• Ce n'est pas d'hier que Gilles Proulx sonne l'alarme : les Québécois sont de plus en plus ignorants de leur histoire, oublieux de leurs ancêtres et inconscients du travail colossal que ceux-ci ont accompli pour poser les fondations du Québec d'aujourd'hui.

    C'est pour corriger ces tristes lacunes qu'au-delà des faits de guerre et autres dates marquantes, l'auteur de Nouvelle-France raconte avec verve les actes de bravoure de Madeleine de Verchères, qui sauva les habitants de son fort d'une attaque iroquoise, les découvertes de Jean-Baptiste Le Moyne de Bienville, explorateur de la Louisiane et fondateur de La Nouvelle-Orléans, ou la ténacité extraordinaire dont ont fait preuve Louis Hébert et sa famille, premiers colons de Nouvelle-France.

    Avec l'irrévérence et la passion qu'on lui connaît, Proulx se fait fort de redonner à ses lecteurs, jeunes et moins jeunes, la soif d'apprendre leur histoire.

    Cet ouvrage est une édition entièrement revue du livre à succès paru en 1992 sous le titre Ma petite histoire de la Nouvelle-France.

  • Une vivante histoire de la ville, racontée avec talent par ce conteur né qu'est Gilles Proulx.
    Des anecdotes peu connues qui nous incitent à découvrir l'histoire en profondeur.
    La fondation de Montréal et ses premières années ont été une véritable épopée mystique. Puis, après la Conquête, l'Église devenue l'alliée rusée du pouvoir britannique a marqué le développement, l'esprit et le paysage de la « ville aux cent clochers ». Qui s'en souvient encore ? Avec le talent de conteur qu'on lui connaît, Gilles Proulx fait revivre cette histoire dans ses grands tournants comme dans ses petits faits aussi concrets que révélateurs. Des intrépides fondateurs Maisonneuve et Jeanne Mance au majestueux cardinal Léger, en passant par cet athlète de la foi que fut le Frère André, des personnages d'envergure s'animent sous sa plume. Plusieurs monuments familiers aux Montréalais prennent également un sens nouveau.

    Ce récit, illustré de photos de l'auteur et de documents d'époque, nous permet de renouer avec une dimension de notre passé décisive mais méconnue, et ainsi de mieux comprendre le Montréal d'aujourd'hui.

    Animateur de radio et de télévision, Gilles Proulx signe des chroniques d'opinion et de voyage chaque semaine dans le Journal de Montréal. Photographe et voyageur, il a publié plusieurs livres dont récemment Nouvelle-France, ce qu'on aurait dû nous enseigner et Montréal, 60 évènements qui ont marqué l'histoire de la Métropole aux Éditions du Journal.

  • « Connaître l'histoire du lieu où l'on demeure... N'est-ce pas faire de nous des citoyens soucieux du patrimoine et de l'avenir d'un espace commun? » (Francis Back). D'Hochelaga à Montréal en passant par Ville-Marie, ce numéro estival de Cap-aux-Diamants se consacre au « Montréal inédit ». Sous la direction de Francis Back, éditeur invité, ce numéro aborde des sujets inusités et inédits liés par la vie des anciens résidents de la métropole. Entre autres, Gilles Proulx présente Abraham Bouat, pionnier de l'hôtellerie montréalaise et Frank Mackey revient sur le métissage et la descendance des esclaves noirs dans la foulée de l'abolition. Rénald Lessard nous instruit sur Montréal et la reddition de la Nouvelle-France, alors que Francis Back traite de la mode. Pierre Monette et André Delisle relatent l'emprise des révolutionnaires américains sur la ville et Jean-Luc Allard offre un album photo de Montréalais en guise de conclusion de ce dossier soulignant le 375e anniversaire de la métropole.

  • À quand remonte la rivalité Montréal-Québec?
    Que doit la métropole à Lambert Closse et à sa chienne Pilote?
    Comment l'invention de la souffleuse a-t-elle changé la vie des Montréalais?

    Dans ce nouvel exposé historique illustré de superbes documents d'archives, Gilles Proulx nous régale du récit des événements qui ont marqué les premiers temps de la métropole, comme le premier mariage célébré à Ville-Marie en 1647, l'arrivée des Filles du Roy et la Grande Paix conclue entre 39 Premières Nations et la France. Proulx plonge ensuite dans le Montréal du Régime anglais et du XIXe siècle, qui vit la ville entrer par grands bonds dans l'ère industrielle, de l'éclosion de l'empire Molson à la fin de l'insularité, avec la construction du pont Victoria. Le XXe siècle est évidemment celui d'une modernité souvent salutaire, comme avec la fondation de l'hôpital Sainte-Justine, et parfois brutale, comme avec le plan Dozois, qui a rasé le « Faubourg à m'lasse » et le Red Light.

    Mêlant dans son récit les hauts faits historiques, les grands phénomènes sociaux et les petits faits vrais qui marquent la vie de toute cité, Gilles Proulx raconte sa ville natale (ou presque, car il est de Verdun!) avec la passion qu'on lui connaît. Un joli cadeau pour les 375 ans d'une grande dame.

  • Nous savons peu de choses de ces femmes qui ont contribué à façonner le Québec. Pour trop de gens, Germaine Guèvremont, Marcelle Ferron ou Lucille Teasdale ne sont guère plus que des noms vaguement familiers. Pourtant,sans la volonté, la détermination et l'audace de ces femmes exceptionnelles, le Québec que nous connaissons aujourd'hui n'existerait pas.Dans cet ouvrage, Gilles Proulx et Louis-Philippe Messier dressent le portrait de 60 pionnières de tout horizon. De l'infirmière Jeanne Mance à la criminelle notoire Monica La Mitraille, de la médecin Irma LeVasseur à la lutteuse professionnelle Viviane Vachon, en passant par les destinées très différentes d'Alys Robi et de la précurseure de la haute couture québécoise Laurette Cotnoir-Capponi, les personnages féminins extraordinaires de notre histoire ne manquent pas!

  • Après le succès de Nouvelle-France. Ce qu'on aurait dû vous enseigner, Gilles Proulx revient à la charge pour revaloriser la mémoire collective du Québec.Pourquoi connaissons-nous si mal notre histoire? Dans cet ouvrage rédigé en collaboration avec Louis-Philippe Messier, Gilles Proulx raconte les grands événements et célèbre les personnages marquants qui ont façonné le Québec, de la Conquête jusqu'à nos jours.Sur mon chemin, j'ai rencontré des hommes et des femmes qui ont enrichi ma vie. Gilles Proulx est de ceux-là. Généreux, fier, fougueux, voyageur émérite, ce formidable pédagogique est habité par l'Histoire. Parce qu'il sait qu'un peuple ne peut survivre sans la connaissance de ses racines, il pourfend sur toutes les tribunes ceux et celles qui oublient notre passé. Il parle avec son coeur et écrit avec une connaissance profonde de ses personnages. Gilles, bravo d'être qui tu es!

empty