• Prix Maison de la Presse 2021
    "LE roman historique de l'année. Vous ne le lâcherez pas." Gérard Collard - Le magazine de la santé
    Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.Valentin Verne, jeune inspecteur du service des moeurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime. Car la science qui progresse, mêlée à l'ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité. Féru de chimie et de médecine, cultivant un goût pour le mystérieux et l'irrationnel, Valentin Verne sait en décrypter les codes. Nommé par le préfet à la tête du « bureau des affaires occultes », un service spécial chargé de traquer ces malfaiteurs modernes, il va donner la preuve de ses extraordinaires compétences.Mais qui est vraiment ce policier solitaire, obsédé par la traque d'un criminel insaisissable connu sous le seul surnom du Vicaire ?Qui se cache derrière ce visage angélique où perce parfois une férocité déroutante ? Qui est le chasseur, qui est le gibier ?
    Dans la lignée des grands détectives de l'Histoire, de Vidocq à Lecoq en passant par Nicolas le Floch, un nouveau héros est né."Un roman policier addictif" Biblioteca
     

  • Péchés capitaux

    Jim Harrison

    À la suite de son enquête sur le Grand Maître, l'inspecteur Sunderson, désormais à la retraite, n'aspire qu'à se mettre au vert dans un bungalow du Nord Michigan. Aussitôt installé, il découvre que ses voisins, la famille Ames, sèment la terreur dans toute la région. Les autorités locales avouent leur impuissance face à ce clan qui vit en dehors des lois et commet les crimes les plus crapuleux. Quand une série de meurtres éclate en pleine saison de pêche à la truite, Sunderson est contraint de reprendre du service.Dans Péchés capitaux, Jim Harrison joue ouvertement avec les codes du roman noir et dresse un portrait grinçant de l'Amérique profonde, gangrenée par la violence, où le sexe est plus jouissif et envahissant que jamais.

  • Juillet 1928. Le détective Jules Meyer, qui entre deux enquêtes corrige les épreuves des Neueste Nachrichten de Strasbourg, est intrigué par un sombre faits-divers. Une jeune fille de dix-sept ans s'est jetée du haut de la tour du Climont, dans les Vosges.
    Dès le lendemain, le père de la jeune fille arrive dans le bureau du détective. Pour lui, sa fille ne peut s'être suicidée. Elle a été assassinée.
    Est-ce le déni d'un père ravagé par le chagrin ? Ou le meurtre d'un tueur particulièrement sournois ? Aucune des deux hypothèses ne peut raisonnablement être écartée sans enquête : Jules accepte cette nouvelle affaire.

    Au fil de nombreux rebondissements et retournements de situation, Jules devra jouer de toute sa sagacité face à un adversaire machiavélique et sans pitié.

  • Les encéphales

    Pierre-Antoine Navarette

    Dans le village de Saint-Honoré-des-Bois, une série de meurtres spectaculaires survient et amène très vite les enquêteurs Fargnaux et Larousselle à suspecter un premier personnage : coupable idéal, l'étrange vieillard disparaît bientôt dans la campagne alors que les crimes s'enchaînent. Sur fond de tragédie familiale, l'enquête piétine et le doute envahit les esprits. Tandis que les événements sordides nourrissent les conversations des villageois, les enquêteurs, plongés dans une atmosphère rustique et pesante, vont devoir faire appel à des experts du monde criminel pour démêler l'affaire.

  • Dans les environs de Vaison-la-Romaine, cinq meurtres ont été perpétrés sur des résidents anglais.
    À la suite d'étranges confessions très éloignées des gentils petits délits des bigotes du village, le père Benoît se trouve mêlé à cette intrigue bien malgré lui. Toujours est-il que l'affaire commence à filtrer hors des pierres de l'église... et le vieux curé est prié par son évêque de prendre un bol d'air à l'écart du confessionnal.
    Son exil, le père Benoît va le vivre auprès de sa belle-soeur Zaza, membre des Amis de l'Empereur, chez qui s'invite également un neveu... qui n'est autre que le lieutenant de police appelé de Marseille pour élucider cette étrange affaire.
    En attendant que l'enquête soit résolue, chacun, veuf ou voisin, suspect ou témoin, s'en donnera à coeur joie en multipliant les attaques directes ou les sous-entendus perfides... Que le meilleur gagne !
    Une comédie pétillante sur un sujet épineux du plus grand sérieux : nos horripilants ennemis, les Anglais.

  • Le cartomancien

    Yann Botrel

    Un tueur mystérieux sème la mort dans les rues de Lyon. Sur chaque victime, il dispose une carte de tarot divinatoire, augurant une sinistre et longue série de cadavres. Le taciturne et perturbé Léo Vias, capitaine à la police judiciaire est chargé de l'enquête.
    Tout porte à croire que ce dangereux psychopathe ne choisit pas ses victimes au hasard.
    Ne vous retournez pas, le cartomancien est peut être derrière vous.
    De Lyon à Milan en passant par la Savoie, Yann Botrel, pour son premier roman, nous plonge au coeur d'une intrigue passionnante, forte en rebondissements et riche de personnages attachants. Entre références historiques, intrigues policières et ésotérisme, , le suspense demeure jusqu'à la dernière page.

  • Un parfum de danger dans l'air, deux amants au bord du gouffre.

