• Comment passe-t-on de l'état de nourrisson à celui d'adulte épanoui et civilisé ? Naturellement ? Ou grâce à l'éducation des parents ? Si c'est le cas, doivent-ils parler ou seulement sévir ? Existe-t-il une tendance à la délinquance que l'on pourrait dépister dès l'âge de trois ans ? Doit-on se contenter de sanctionner les délinquants ou chercher en outre à les éduquer ? S'appuyant sur l'oeuvre de Françoise Dolto, Grandir apporte des réponses essentielles à ce questionnement, et explique, dans un langage accessible à tous, le développement de l'enfant, les différentes étapes de sa construction psychique, et, surtout, le rôle déterminant qu'y jouent les parents.
    Grâce à son expérience de psychanalyste, et par des exemples concrets, Claude Halmos montre comment l'enfant ne peut, sans l'aide de ses parents, passer d'une étape à l'autre et comment leur rôle consiste précisément, à chaque âge, à parler et à mettre des limites.

  • L'enfant n'est pas, à sa naissance, apte à vivre avec ses semblables. Pour devenir un être civilisé, créatif et heureux, il a besoin que les adultes lui enseignent les règles de la vie et lui apprennent à les respecter. L'éducation est le support essentiel de sa construction. Aimer un enfant ne peut donc se limiter à éprouver pour lui de l'affection.
    Notre époque l'oublie. Et ce recul de l'éducation favorise aussi bien la montée de la délinquance que la réduction de son traitement à la seule répression. Claude Halmos, à la lumière de son expérience de psychanalyste, le démontre. Dans le langage clair qu'on lui connaît, elle donne aux parents les moyens de comprendre ce que veut dire « aimer un enfant ».

  • Claude HALMOS, psychanalyste formée par Jacques Lacan et Françoise Dolto, est aujourd'hui une spécialiste de l'enfance.

    Comment aborder les premières vacances en famille recomposée ? En quels termes parler de la mort d'un proche à un enfant ? En quoi les hommages nationaux aux victimes d'attentats sont-ils importants ? À mille lieues du prêt-à-penser actuel et sans jamais céder à la facilité, Claude Halmos donne des réponses éclairantes pour traverser une époque, à bien des égards, infiniment difficile.

  • La psychanalyste dénonce le silence entourant les effets psychologiques de la crise économique et sociale déclenchée en 2008.

  • Qu'est-ce qu'un enfant doit, ou ne doit pas, savoir ? Comment l'écouter avant de lui répondre ? Comment lui parler ? Les adultes, souvent, s'interrogent. À juste titre, car parler vraiment aux enfants suppose de les considérer comme des personnes à part entière, capables de comprendre ce qu'on leur dit, sans les prendre pour autant (et sans leur permettre de se prendre) pour des adultes. Une entreprise, qui a souvent la forme d'un pari, propre à notre époque : envisager l'enfant comme un être en construction est en effet le résultat d'une longue évolution historique. Claude Halmos en retrace les étapes avant de nous donner des exemples de ce que peut être une parole « à hauteur d'enfant » : une parole qui ne bêtifie pas et qui ne prend pas l'enfant pour une grande personne.

  • Avoir peur de l'eau, des chiens, des autres ou de la vie sociale, avoir honte de son physique, de sa famille ou de ses choix sexuels, craindre de ne pas être « normal », se sentir un père ou une mère incapable parce que son enfant ne mange pas, ne dort pas ou échoue à l'école, avoir à l'adolescence envie de fuir ou de mourir parce que l'on se heurte à ses parents comme à un mur, être écrasé jour après jour par la tristesse et par l'angoisse alors que rien dans la réalité ne semble justifier ce désespoir : autant de figures du malheur ordinaire. Autant de questions que chacun tourne et retourne dans sa tête sans oser en parler et auxquelles la psychanalyste Claude Halmos apporte, d'une manière claire et pédagogique, des éléments de réponse.

  • « Éduquer un enfant, c'est l'aider à découvrir qui il est et à inscrire cette singularité dans la communauté des autres. » Cette somme réunit pour la première fois les ouvrages de Claude Halmos consacrés à l'éducation. La psychanalyste, spécialiste de l'enfance, apporte des clés aux parents pour comprendre ce qu'aimer un enfant veut dire, entendre que l'enfant ne naît pas civilisé et a un besoin vital d'éducation, apprendre à lui parler « à sa hauteur ». Elle expose la nécessité d'une autorité qui ne détruit pas l'enfant mais constitue le point d'appui de son épanouissement. Forte de son expérience reconnue à l'écoute des enfants, Claude Halmos développe les thèmes qui lui sont chers : l'amour parental, le devoir d'éduquer, l'autorité et la parole.
    Ce volume rassemble les livres suivants : Pourquoi l'amour ne suffit pas, Grandir, « Du berceau à l'école : la construction de l'être social » extrait de Est-ce ainsi que les hommes vivent, L'Autorité expliquée aux parents et Dis-moi pourquoi.
    Viscéralement attachée à la cause des enfants, Claude Halmos en parle sans angélisme, alliant de manière unique une grande fermeté à une profonde bienveillance.
    Dorothée Werner, Elle.

