique cartésienne de l'enquête et l'évocation d'un monde hanté de sombres démons.

    Sur commande
  • La muraille de lave

    Arnaldur Indridason

    • Audiolib
    • 10 Octobre 2012

    La « muraille de lave » existe bel et bien en Islande : c'est une falaise de basalte noir au pied de laquelle un tourbillon engloutit tous navires qui s'en approchent. Mais aussi le surnom donné, ici, au siège social d'une grande banque aux pratiques douteuses. Alors que le commissaire Erlendur est parti tenter de se ressourcer sur les lieux de son enfance, ses adjoints tombent chacun sur des enquêtes liées à des affaires anciennes : Elinborg, sur une affaire de viol et Sigurdur Oli, sur un chantage qui se transforme en meurtre. Derrière un suspens classique, Indridason dresse le portrait sans concession d'une Islande ivre de croissance économique, fascinée par les « modèles financiers » prônés par la mondialisation, où l'appât du profit a détruit tout sens moral.Jean-Marc Delhausse excelle à mettre son interprétation au juste ton de ce sombre constat d'un monde qui renie ses valeurs.

    Sur commande
  • Un message anodin peut-il bouleverser votre vie ?Leo Leike reçoit par erreur uncourriel d'une inconnue, Emmi Rothner.Poliment, il le lui signale. Elle s'excuse et, peu à peu, un dialogue s'engage, une relation se noue. Au fil des courriels, ils éprouvent l'un pour l'autre un intérêt grandissant.Emmi est mariée, Leo se remet à grand-peine d'un chagrin d'amour. De plus en plus attirés l'un par l'autre, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre...Leur dialogue, piquant, évolue peu à peu vers une intensité de sentiments.

    Sur commande
  • Jean, l'enfant trouvé, a été élevé par un couple de bergers analphabètes, frustes et superstitieux. Le service militaire va heureusement le sauver de cet enfer. Avec l'aide d'un instituteur, il apprend enfin à lire et à écrire, découvre la chaleur d'un vrai foyer. Puis ce sera la « drôle de guerre » aux frontières de l'Est, et la débâcle. Le début d'une longue errance qui ramène Jean vers le Sud, jusqu'à sa rencontre avec Joseph, son ami, son double, et Dorine, un coeur simple, tombée éperdument amoureuse du jeune homme. Mais alors que la guerre se rapproche, Jean pourra-t-il échapper à son destin ?
    Ancrée dans la beauté sauvage des hauts plateaux balayés par les vents du Midi, l'histoire de ce garçon sans famille, sans repère, en quête d'un peu de chaleur humaine et d'amour, nous bouleverse.

    Sur commande
  • À la sortie d'un bal, un couple pressé se réfugie dans le vieux cimetière, mais au cours de leurs ébats la jeune femme voit un cadavre sur une tombe et aperçoit une silhouette qui s'éloigne. Elle appelle la police tandis que son compagnon, lui, file en vitesse. Le commissaire Erlendur et son adjoint Sigurdur Oli arrivent sur les lieux pour découvrir la très jeune morte abandonnée sur la tombe fleurie d'un grand homme politique originaire des fjords de l'Ouest. La victime a 16 ans, personne ne la connaît, elle se droguait.
    Erlendur s'intéresse aussi à la tombe du héros national et va dans les fjords de l'Ouest où il découvre une amitié enfantine et une situation sociale alarmante. Sigurdur Oli, lui, s'intéresse plutôt à la jeune femme qui les a appelés. Le parrain de la drogue, vieux rocker américanisé et proxénète, est enlevé au moment où la police révèle ses relations avec un promoteur immobilier amateur de très jeunes femmes.
    Écrit juste avant La Cité des jarres, ce livre a changé la vision des lecteurs islandais sur le roman noir.

  • La femme du Ve

    Douglas Keneddy

    • Audiolib
    • 13 Février 2008

    Il y a encore quelques mois, Harry Ricks était professeur dans une université américaine et menait une vie tranquille avec sa femme et sa fille. Aujourd'hui, Harry survit tout juste dans une chambre de bonne crasseuse à Paris au fin fond du Xe arrt [...]. Alors qu'il croit toucher le fond, la passion fait irruption dans sa vie : elle s'appelle Margit, elle est hongroise, sensuelle et très énigmatique : Harry ne devra pas lui poser de questions [...] et ne pourra la voir que deux fois par semaine, dans son appartement du Ve. Harry, envoûté, accepte mais bientôt se produisent autour de lui d'étranges coïncidences...

    Une voix ténébreuse vous fait entrer dans la peau de Harry Ricks et de ses rencontres, pour le plus singulier voyage.

empty