• Antonio José Bolivar connaît les profondeurs de la forêt amazonienne et ses habitants, le noble peuple des Shuars. Lorsque les villageois d'El Idilio les accusent à tort du meurtre d'un chasseur blanc, le vieil homme se révolte. Obligé de quitter ses romans d'amour - seule échappatoire à la barbarie des hommes - pour chasser le vrai coupable, une panthère majestueuse, il replonge dans le charme hypnotique de la forêt.

  • Ordesa

    Manuel Vilas

    Tel est l'autoportrait brut et sans tabou d'un écrivain confronté à la disparition de ses parents. Assailli par les fantômes de son passé, il retrouve espoir dans le souvenir baigné de lumière jaune de leur amour et de la beauté d'antan. A travers l'évocation d'une famille modeste, c'est aussi la peinture d'une certaine époque qui se révèle à nous dans toute sa complexité.

  • Mars 1937. Le Mount Castle, un cargo républicain transportant trente tonnes d'or de la Banque d'Espagne, s'est réfugié dans le port international de Tanger, où un destroyer franquiste le détruira s'il tente de reprendre la mer. Falcó reçoit pour mission de convaincre le capitaine du Mount Castle de changer de camp s'il veut sauver son bateau et son équipage, et de récupérer ainsi l'or républicain. Mais sa tâche s'avère plus compliquée que prévu quand il apprend qu'Eva, à qui il a sauvé la vie dans le précédent roman, est à bord...

    Deuxième volume de la nouvelle série d'Arturo Pérez-Reverte, Eva est un roman magistral, subtil et haletant.

  • Fidèle à la promesse faite à son grand-père d'aller un jour en Andalousie, dans le village de la famille, Luis Sepúlveda emprunte une route pleine de détours. Depuis Santiago du Chili, ce voyageur infatigable, avide de paysages et de rencontres, nous partage quelques péripéties de sa vie ; de sa découverte, sous la tutelle du vieil anarchiste, d'un militantisme qui l'amènera à la prison et à l'exil dans divers pays d'Amérique du Sud, jusqu'au bonheur du retour, des années après, en Patagonie et en Terre de Feu.

  • Falcó

    Arturo Pérez-Reverte

    En 1936, au début de la guerre d'Espagne, Falcó, aventurier n'obéissant qu'à ses propres lois, se met au service des renseignements franquistes. Il accepte une mission hautement risquée : pénétrer en zone rouge pour libérer le fondateur de la Phalange, prisonnier des Républicains. Sur place, il peut s'appuyer sur un groupe de fidèles phalangistes. Mais parmi eux un traître se cache...

  • Les trois filles du Capitán Nouv.

    Trois soeurs venues d'Espagne prêtes à conquérir New York. Un grand roman d'émancipation féminine.

    New York, 1936. El Capitán, petit restaurant de quartier de la 14e Rue, une des enclaves de la colonie espagnole, peine à être rentable. Le décès accidentel de son propriétaire oblige ses trois jeunes filles au tempérament fougueux à en prendre les rênes. Poussées par la nécessité de subvenir à leurs besoins, Victoria, Mona et Luz devront surmonter bien des obstacles pour voir leur rêve se réaliser, celui de transformer la gargote en night-club latino.

  • États-Unis de la Terre, 2109. Les réplicants meurent dans des crises de folie meurtrière tandis qu'une main anonyme corrige les Archives Centrales de la Terre pour réécrire l'histoire de l'humanité et la rendre manipulable. Bruna Husky, une réplicante guerrière solitaire, décide de comprendre ce qui se passe et mène une enquête à la fois sur les meurtres et sur elle-même, sur le mémoriste qui a créé les souvenirs qu'elle porte en elle et qui la rapprochent des humains. Aux prises avec le compte à rebours de sa mort programmée, elle n'a d'alliés que marginaux ou aliens, les seuls encore capables de raison et de tendresse dans ce tourbillon répressif de vertige paranoïaque.