  • Au pays des Tobobotos vit Uruburu, un petit garçon qui pense et se questionne bien plus que ce que les adultes imaginent...
    Les 7 histoires de cet album racontent 7 petits drames de sa vie : Uruburu aimerait garder la girafe qu'il a vue en songe, mais a peur de se rendre au Pays des rêves - Les diables cachés dans l'armoires sont prêts à lui sauter dessus le soir venu - Uruburu a des problèmes envahissants qui le font trébucher - Il a une envie terrible d'être à la place d'un autre garçon...
    Aidé par des animaux amicaux qui l'écoutent, il surmontera ses peurs et résoudra ses problèmes avec le sérieux, la poésie et le sens du jeu propres à l'enfance.

  • " Autorité peut rimer avec aimer et respecter. " L'autorité, aujourd'hui, fait peur. Elle effraye les parents. Parce qu'ils s'imaginent qu'elle ne pourrait être que ce qu'elle fut souvent autrefois : un instrument destiné à soumettre l'enfant au pouvoir des adultes. Et susceptible de ce fait de porter atteinte à sa liberté, à sa personnalité et à sa créativité. Or une autre autorité existe. Et non seulement elle ne détruit pas les enfants mais elle constitue le point d'appui essentiel de leur développement et de leur épanouissement. Dans le langage clair qu'on lui connaît, Claude Halmos pose les bases de cette nouvelle autorité. Répondant aux questions d'Hélène Mathieu, elle explique aux parents pourquoi leur autorité est indispensable à leur enfant, mais aussi pourquoi il s'y oppose toujours. En leur permettant de comprendre leurs peurs et de les dépasser, elle les aide à l'exercer. Un salutaire outil de réflexion pour les familles et pour la société.

    Sur commande
  • Comment grandit-on? comment passe-t-on de l'état de nourrisson à celui d'adulte épanoui et civilisé? cette évolution découle-t-elle d'un processus «naturel» ou nécessite-t-elle une éducation des parents? si c'est le cas, de quel type d'éducation doit-il s'agir? faut-il parler ou seulement sévir? ce débat, qui fut longtemps l'affaire des seuls spécialistes, a aujourd'hui envahi la scène publique et les réponses apportées sous-tendent d'importants enjeux de société: existe-t-il une tendance à la délinquanceque l'on pourrait dépister dès 3 ans? doit-on se contenter de sanctionner et d'enfermer les délinquants ou, au contraire, chercher à les éduquer?
    Grandirapporte des réponses essentielles à ce questionnement et constitue, à ce titre, un indispensable outil de réflexion pour notre société. mais il est en même temps un ouvrage théorique de fond. s'appuyant sur l'oeuvre de françoise dolto, et notamment sur son ouvrage le plus méconnu,l'image inconsciente du corps, il explique en effet en détail et dans un langage accessible à tous le développement de l'enfant, les différentes étapes de sa construction psychique depuis sa conception jusqu'à l'adolescence révolue et, surtout, le rôle déterminant qu'y jouent les parents.
    Claude halmos, grâce à son expérience de psychanalyste, montre ici, par des exemples concrets, comment l'enfant ne peut, sans l'aide de ses parents, passer d'une étape à l'autre. sortant de l'alternative dont certains voudraient aujourd'hui nous faire croire qu'elle est inévitable: soit on parle, soit on met des limites, elle explique comment leur rôle consiste précisément, à chaque âge, à parler et à mettre des limites.

    Psychanalyste formée par jacques lacan et françoise dolto, claude halmos est une spécialiste de l'enfance, connue pour ses interventions sur france info et dans psychologies. elle a déjà écrit de nombreux livres sur la question: parler, c'est vivre, paris, nil, 1997; pourquoi l'amour ne suffit pas. aider l'enfant à se construire, paris, nil, 2006; l'autorité expliquée au parents (entretiens avec hélène matthieu), paris, nil, 2008.

  • « Autorité peut rimer avec aimer et respecter. » L'autorité, aujourd'hui, fait peur. Les parents s'imaginent qu'elle peut être un instrument destiné à soumettre l'enfant au pouvoir des adultes. Et susceptible de ce fait de porter atteinte à sa personnalité et à sa créativité. Or une autre autorité existe qui ne détruit pas les enfants mais constitue au contraire le point d'appui essentiel de leur développement et de leur épanouissement. Dans le langage clair qu'on lui connaît, Claude Halmos répond aux questions d'Hélène Mathieu. Elle explique aux parents pourquoi leur autorité est indispensable à leur enfant, mais aussi pourquoi celui-ci s'y oppose toujours. Un salutaire outil de réflexion pour les familles et pour la société.À garder sans complexe sur sa table de chevet. Marie France.

  • Au pays des Tobobotos vit Uruburu, un petit garçon qui pense et se questionne bien plus que ce que les adultes imaginent...
    Les 7 histoires de cet album racontent 7 petits drames de sa vie : Uruburu aimerait garder la girafe qu'il a vue en songe, mais a peur de se rendre au Pays des rêves - Les diables cachés dans l'armoires sont prêts à lui sauter dessus le soir venu - Uruburu a des problèmes envahissants qui le font trébucher - Il a une envie terrible d'être à la place d'un autre garçon...
    Aidé par des animaux amicaux qui l'écoutent, il surmontera ses peurs et résoudra ses problèmes avec le sérieux, la poésie et le sens du jeu propres à l'enfance.

empty