• Livre atypique mêlants récits et prose en poèmes dans une ensemble heurté et cependant cohérent. Une mémoire originelle et familiale y est convoquée, et avec elle, les morts que l'auteur fait revivre pour leur donner voix.

    Avec cette Quête du nom, Alain Guillard part de loi. Des représentations du monde et des "lois" de la famille, il remonte une présence à soi qui ne se fait jour que dans l'écriture, au travers de sa nuit. Une identité brisée se reconstruit sous le regard du lecteur à partir du corps et de la langue.

    L'auteur interroge sans concession les manques des figures essentielles qui l'ont entouré : père, mère et frère, résidant en banlieue parisienne où l'humiliation subie, entre usines et bistrots, nourrit un vide... si difficile à dire... que la violence se retourne contre soi.
    Pardonner n'est pas oublier, mais admettre le temps...

    Sur commande
  • D'une écriture tendue, Alain Guillard, à coups de phrases syncopées, nous livre le portrait d'un homme écorché que son extraordinaire présence au monde (lumières, sons, oiseaux, paysages urbains) finira sans doute par réconcilier.
    Murs envahis de silence où le moindre craquement fait feu au coeur.
    Deux pôles aimantent l'existence douloureuse de Pierre : d'une part l'alcool qui anesthésie, d'autre part, la rencontre amoureuse avec des fem mes et des hommes, et jusqu'au travestissement, tant son indifférenciation sexuelle le rend perméable à autrui. Écartelé, Pierre marche sa vie au gré des êtres et des lieux, entre vifs moments du jour et temps de l'enfance, entre drames et pauvres événements ; tout cela précis, sensible, consigné pas à pas en ses cahiers.
    />

    Sur commande
empty