• Il se passe quelque chose d'anormal. Les dix personnes conviées sur l'ïle du Nègre en ont la certitude. Pourquoi leur hôte est-il absent? Soudain, une voix s'élève, accusant d'un crime chaque invité. Commence alors une ronde mortelle, rythmée par les couplets d'une étrange comptine...

  • Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l'Orient-Express - ce train de luxe qui traverse l'Europe - où un crime féroce a été commis.
    Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge.
    Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d'alibis.

  • Le Noël d'Hercule Poirot Nouv.

    Est-ce une très bonne idée de réunir, à l'occasion des fêtes de fin d'année, des enfants qui ont tous de bonnes raisons de vous haïr ? Surtout quand il s'agit de leur annoncer que vous modifiez votre testament ?Toujours est-il que, le 24 décembre, Simeon Lee, vieillard aussi riche que cynique, est sauvagement assassiné dans sa chambre. Et voici Hercule Poirot s'interrogeant sur Alfred et sa femme, tyrannisés depuis longtemps par leur père et beau-père ; sur Harry, qui ne lui pardonne pas les humiliations que sa mère a subies ; sur Pilar, la petite-fille espagnole, devant qui le vieil homme a peut-être imprudemment étalé ses diamants...
    Beaucoup de monde. Et pour finir, un coupable présent dès le début, mais bien difficile à soupçonner...
    Du très grand Agatha Christie.

  • Qui a dit qu'hiver rimait avec plaid, vin chaud et feu de cheminée ? Certainement pas les fins limiers de ce recueil, pour qui l'art de passer un hiver paisible implique une méfiance absolue envers les possibles congères mortelles, repas empoisonnés, cadeaux malintentionnés et autres joyeusetés qui accompagnent les rigueurs de la saison froide.

    Sous la glace rassemble dans toute leur diversité les plus grands enquêteurs de la reine du crime : d'Hercule Poirot à Miss Marple, sans oublier les plus atypiques, tels que le futé Parker Pyne ou le mystérieux Harley Quinn. Un recueil incontournable pour tous les amateurs de cosy mystery.

  • Un soir dans sa propriété de Fernly Park, l'industriel Roger Ackroyd se confie à son ami le Dr Sheppard. La veuve qu'il envisageait d'épouser s'est suicidée pour échapper à un chantage. Dans une ultime lettre, elle lui révèle le nom de celui qui détient un terrible secret : un an plus tôt, elle a assassiné son mari.

  • Ce n'est pas très joli de voler son fiancé à sa meilleure amie pour se marier avec lui. Et même si l'amie en question semble se résigner, la ravissante et riche Linnet Ridgeway a bien des raisons d'être inquiète... Surtout quand le hasard les rassemble, pour une croisière sur le Nil, avec d'inquiétants personnages, dans une atmosphère lourde de sensualité et de cupidité.
    Un petit revolver, un crime étrange, une énigme de plus à résoudre pour un passager pas comme les autres : Hercule Poirot.

  • Plongez dans la version originale et intégrale d'un chef-d'oeuvre policier d'Agatha Christie.

    Avec la collection NOT SO CLASSIC, lire en anglais devient un vrai plaisir grâce à :
    Des notes de vocabulaire en marge (en français et en anglais) un dossier complet pour comprendre l'oeuvre, ses personnages, ses grands thèmes et son contexte des quiz pour mémoriser l'essentiel, de façon ludique des activités pour progresser en anglais, grâce au texte d'un auteur d'exception + les vidéos "Previously on" La synthèse (en anglais) du roman pour ne pas perdre le fil de l'histoire.

  • Installés dans leur routine, Tommy et Tuppence Beresford s'ennuient profondément. Aussi, quand le chef des services spéciaux où travaille Tommy leur propose de reprendre une agence internationale de détectives sur le point de faire faillite, ils sautent sur l'occasion, trop heureux d'être à nouveau ensemble sur le terrain. Et quelle plus belle occasion pour eux de rivaliser avec les grands détectives de romans policiers, dont les exploits s'alignent sur les étagères de leur bibliothèque depuis des années ?

    Retrouvez, le temps de quelques aventures, ce couple de détectives drôles et futés qu'Agatha Christie adorait tant.

  • Plongez dans la version originale et intégrale d'une des plus grandes intrigues de la reine du crime.