    Rosa Montero choisit un avenir lointain pour nous parler de ce qui fait notre humanité, notre mémoire et notre identité, la certitude de notre mort et de celle de ceux que nous aimons. Ses personnages sont des survivants qui s'accrochent à la morale politique, à l'éthique individuelle, à l'amitié et à l'amour. Elle écrit avec passion et humour, les outils essentiels pour comprendre le monde.

    Une intrigue vertigineuse, un roman visionnaire : extraordinaire.

  • C'est l'histoire de Guille, un petit garçon débordant d'imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L'histoire d'un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D'une institutrice qui s'inquiète pour l'un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D'une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l'air d'aller beaucoup trop bien.
    Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ? Quel chagrin secret croit-il pouvoir régler par ces tours de magie ? Sous les apparences, la vie de Guille est-elle vraiment « superfragilisticexpialidocious » ?

  • Douze jours sans toi

    Elvira Sastre

    • Nil
    • 1 Avril 2021

    « Quand deux personnes tombent amoureuses l'une de l'autre, elles deviennent une, de même que l'espace qu'elles occupent, qui est unique mais contient tout l'univers. À l'inverse, quand quelqu'un nous manque, son espace devient un trou immense et terrifiant pour celui qui le regarde. » Deux histoires d'amour, l'une détruite par la vie, l'autre par la mort. Celle, d'abord, de Gael, sculpteur et professeur talentueux bouleversé par sa rencontre avec une jeune modèle. En miroir, l'histoire de Dora, la grand-mère de Gael, enseignante qui tombe amoureuse de l'un de ses élèves. Un amour interdit qui sera mis à rude épreuve par la guerre civile et le régime franquiste.
    Avec Douze jours sans toi, Elvira Sastre nous offre un premier roman saisissant, porté par une écriture sensible et poétique, sur les blessures de l'amour et la guérison.

  • « Álvaro est mort. » À force de le répéter, peut-être Manuel Ortigosa finira-t-il par y croire. Son mari est mort. Un banal accident de voiture en Galice, selon la police. Mais le romancier à succès n'en croit rien. Il se rend dans ce bout du monde aussi sublime qu'archaïque où commence pour lui un vrai chemin de croix. Car Álvaro était loin d'être celui qu'il croyait... Manuel plonge alors dans les arcanes d'une aristocratie où la cupidité le dispute à l'arrogance. Il lui faudra toute sa ténacité pour affronter les secrets impunis, pour lutter contre ses propres démons, et apprendre qu'un rire d'enfant peut mener à la vérité aussi sûrement que l'amour.

  • La savoureuse histoire des Sorrentinos Nouv.

    Près d'un siècle s'est écoulé depuis que la famille Vespolini a quitté l'Italie pour s'installer à Mar del Plata en Argentine, et y ouvrir une trattoria près de la plage. Très vite, les Vespolini ont contribué de manière singulière à la culture de leur pays d'adoption en inventant les sorrentinos, des pâtes fourrées que l'on mange à présent partout là-bas.
    Leur recette, transmise de génération en génération, est jalousement gardée par Chiche, le plus jeune des fils Vespolini, amateur de cinéma, de porcelaine italienne et de grandes conversations. Si l'on vient à la trattoria pour se régaler, on y vient aussi pour ses inoubliables anecdotes de fin de repas et son franc-parler. À sa table se succèdent frères, soeurs, cousins, amis, employés et clients, et tout ce petit monde parle d'amours durables, de profondes solitudes, de trahisons, de rêves de côtes lointaines et même de prophéties.
    Comme dans les meilleures comédies à l'italienne, tout se mélange et se confond dans cette Savoureuse Histoire des sorrentinos : les rires et les larmes, le destin d'une famille et d'un pays, la vie croquée par les deux bouts et un fabuleux héritage.