    Alors que les forces de l'ordre de la régence peinent à gérer leurs dossiers, le magicien, Stephen Day, travaille sous grande pression. Entre une série d'affreux meurtres occultes et une jeune étudiante qui perd complètement les pédales, son niveau de stress atteint des sommets. Cela commence d'ailleurs à se faire ressentir dans sa relation avec son amant, lord Crane.
    Crane, qui se rebiffe contre les restrictions imposées par les lois de l'Angleterre, d'autant plus lorsqu'un développement inattendu dans son lien magique avec Stephen le pousse à remettre en question leur couple.
    Quand un événement dévastateur s'abat sur eux, les personnes qu'ils aiment le plus se jettent corps et âme dans d'abjects conflits. Leurs ennemis, aussi bien anciens que nouveaux, et d'autres complètement imprévisibles, sont bien décidés à mettre Crane et Stephen au pied du mur : une terrible pression qui menace de les séparer à jamais...
    #Magie #MM #Historique #Enquete
    Retrouvez enfin la suite de La Magie des Magpie, publié chez Milady.

  • Même mort, il faut faire des efforts pour trouver la paix !
    Béatrice se réveille abandonnée, oubliée dans un hôpital complètement désert. Ce n'est pourtant ni cet endroit sinistre ni son état qui la perturbent le plus. Ce qui l'embête par-dessus tout, c'est qu'elle est amnésique. Non seulement elle ne se souvient pas des circonstances qui l'ont menée en ce lieu, mais sa propre identité lui est également inconnue. Sa meilleure amie l'attend dans le couloir et hélas, Béatrice ne la reconnaît pas. Après lui avoir expliqué les événements entourant leur mort prématurée, celle qui deviendra sa guide spirituelle aura pour tâche de lui montrer le chemin qu'elle devra emprunter afin de retrouver la mémoire. De même, elle lui présentera l'épreuve finale qu'elle devra franchir pour pouvoir accéder à un monde meilleur. (De la même autrice: Le corridor Tomes 1 et 2)

  • Une jeune fille retrouvée morte sur les remparts du Mont-Saint-Michel. D'autres meurtres ressemblant à des sacrifices humains sont commis dans le centre Bretagne, à Brasparts, à Guéhenno et à Rennes dans des lieux dédiés à saint Michel. Sont-ils liés à des rites celtiques ?
    Un prof d'histoire géographie, ancien agent des services secrets français, est embarqué malgré lui dans cette affaire dont le dénouement se terminera dans sa ville de Josselin. Y a-t-il un lien entre lui et ses assassinats ?
    Cette enquête confiée aux gendarmes l'obligera à revenir sur son douloureux passé. Elle lui permettra paradoxalement de retrouver le goût à la vie et l'Amour. Est-ce la fin ou le début d'une nouvelle aventure pour lui ?

  • Camille, une journaliste sympathique et un brin gaffeuse qui atteint le cap de la quarantaine, a l'impression que sa vie est au point mort. Lorsqu'elle apprend que son ex a eu la promotion dont elle a toujours rêvé et qu'il va se remarier avec une sublime créature bien plus jeune qu'elle, Camille décide de reprendre sa vie en main. Aux grands maux, les grands moyens : dans la petite ville où vit Camille, des femmes seules sont retrouvées étranglées chez elles. Bille en tête, la journaliste se lance dans une enquête secrète et périlleuse : elle veut en savoir plus sur les meurtres et tenter de publier un scoop qui boostera sa carrière.
    Mais elle n'imagine pas les péripéties dans lesquelles son enquête va la conduire : elle devra s'inscrire sur un site de rencontres en ligne et jouer le jeu de la femme célibataire qui se cherche un partenaire, tout en cachant la vérité à son séduisant chef et à sa meilleure amie. Sans oublier sa mère qui la rend folle ! Autant dire que Camille n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs !

  • « Dites-moi, mon brave, ça fait longtemps que vous roupillez ? », interrogea le commissaire. Dangevin n'eut pas le temps de lui répondre que le commissaire poursuivit : « Non, parce que franchement des planques comme ça, on peut vraiment dire que cela ne sert à rien. Vous auriez mieux fait de rester dans votre lit. » C'est avec un plaisir non dissimulé que le lecteur va pouvoir retrouver dans ce dernier opus le commissaire Richard, prêt pour une nouvelle enquête. Après la province, celui-ci retourne dans son commissariat parisien et se trouve face à une redoutable énigme : un tueur en série qui sévit dans la capitale, en signant tous ses meurtres de la même façon : il tranche la langue de ses victimes ! Le commissaire, toujours aussi bourru, tente de réveiller ses troupes pour partir à la recherche de ce mystérieux assassin et l'empêcher de mener à bien son projet criminel. J.-C. Bermond signe ici avec brio un nouvel ouvrage, aux dialogues et à l'intrigue réalistes et pleins d'humour, qui ne laissera pas un instant de répit à son lecteur...

  • Que ce soit l'assassinat des étudiantes à la Polytechnique en 1989 ou les meurtres en série de femmes prostituées à Vancouver, que ce soit aux États-Unis, ou ailleurs, les meurtres en série et les meurtres de masse ont augmenté sensiblement, ces dernières décennies. Cette croissance ne peut s'expliquer uniquement par des facteurs individuels. Pour éclairer un phénomène à première vue inexplicable en dehors de la folie présumée du tueur, Richard Poulin et Yannick Dulong mettent en relation l'histoire personnelle du meurtrier, le contexte culturel, le construit social dans lesquels ses victimes et lui évoluent. Les victimes servent de révélateur non seulement des motivations profondes et des actions des tueurs, mais également de la dynamique sociale sexiste et raciste qui sous-tend de tels actes.

empty