• S'inscrivant à mi-chemin entre la sociologie générale et la sociologie de la santé, ce livre a pour objectif d'éclairer les professionnels opérant dans le vaste champ de la santé sur diverses problématiques qu'ils peuvent y rencontrer.
    L'ouvrage aborde tout d'abord l'influence de la culture sur les comportements de la vie quotidienne, les représentations du corps et le modèle explicatif de la maladie. Il traite par ailleurs de l'expression de la douleur, des facteurs préconisés pour favoriser la guérison, des croyances et rituels relatifs à la naissance, des pratiques de maternage adoptées lors de la petite enfance et les rites funéraires.
    Il se penche ensuite sur les inégalités sociales et la pauvreté dans notre société duale, en mettant particulièrement l'accent sur les inégalités présentes dans les domaines de la santé et de l'enfance.
    Enfin, l'ouvrage traite de problématiques sociétales plus larges, notamment les diverses évolutions qui ont bouleversé le champ de la santé au 20ème siècle, le vieillissement de la population et les transformations de la famille.

    Sur commande
  • Dans notre société en général et dans le champ de l'action sociale en particulier, de plus en plus de professionnels sont confrontés à la nécessité d'acquérir et de maîtriser des compétences en méthodologie de l'enquête, nécessaires pour développer l'articulation permanente entre la recherche et l'action.
    Idéalement, en effet, l'intervention sociale devrait toujours reposer sur une analyse préalable de la situation complexe, tandis qu'un dispositif d'évaluation devrait toujours suivre l'action.
    Ce manuel de méthodologie de l'enquête quantitative et qualitative s'adresse à tout praticien désireux de pouvoir réaliser, de façon rigoureuse, une recherche dans son champ d'action professionnel. Il reprend les différentes étapes de la méthodologie de la recherche pour les appliquer aux techniques d'investigation les plus utilisées en travail social que sont l'enquête quantitative et l'enquête qualitative. En outre, dans une perspective pédagogique, les propos méthodologiques sont illustrés par de nombreux exemples de recherches.

  • S'inscrivant à mi-chemin entre la sociologie générale et la sociologie de la santé, cet ouvrage a pour objectif d'éclairer les professionnels opérant dans le vaste champ de la santé sur diverses problématiques qu'ils peuvent y rencontrer.
    L'ouvrage aborde tout d'abord l'influence de la culture sur les comportements de la vie quotidienne, les représentations du corps, le modèle explicatif de la maladie, l'expression de la douleur, les facteurs préconisés pour favoriser la guérison, les croyances et rituels relatifs à la naissance, les pratiques de maternage adoptées lors de la petite enfance et les rites funéraires. Il se penche ensuite sur les inégalités sociales et la pauvreté croissante dans notre société duale, en mettant particulièrement l'accent sur les inégalités présentes dans les domaines de la santé et de l'enfance. Enfin, l'ouvrage traite de problématiques sociétales plus larges, notamment les diverses évolutions qui ont bouleversé le champ de la santé au 20e siècle, le vieillissement de la population et les transformations de la famille.
    Anne Discry est Docteur en Sociologie et titulaire d'un Certificat d'Aptitude Pédagogique Approprié à l'Enseignement Supérieur. Elle a tout d'abord travaillé pendant sept ans à l'Institut des Sciences Humaines et Sociales de l'Université de Liège, dont quatre années pour le Fonds National de la Recherche Scientifique. Depuis 1998, elle est professeur dans l'enseignement supérieur et est aujourd'hui maître-assistante dans les catégories sociale et paramédicale de la Haute École de la Province de Liège.

    Sur commande
  • S'inscrivant à mi-chemin entre la sociologie générale et la sociologie de la santé, cet ouvrage a pour objectif d'éclairer les professionnels opérant dans le vaste champ de la santé sur diverses problématiques qu'ils peuvent y rencontrer.
    Face à la diversité culturelle et aux inégalités sociales présentes dans notre société, le relativisme culturel est recommandé. Pour un accompagnement médical et paramédical optimal, la personne bénéficiaire de soins se doit d'être resituée dans son environnement socio-culturel et dans son milieu socio-économique. L'approche individualisée du soigné s'impose pour procurer des soins culturellement et socialement adaptés. Quelle que soit l'origine sociale ou ethnique de la personne, il convient d'éviter le piège de l'ethnocentrisme culturel et de se décentrer pour aller à la rencontrer de son cadre de référence, même s'il nous est étranger.
    Dans cette perspective, sont particulièrement analysés dans cet ouvrage la dimension culturelle des comportements de santé, avec notamment l'influence de la culture sur le modèle explicatif de la maladie, les représentations du corps, l'expression de la douleur, les facteurs de guérison et les rites funéraires, les répercussions des disparités sociales et de la pauvreté dans le domaine de la santé, avec notamment les inégalités sociales devant la maladie, devant la mort, dans l'accès aux soins de santé et dans l'éducation à la santé et, enfin, la relation sociale qui ne noue entre le soignant et le soigné.

    Sur commande
empty