  • Le narrateur de la nouvelle-titre, souffrant de maux de dos, se rend aux thermes d'Aix-les-Bains. Là, il croise une connaissance qui lui confie comment, par quel ricochet amoureux, il est devenu propriétaire de l'hôtel où loge notre narrateur. « Sous l'eau » explore les limites de l'amour : son narrateur refuse de subir des transformations radicales afin de suivre son aimée sous l'eau, où elle a choisi de vivre...
    Dans ces neuf nouvelles, Adolfo Bioy Casares, que son chef-d'oeuvre L'Invention de Morel a hissé parmi les plus grands auteurs de la littérature sud-américaine, joue avec le fantastique, pratiquant un mélange des genres surprenant qui ne manque jamais de charmer son lecteur.

  • Depuis la parution posthume de son roman « total », 2666, Roberto Bolaño est considéré comme une figure majeure de la fiction contemporaine. La publication de ses oeuvres complètes vient confirmer le statut déjà acquis de son vivant avec, notamment, Les Détectives sauvages et La Littérature nazie en Amérique.

    Tout au long de sa vie, Roberto Bolaño n'a cessé de se considérer, avant tout, comme un poète. Ce premier tome, qui comporte un grand nombre d'inédits, montre le rôle capital joué par la poésie dans sa vie et ses écrits.

    Oeuvres complètes I.
    Poèmes (dont inédits).
    Amuleto (roman).
    Appels téléphoniques et autres histoires (nouvelles).
    Étoile distante (roman).

    Traduit de l'espagnol (Chili) par Robert Amutio et Jean-Marie Saint-Lu.
    />

  • Alors que de graves troubles politiques secouent l'Espagne de la fin du XIXe siècle, un maître d'escrime assiste, désolé, à l'imminente disparition de son art. Lorsque, dans sa salle d'armes, apparaît la belle et énigmatique Adela de Otero, commence pour lui une aventure où trahisons, crimes et manoeuvres politiques s'enchaînent au rythme des parades en tierce et des fausses attaques...

  • Séfarade

    Antonio Munoz Molina

    Kafka rejoint sa maîtresse, un inconnu fuit l'Allemagne nazie, Primo Lévi est envoyé à Auschwitz : tous sont pris dans la tourmente de la guerre, ils sont citoyens de la patrie Séfarade. Dans les trains qui les mènent loin des combats, leur fureur s'apaise. Antonio Munoz Molina fait céder le loquet du wagon qui renferme la vérité secrète de ces exilés : chacun peut devenir le juif d'un autre...

  • Assoiffé d'aventure, le capitaine Alatriste accepte d'aider son ami Francisco de Quevedo à libérer du couvent la jeune Elvira de la Cruz. Lors de l'attaque, le jeune page du capitaine est arrêté par l'Eglise et se retrouve condamné au bûcher par le tribunal de l'Inquisition. Le sang d'Alatriste ne fait qu'un tour : prêt à tout pour sauver son ami des griffes du sinistre père Bocanegra, il s'engage dans une fort périlleuse entreprise...

  • Un garçon de seize ans lit Moby Dick et part chasser la baleine.
    Un baleinier industriel japonais fait un étrange naufrage à l'extrême sud de la Patagonie. Un journaliste chilien exilé à Hambourg mène l'enquête et ce retour sur les lieux de son adolescence lui fait rencontrer des personnages simples et hors du commun, tous amoureux de l'Antarctique et de ses paysages sauvages. Il nous entraîne derrière l'inoubliable capitaine Nilssen, fils d'un marin danois et d'une Indienne Ona, parmi les récifs du Cap Horn, sur une mer hantée par les légendes des pirates et des Indiens disparus, vers des baleines redevenues mythiques.

