• « Elles s'appelaient Flora, Begonia, Rosa. Elles étaient trois, elles étaient soeurs. Elles habitaient cette maison, à Cerbère, cette grande maison qu'aujourd'hui j'habite. Sous leurs fenêtres l'histoire roulait des flots d'hommes et de femmes. Sous leurs fenêtres la mer se balançait. Un jour elles sont parties, ont tout abandonné ».

    Seul, blessé, Gabriele s'installe à Cerbère pour commencer une nouvelle vie. Il achète la Maison des fleurs, une grande bâtisse rose qui surplombe le port, abandonnée depuis des années ; il plonge alors dans la vie de trois jeunes femmes, trois soeurs qui l'habitaient, prises à leur insu dans les griffes de l'histoire, de la Retirada espagnole à la résistance française. À trente années d'écart Gabriele revit leurs peurs, leurs joies, leurs amours et la mémoire de l'exil.

    Sur commande
  • « Des années de passions et de haines déferlaient d'un coup. Des centaines d'innocents étaient tués. Sans pitié, sans semonces. Les questions, les mêmes questions. Les draps collant sa peau. Les cauchemars. Les rêves, tous les rêves, les espoirs de la République défigurés sous les bottes des fascistes. Le marasme, le sang. Elle ne veut pas y croire. Une vague, un mur d'eau noire les emportait - Eliodora avec elle. Elles suffoquaient. Aspirées, déchiquetées. » 1936, la guerre civile n'épargne personne et gagne les petits villages de campagne. Ainsi, Eliodora perdra son père et Ana verra son mari recherché. Chacune d'elles, à sa manière, devra affronter l'absence, le silence, et la terreur du régime fasciste... À travers ces saisissants portraits de femmes, Aurélia Cassigneul-Ojeda plonge le lecteur dans le quotidien du franquisme en dévoilant comme une plaie béante les traumatismes à venir d'une Espagne en pleine implosion.

    Sur commande
  • La guerre d'Espagne est terminée et dans le village de Podencana les cicatrices sont encore vives. Entre les amis morts, disparus ou en exil, Paz, son frère Juan et leurs proches tentent de reconstruire leur vie.
    Lorsque Paz tombe amoureuse d'Osvaldo, Juan ne le supporte pas ; la folie monte en lui comme une fièvre.
    Pendant ce temps, à Paris, Luz, leur amie d'enfance en exil, continue de faire vivre les idéaux de son père assassiné.
    Résistance et amour, comment vivre après cette guerre fratricide ?
    Un roman à cheval entre deux époques et deux pays.
    Une traversée périlleuse d'un temps à l'autre, d'un pays à l'autre, pour trouver l'accomplissement de soi.

empty