Langue française

  • La fabrique du rouge

    Ariane Jousse

    • L'ogre
    • 3 Octobre 2019

    Un homme et une femme qui ont été amants, ainsi qu'un petit garçon prénommé Amir. Trois personnages qui retracent leur exil, dans des lieux et des temps qui semblent différent, en quête de leur humanité.
    À la lisière du fantastique et du conte, La Fabrique du rouge entrelaçe, en de courts paragraphes, ces trois exils fantasmés avec une langue très sensuelle et sensorielle.
    Ariane Jousse parvient à faire circuler des images sensibles à l'aide d'une forme narrative innovante, entre le roman et la prose poétique, qu'elle nomme forêt.
    Un premier texte d'une grande force sur les figures de l'exil et du voyage, une méditation poétique sur la nature nomade des humains, sur la nécessité du mouvement, de l'exode, et, de là, de l'accueil.

empty