    Avec la collection NOT SO CLASSIC, lire en anglais devient un vrai plaisir grâce à :
    Des notes de vocabulaire en marge (en français et en anglais) un dossier complet pour comprendre l'oeuvre, ses personnages, ses grands thèmes et son contexte des quiz pour mémoriser l'essentiel, de façon ludique des activités pour progresser en anglais, grâce au texte d'un auteur d'exception + les vidéos "Previously on" La synthèse (en anglais) du roman pour ne pas perdre le fil de l'histoire.

  • Les indiscrétions d'Hercule Poirot Nouv.

    « Richard Abernethie est décédé brusquement chez lui d'une crise cardiaque. » C'est ce qu'ont écrit les journaux. Tous les proches sont accourus pour les obsèques et tout se serait passé très correctement si cette écervelée de Cora n'avait bêtement demandé : « Il a bien été assassiné, n'est-ce pas ? » Cette question incongrue jette, évidemment, un froid dans la réunion de famille.
    Six ou huit coups de hache assenés, dès le lendemain, sur le crâne de la bavarde, et un peu d'arsenic fourré dans le gâteau de sa dame de compagnie, justifieront l'intervention d'Hercule Poirot. Son fameux sens de la déduction prouvera que l'innocente question de Cora n'était pas si sotte...

  • Lady Edgware ne supporte pas la contradiction, surtout lorsqu'elle vient de son bougre de mari qui l'exaspère et refuse de divorcer. Ce qui est très ennuyeux puisque, justement, Lady Edgware souhaite épouser quelqu'un d'autre. Comment faire pour se débarrasser de cet empêcheur de tourner en rond ? Elle décide alors, pour arriver à ses fins, de faire appel au plus grand spécialiste des affaires criminelles qui soit, Hercule Poirot. Seulement, comme Poirot s'en rend vite compte, Lady Edgware a tendance à confondre tueur à gages et détective. Mais peu importe, après tout, puisque le mari a fini par se résigner. Il vient d'avoir la bonne idée de mourir. Assassiné. Contrariant, Lord Edgware ?

  • « Êtes-vous heureux ? Dans le cas contraire, consultez M. Parker Pyne, 17 Richmond Street. ».

    Voilà l'annonce atypique que M. Parker Pyne, professeur de bonheur s'il en est, a fait publier dans le Times. Depuis, accourent de tous horizons des clients quelque peu incrédules mais parfaitement malheureux. Parker Pyne s'engage à leur faire retrouver amour et joie de vivre, et si ses tarifs sont aléatoires - variant d'une somme modique à des honoraires faramineux -, vous pouvez être certain qu'il mettra en oeuvre tous les moyens nécessaires, y compris les mises en scène les plus abracadabrantes.

    Redécouvrez douze nouvelles insolites d'Agatha Christie, où l'ingéniosité le dispute à l'humour.

  • Hercule Poirot aimerait bien passer des vacances tranquilles. Une petite île, un hôtel agréable, une cuisine soignée, des pensionnaires charmants : tout irait pour le mieux si, parmi les estivants, ne rôdait une de ces femmes fatales qui font faire bien des bêtises aux hommes...

  • Le 31 octobre, les sorcières s'envolent sur leur manche à balai : c'est Halloween, la fête du potiron.
    «Savez-vous que j'ai eu l'occasion d'assister à un vrai meurtre?» se vante Joyce, une fillette à la langue bien pendue, lors d'une soirée enfantine chez Mrs Drake... Elle en mourra.

  • « Un meurtre est annoncé, qui aura lieu le vendredi 29 octobre à dix-huit heures trente à Little Paddocks. » Au village de Chipping Cleghorn, tout le monde découvre cette petite annonce dans la gazette locale en prenant son breakfast, et les dames de Little Paddocks ne sont pas les moins surprises. Tout le monde pense à une amusante murder party imaginée par quelque facétieux. Aussi, tout le voisinage, émoustillé, rapplique-t-il à Little Paddocks et l'on attend l'heure fatidique dans la bonne humeur. Dix-huit heures trente, la lumière s'éteint, l'assassin paraît, des coups de feu éclatent... Mais c'est l'étranger, entré Dieu sait comment dans la maison, qu'on retrouve, son pistolet à la main, effondré sur le parquet. Mort...

  • Lorsque Gwenda avait vu la villa, elle n'avait pas hésité une seconde. C'était exactement ce qu'elle cherchait. Démodée peut-être, mais charmante... Gwenda s'y était sentie chez elle dès le premier instant. Pour un peu, cette maison aurait pu être celle de son enfance : chaque pièce lui évoquait des souvenirs confus... Son imagination lui jouait des tours, bien sûr. Comment pouvait-elle reconnaître cet endroit puisqu'elle n'avait jamais mis les pieds en Angleterre auparavant ? Pourtant, tout lui était familier... Pourquoi s'était-elle sentie glacée de terreur en regardant dans le hall, du haut de l'escalier ? Pourquoi ? La villa était-elle hantée ? Ou bien Gwenda devenait-elle folle ?

