• À la fin des années 60, dans la capitale du Kent, Soft Machine et Caravan jettent les bases d'une musique aussi singulière qu'inclassable, au confluent de la pop, du rock progressif, du jazz électrique et de l'avant-garde savante. L'école de Canterbury est née. Viendront bientôt s'y greffer une multitude d'autres groupes (Gong, Egg, Gilgamesh, Matching, Mole, National Health etc). Point de ralliement improbable de musiciens aux tempéraments et aspirations musicales parfois antagonistes, l'école de Canterbury se distinguera par une capacité rare à marier les contraires. Cet ouvrage, nourri d'un considérable travail de recherche et de nombreux entretiens, révèle les coulisses et examine le legs artistique d'une des aventures musicales les plus passionnantes et originales de son temps.

  • Yes

    Aymeric Leroy

    L'histoire de Yes se confond avec celle du rock progressif dans ce qu'elle a pu avoir de glorieux (l'invention d'une musique à la fois originale, transcourants et populaire) ou de tragi-comique (des querelles d'egos dignes d'un soap opera). Ce livre retrace sur près d'un demi-siècle cette saga à rebondissements, de la formation en 1968 à ses survivances contemporaines rivales : près d'une décennie comme figure de proue du rock progressif anglais, son come-back tonitruant au milieu des 80's et ses diverses tentatives de renouer avec ses succès passés. Architecte d'une musique spectaculaire, Yes aura surtout été, pendant son apogée créative, le théâtre d'une étonnante alchimie musicale, transfigurant des talents individuels en génie collectif pour créer une série de classiques du genre.

  • Plus qu'un groupe, King Crimson est un état d'esprit. C'est ce qu'a¹ rme sa fi gure emblématique, le guitariste et compositeur Robert Fripp. Une vision artistique qui transcenderait les individualités pourtant fortes de la formation (Ian McDonald, Greg Lake, Michael Giles, Mel Collins, John Wetton, Bill Bruford, Adrian Belew et Tony Levin).
    King Crimson reste considéré comme une formation référentielle bien au-delà du cercle des amateurs de rock progressif, dont il est historiquement l'inventeur. Objet d'une série de rééditions récentes, l'oeuvre de King Crimson mérite plus que jamais d'être (re)découverte. C'est l'objet de cet ouvrage qui, au-delà de l'éclairage biographique, se veut surtout l'exploration, passionnante et précise, d'un propos musical et littéraire.

  • Pink Floyd, groupe aux nombreux paradoxes. Identifiable par sa simple signature sonore, il n'a pourtant jamais cessé de se réinventer. Issu de l'underground et de la contre-culture, il a connu un succès massif et planétaire. « Groupe sans visage », cultivant l'anonymat, il a pourtant donné au rock l'une de ses figures mythiques, Syd Barrett, puis accompagné la « psychothérapie conceptuelle » de son leader Roger Waters. Autodidactes, ces musiciens à la maîtrise instrumentale limitée ont pourtant su rester pendant une décennie aux avant-postes de l'innovation musicale et technologique. La discographie de Pink Floyd décrit un cheminement passionnant, tant par ce qu'il révèle des problématiques que doit gérer tout groupe en quête d'identité (et de succès), que par ses exploits purement artistiques. Ternie par les luttes fratricides et les soupçons d'opportunisme commercial des années 1980 - 90, mais aussi par les critiques plus strictement artistiques adressées à son esthétique, la saga de Pink Floyd s'est conclue élégamment par la reformation du quatuor historique au Live 8 de 2005, dont on sait hélas, depuis la récente disparition de Rick Wright, qu'elle ne se reproduira pas. Cette réédition sera l'occasion d'aborder le dernier album du groupe (Mason et Gilmour) paru en 2014, The Endless River.

    Sur commande
  • La noirceur envoûtante de King Crimson, le raffinement symphonique de Genesis, l'exaltation mystique de Yes, les rêveries sonores de Pink Floyd, la virtuosité extravagante d'Emerson Lake & Palmer... Et tant d'autres, plus obscurs mais non moins valeureux - Van der Graaf Generator, Jethro Tull, Magma, Gentle Giant, Soft Machine... Autant de groupes qui, à partir de la fin des années soixante, ont cherché - et souvent réussi - à inventer une musique au-delà des distinctions de genre et du formatage commercial. Le rock progressif représente un legs artistique d'une variété et d'une richesse exceptionnelles. S'il a connu l'apogée de sa créativité et de son succès dans les années soixante-dix, son impact s'est révélé aussi profond que durable, à travers ses nouvelles déclinaisons (le néo-prog de Marillion, le prog-métal de Dream Theater...) mais aussi son influence avérée sur certains des groupes actuels les plus aventureux et novateurs (Radiohead, The Mars Volta...).
    Cet ouvrage revient sur le contexte historique et artistique exceptionnel qui a favorisé l'émergence et l'épanouissement du rock progressif, et décortique ses oeuvres phares, portant sur ce genre musical un regard à la fois érudit, passionné et sans complaisance.

empty