• Ceux d'ici

    Jonathan Dee

    Jonathan Dee, " l'un des meilleurs décrypteurs de l'Amérique contemporaine ", livre un roman magistral sur la middle class et ses désillusions. Captivant et terriblement actuel.
    Howland, petite ville du Massachusetts, attire de nombreux riches vacanciers venus de New York. Mark, lui, fait partie des locaux. Entrepreneur en bâtiment, il peine à joindre les deux bouts depuis un placement hasardeux. Lorsque Philip Hadi, un richissime gestionnaire de fonds d'investissement, s'installe dans la maison d'à côté, cela ne se fait pas sans heurt. Le quotidien de Mark et de sa famille se transforme lentement...
    Quand Hadi se lance en politique et devient maire de Howland, modelant par petites touches la ville à son image, le fossé se creuse encore un peu entre le New-Yorkais et les habitants de la petite ville.
    Réussissant à capter un moment d'histoire, Ceux d'ici met en lumière les défis auxquels sont confrontés les États-Unis aujourd'hui : les inégalités toujours plus fortes, la paupérisation des classes moyennes et la montée d'un nouvel autoritarisme. Surtout, c'est la fin du rêve américain que Jonathan Dee analyse et met en scène de main de maître. Un roman social non seulement brillant, mais aussi inquiétant de réalisme.
    " Jonathan Dee livre un roman social non seulement brillant, mais aussi inquiétant de réalisme. Un texte tellement actuel et pertinent qu'on en vient même à se demander comment Dee a pu l'écrire avant les dernières élections. "
    Booklist

    " Passionnant. Les personnages de la middle-class, tous à la poursuite du rêve américain, sont brillamment développés et leurs préoccupations sont terriblement actuelles. Dee mène l'intrigue d'une main de maître et fait monter la tension jusqu'à la parfaite note finale. "
    Publishers Weekly

    " Un nouveau roman magnifique... Dee s'est surpassé avec Ceux d'ici. Cet ouvrage examine la psyché américaine mise à mal entre les deux années charnières que sont 2001 et 2008. "
    Boston Globe

  • Maria, une jeune fille de milieu modeste, vit aux environs de Birmingham. Indifférente par choix, indécise par nature, elle trouve que l'on fait beaucoup de bruit pour peu de chose. Que valent les succès aux examens et les déclarations de Ronny qui l'aime désespérément, que penser des amis de classe avec leurs vacheries et leurs cancans... Seul le chat, un exemple d'indifférence satisfaite, lui donne à penser qu'une forme de bonheur est possible. Mais comment être heureux lorsque votre vie est une succession d'accidents, de hasards...
    Premier roman de Jonathan Coe, La Femme de hasard décrit une sinistre histoire, celle de Maria et ses désillusions. Toujours soucieux de lucidité et de démystification, Jonathan Coe se livre à une descente en flammes de toutes les institutions prisées dans la société et des formes couramment admises de bonheur, et fait de ce premier roman une oeuvre exemplaire.

  • Gatsby

    Francis Scott Fitzgerald

    Il s´interrompit et se mit à marcher de long en large sur le sentier dévasté, jonché d´écorces de fruits, de rubans fanés et de fleurs écrasées.
    « À votre place, je ne lui en demanderais pas tant, risquai-je. On ne peut pas faire revivre le passé.
    - On ne peut pas faire revivre le passé ! s´écria-t-il, incrédule. Mais bien sûr qu´on peut ! » Été 1922. En pleine Prohibition, Gatsby, un jeune multimilliardaire sorti de nulle part, aux origines et aux ressources douteuses, organise des soirées somptueuses dans sa villa de Long Island. Tandis que le gratin, new-yorkais s´enivre de ses cocktails de contrebande et danse sur ses pelouses, lui n´a d´yeux que pour une petite lumière verte qui scintille de l´autre côté de la baie. Pourquoi s´est-il installé là ? À quoi bon cette fortune prodigieuse ? Aux pieds de qui est-il venu la déposer ? L´a-t-elle attendu, elle aussi ? Le narrateur, impliqué malgré lui dans cette enquête romantique, va peu à peu découvrir, en même temps que la cruauté ordinaire de ceux qui sont nés riches, l´arrière-goût amer des lendemains de fêtes et la fragilité des amours adolescentes.

