• Entre 2018 et 2204, dans un petit domaine paisible du sud de la Bourgogne, chaque jour est une surprise. Avec l'annonce puis l'arrivée de profonds changements politiques et climatiques, le nombre d'habitants passe progressivement de deux à trente, sans compter les animaux, créant ainsi une petite communauté qui devra apprendre à cohabiter et imaginer de nouvelles façons de vivre ensemble sur notre planète, tant politiquement que spirituellement.

    Ce roman inclassable séduit par son énergie, son optimisme résolu et la palette des émotions humaines qui colorent l'histoire. Difficile de reposer le livre avant la fin et on pourrait même être tenté de le relire... autrement.

    L'auteure vit dans le sud de la Bourgogne, sa région natale.
    De formation littéraire, elle aime les langues, la littérature, l'étymologie et a récemment rencontré les anciennes lettres hébraïques, l'ancêtre de notre alphabet, et leur symbolique.
    Elle suit également de près l'actualité et les publications en lien avec les changements qui s'annoncent, en particulier bioclimatiques et relatifs à l'effondrement des sociétés.

  • Alice, quatorze ans, s'apprête à passer ses premières vacances chez son père, qu'elle n'a jamais vu, mais quand papa s'appelle Lucifer, le séjour ne s'annonce pas de tout repos. L'ado rebelle va très vite faire regretter au maître des Enfers de l'avoir invitée. Dans les Fantômes du futur, la mort s'invitait inéluctablement dans la vie. Avec Alice des deux côtés du miroir, la suite est plus gaie puisque c'est désormais une vie, jeune et énergique, foisonnante de questions et volontiers sujette à l'irrévérence, qui va se promener dans le royaume de la mort.Alice ne le sait pas encore, mais un destin exceptionnel l'attend, au bout des cinq stages d'apprentissage qui accompagneront sa formation de jeune adulte.Un autre monde avec davantage de possibilités ? Un roman que je conseille. Loin d'être anxiogène, il permet de relativiser.Stéphane Boursier - journaliste - animateur de Radio Prévert

empty