  • Avec ces mille pages d'amour et de guerre, Antonio Muñoz Molina reprend les thèmes qui traversent toute son oeuvre - la mémoire historique, la conscience morale, l'infinie complexité des sentiments- et signe non seulement son plus beau roman mais aussi un véritable chef-d'oeuvre.Dans ce livre total, politique et sentiments sont les deux faces d'une tragédie qui plonge le personnage principal Ignacio Abel dans une spirale qui lui fera perdre son amour, son pays et son engagement. A la fin de 1936, cet architecte espagnol de renom, progressiste et républicain, monte les marches de la gare de Pennsylvanie, à New York, après un périple mouvementé depuis Madrid où la guerre civile a éclaté. Il cherche Judith Biely, sa maîtresse américaine perdue, poursuivi par les lettres accusatrices de sa femme, Adela, et taraudé par le sort incertain de ses deux jeunes enfants, Miguel et Lita. Antonio Muñoz Molina le regarde chercher le train qui doit le conduire dans une petite ville au bord de l'Hudson, Reinheberg, et reconstruit dans un époustouflant va et vient dans le temps la vie d'Ignacio Abel, fils de maçon, devenu architecte à force de sacrifices, marié à une fille de la bourgeoisie madrilène arriérée et catholique, déchiré par sa passion amoureuse et par la violence des événements politiques. Cette grande fresque sur les heures qui ont précédé la prise de Madrid par les franquistes - où se croisent nombre de personnages historiques et littéraires- est aussi un roman intimiste et charnel qui fouille avec une lucidité admirable et bouleversante au plus profond de la matière humaine.

  • En 1928, Max, chasseur de femmes fortunées, fait route vers Buenos Aires à bord du Cap Polonio où il travaille comme danseur mondain. Lors d'une séance de tango, il aperçoit une cible de choix : Mecha Inzunza, épouse richissime d'un célèbre compositeur. La passion entre eux est immédiate. Le hasard les réunira deux fois : à Nice pendant la préparation du coup d'état de Franco et lors d'un tournoi d'échecs, surveillé par le KGB. Mais la liaison tourne mal...

  • Dans l'Espagne décadente de Philippe IV, Diego Alatriste, vétéran de la guerre des Flandres, traîne ses bottes dans les tavernes madrilènes et vit de ses redoutables coups d'épée. Il est chargé par de mystérieux hommes masqués d'attaquer des Anglais. Il s'engage - sans même le savoir - dans le conflit sanglant qui oppose la Couronne au Saint-Office.

  • Trois vieux Chiliens rêvent de renverser le dictateur Pinochet. En attendant leur chef, " Le Spécialiste ", dans un vieil entrepôt de Santiago, Aranbicia boit, Lolo Garmendia fulmine devant ses mots croisés et Cacho Salinas se remémore son passé d'éleveur de volailles. Mais " Le Spécialiste " ne viendra pas : il est mort, assommé par un tourne-disque converti en projectile lors d'une dispute conjugale. Une satire absurde et émouvante du Chili et des ambitions révolutionnaires.

  • Onofre Bouvila arrive à Barcelone, en 1888, lors de l'Exposition universelle. Il distribue des tracts anarchistes dans les rues de la ville. Mais son intelligence et son absence de scrupules lui font rapidement gravir les échelons d'une société parfois peu recommandable.Tour à tour camelot, homme de main, gangster, puis industriel d'avant-garde, Onofre Bouvila créera l'événement, en 1929, en partant pour Barcelone à bord d'un étrange engin volant...

  • Ex-employé de banque, Lucien Bordenave est devenu horloger depuis qu'il a été licencié. Il mène une existence paisible dans un quartier populaire de Buenos Aires. Soudain, pour des raisons inconnues, on enferme sa femme Diana dans une clinique psychiatrique. Dès lors, son quotidien, fait de conventions, va être bouleversé par une série de péripéties bizarres et inquiétantes, entre autres l'intrusion de sa belle-soeur, sa rencontre avec le fascinant directeur de l'hôpital Reger Samaniego ou l'apparition d'une chienne qui, curieusement, répond elle aussi au nom de Diana. Enfin, le comportement de la « vraie » Diana, à sa sortie de la clinique, lui fait prendre conscience, petit à petit, qu'autour de lui se produisent d'étranges transferts et mutations d'âmes et de corps...
    Dormir au soleil s'inscrit dans le cadre de cet imaginaire pour ainsi dire « frontalier », à cheval entre le rêve et la réalité, dont Bioy Casares a fait un royaume très singulier et qui lui a valu d'être, avec Borges et Cortázar, l'un des écrivains les plus marquants de la littérature argentine du XXe siècle.

empty