  • Le crime parfait

    Peter James

    • Lizzie
    • 9 Juillet 2020

    Vingt ans de mariage, ça se fête. Chacun de leur côté, Victor et Joan se préparent une petite surprise. Dans leur minable pavillon de Brighton, où s'amoncellent désillusions et rancunes, le couple s'affaire. Cyanure pour l'un, hyperglycémie fatale pour l'autre. Deux crimes parfaits. Le tout étant de garder son sang-froid. Une gageure pour ceux qui s'aiment, comme eux, d'un aussi grand amour...

  • "une histoire brève sans violence cache la désolation c'est du mauvais genre le courant doit parcourir le haut le bas retenons quelques fables disponibles on en fera vite ce que l'on voudra oui il règne sur la terre desséchée la faille impossible à écarter d'une seule main le pire peut arriver comment affronter les Égyptiens sacralisent couleur noire un rappel des crues fertilisantes du Nil." Jean-Jacques Viton

  • Parenthèses

    Francis Dolmani

    Francis est né de l'union hasardeuse d'un maçon corse illettré un peu tyran et d'une ouvrière lyonnaise, soumise et timorée. Tétanisé par ce couple dysfonctionnel, il développera très tôt une hypersensibilité à l'amour, à la féminité et à la vie en général, qu'il ne peut concevoir que comme une suite ininterrompue d'expériences toujours plus exaltantes. Les joies comme les souffrances n'en seront que plus fortes, exacerbées par un quotidien trop morne qu'il s'efforce de magnifier en poursuivant ses rêves de notoriété artistique. Épris de grand amour et d'absolu, romanesque en diable, il papillonnera de fille en fille, d'emballements en déceptions, jusqu'à sa rencontre avec la délicieuse Anissa qu'il veut voir comme la femme de toute une vie, apte à synthétiser à elle seule toute la quintessence du genre féminin. Cet amour le marquera à jamais et sonnera le départ d'une vie d'errances à la recherche des fantômes de la félicité...

    De l'enfance à l'âge adulte, ce roman nostalgique retrace non sans humour le parcours erratique d'un homme lambda, sensible et idéaliste, qui se bat pour « réussir sa vie » et croire en la magie de l'amour. Bien qu'il ne soit pas à plaindre, sa relative inaptitude au bonheur le fait régulièrement souffrir. Beaucoup de thèmes sont abordés avec justesse et émotion: l'héritage familial, les ruptures douloureuses, la sexualité, les voyages, l'amitié, la solitude...

  • Teta, une Africaine immigrée au Canada, espère se guérir de sa folie en racontant sa vie au père Robert. Mère de trois garçons, elle confie à ce vieux missionnaire qu´elle a rencontré en Afrique, son enfance, ses exils, le meurtre de son mari et sa fuite vers le Canada. Cette terre d´exil représente le paradis terrestre pour de nombreux Africains. Mais est-ce que ce pays qui devait être un endroit si merveilleux pour les réfugiés, le sera pour cette femme monoparentale? Pourra-t-elle, un jour, se libérer du souvenir des atrocités qu´elle a vécues pour enfin mener une vie calme et connaître la paix de l´âme ?

  • Homonyme et compagnie

    Beatrice Baucher

    Homonyme et compagnie est l'histoire d'un voyage improbable : celui que Paul avait prévu de faire avec sa bien-aimée qui s'est fait la malle avant même de faire ses valises. Peut-être suffirait-il alors de trouver une homonyme qui veuille bien profiter des réservations nominatives pour contenter tout le monde ? La solution serait parfaite si la nouvelle Elodie sélectionnée n'avait pas un fiancé jaloux qui, à défaut de pouvoir partir, se voit embarqué dans une aventure de surveillance rapprochée des voyageurs.

empty