  • Ladies richissimes, jolies intrigantes et danseuses célèbres; puissants industriels, princes étrangers et membres du gouvernement... Voilà le monde que côtoie Hercule Poirot. Car il ne veut s'occuper que d'affaires extraordinaires, scandaleuses, délicates ; de crimes à la hauteur de son incomparable intelligence. Et tandis qu'à Scotland Yard les infortunés inspecteurs battent la campagne à la recherche d'empreintes de pas ou de mégots de cigarettes, Poirot s'installe dans son fauteuil où, une tasse de chocolat fumant à la main, il pense. Et, comme par magie, le mystère s'éclaircit. C'est cela, le génie !

  • Bien sûr, la retraite a ses charmes... Cependant, Hercule Poirot ne peut s'empêcher, de temps à autre, de reprendre du service, à condition, bien sûr, qu'il s'agisse d'une affaire hors du commun. Et quelque chose lui dit que cette curieuse lettre signée A.B.C. risque de stimuler ses petites cellules grises...

  • Un meurtre annoncé dans le reflet d'un miroir ; un héritier gênant changé en matou docile ; une religieuse qui tue à distance et à volonté. Ces histoires-là auraient pu être des énigmes policières : elles en ont la construction, le suspense. Pourtant, les limiers de Scotland Yard y chercheraient en vain les indices chers à leur coeur. Ici, point de traces de pas dans la boue, d'emplois du temps truqués ou de mégots tachés de rouge à lèvres. Quiconque désire trouver des réponses devra pour cela en appeler aux esprits...

    À travers ces douze nouvelles, la reine du crime nous plonge dans le fantastique avec un talent pour cette veine bien souvent insoupçonné.

  • L'Inspecteur commençait à juger Mrs Olivier fort injustement et son impression était fortifiée par une vague odeur de cognac. A leur retour dans la maison, Hercule Poirot avait tenu à faire absorber ce remède à sa vieille amie. Elle devina ce que pensait Bland et déclara aussitôt : "Je suis pas folle et je ne suis pas ivre, mais probablement cet individu qui affirme que je bois comme un trou vous a convaincu. -Quel individu ? demanda le policier qui passait du jardinier en second à ce personnage anonyme et n'y comprenait plus rien. -Il a des taches de rousseur et l'accent du Yorkshire, répondit Mrs. Olivier. Mais, je le répète, je ne suis ni ivre ni folle. je suis bouleversée. Absolument bouleversée", conclut-elle avec force.

  • Dans l'Orient-Express bloqué par la neige, le fameux détective Hercule Poirot mène l'enquête. Puisque le criminel ne peut être que dans le wagon, il lui faut examiner tous les éléments : les douze voyageurs de nationalités différentes, les douze coups de poignard, et les alibis de chacun...

  • Cinq témoignages accablants ont fait condamner à la détention perpétuelle Caroline, la femme de Amyas Crale, peintre renommé, mort empoisonné.
    Seize ans plus tard, Hercule Poirot prend l'affaire en main. Ne s'arrêtant pas aux évidences, tirant parti du moindre indice, il fait éclater une vérité à laquelle personne ne s'attendait.

  • Mr Shaitana est un personnage diabolique. Un soir, il convie à dîner 8 hôtes : 4 spécialistes du crime et 4 personnes qui seraient, à ses dires, des criminels assez habiles pour ne s'être jamais fait pincer. Au cours de la partie de bridge qui prolonge la soirée, Mr Shaitana est poignardé...

  • Une fois n'est pas coutume, nous suivons Hercule Poirot en France d'où M. Renauld - un homme qui semble avoir des moyens - a lancé un SOS impérieux au détective. Une limousine attendra Poirot et son ami Hastings à Calais...
    Sur place, pas de limousine : M. Renauld a été assassiné dans la nuit. On l'a trouvé lardé de coups de couteau, au fond d'une tombe creusée sur un terrain de golf...
    L'enquête ne sera pas facile : M. Renauld était discret sur son passé en Amérique du Sud ; et les deux femmes qui, aux dires des domestiques, le rencontraient souvent le soir sont de bien mystérieuses créatures... Poirot, comme à son habitude, fera son profit du moindre indice...

empty