• « Lorsque je rêve de la vie après la mort, l'action se passe toujours au Ritz ».
    Hemingway affectionnait l'hôtel de la place Vendôme, qui ouvre à nouveau ses portes après quatre ans et 140 millions d'euros de travaux. Si le romancier américain se vantait d'avoir été le premier à en franchir le seuil à la Libération, l'Histoire retient que le Ritz fut, après le Trocadéro, le deuxième bâtiment parisien sur lequel flotta à nouveau le drapeau tricolore.
    Inauguré en 1898, dirigé par César Ritz puis par son fils Charles avant d'être revendu, en 1979, à Mohammed Al-Fayed, l'établissement est devenu mythique grâce à sa clientèle. Marcel Proust, habitué des lieux, y fêta son prix Goncourt en 1920. Un soir, au bar, Scott Fitzerald, évincé par une jeune femme, mangea pétale après pétale le bouquet d'orchidées qu'il lui destinait.
    Pendant la guerre, lors d'une alerte, Coco Chanel se glissa dans l'abri anti-aérien du sous-sol, suivie à bonne distance par sa domestique portant son masque à gaz sur un coussin. Goering choisit le hall pour exhiber comme un jouet son bâton de maréchal tout neuf, constellé de diamants. Le restaurant servit de décor au coup de foudre d'Ingrid Bergman et du photographe Robert Capa, puis, bien plus tard, au dernier dîner de la princesse Diana. Comme le rappelle Claude Roulet, le Ritz fut théâtre de tous les possibles : la métamorphose du rez-de-chaussée en réplique miniature du souk de Casablanca le temps d'une fête, ou encore, parce qu'une riche cliente réclamait hors saison un plateau d'oursins, l'affrètement d'un avion-taxi.
    (R éédition du livRe paRu en 1998 dans la coll . Q uai v oltaiRe .)

  • Luisa

    Marie-Claude Roulet

    "La liberté selon Camille effraie Luisa, elle signifie l'inconnu, le gouffre blanc, cette angoisse qui la fait se vider n'importe où, sans doute pour être plus légère, inconsistante, transparente.
    Comment dire à Camille qu'elle aime ça, servir, et non pas être serveuse comme au café mais servante; que le contentement sur le visage d'Alice la bouleverse, que les demandes d'Etienne l'exaltent autant que la lumière du matin sur les monts Gabilans et que c'est un tout, qu'on ne lui a jamais donné une dimension pareille au collège ni au village, ni même au café, sa propre maison." L'attachante Luisa, la lumineuse jeune femme qui comprend tout avant tout le monde, à laquelle sa mère a trouvé une place au "château" où elle est arrivée comme à Thornfield Hall, un exemplaire de Jane Eyre caché dans son sac, va trouver là sa place, sereine et libre auprès d'" un maître incontesté, plus silencieux encore que la vieille femme dont il est le fils", écrivant en pensée les pages du livre de sa vie - dont elle deviendra peu à peu l'auteur souverain.

  • Dans la torpeur de la vie villageoise, les amitiés naissent, les amours apparaissent, les commérages et les railleries vont bon train.
    Au fil des sept nouvelles qui composent ce recueil, Marie-Claude Roulet a su restituer l'immobilité et l'atmosphère étouffante de la campagne des années 1960.
    Des récits parfois graves qui mettent en scène des individus marginaux confrontés aux dures règles de la vie rurale.

  • « Personne, jamais, n'a posé un tel regard sur Georgina, pas même le fils de la maîtresse ce jour du don du livre, elle se souvient du clair de ses yeux tristes, des sourcils froncés par l'étonnement comme s'il doutait de sa réalité à elle ; le regard dont la gratifie le chien gris éclaire le monde, donne du sens à ce pays familier et pourtant étranger qu'elle voit noir en plein été, et à elle-même Georgina qui parle si peu et court toujours, comme lui en donne l'existence de Gaspard et ce livre offert qui ne la quitte plus désormais. » L'auteur nous plonge dans le monde des villages, « monde de labeur et de saisons rudes », monde hors du temps car de tous les temps. Ce sont deux récits venus de l'enfance et écrits dans une sorte de fièvre qu'elle articule ici comme les volets d'un diptyque puissamment archaïque. Sa fascination communicative pour des personnages vibrants de passion et de rupture contenue élève ses histoires au rang de paraboles, et glorifie l'arrachement au despotisme des peurs et des ignorances, l'aspiration à la lumière de la création ou de la liberté personnelle.

    Sur commande
  • Jubilé

    Jean-Claude Roulet

    Il ne parle que de choses vues (selon Hugo) et vécues, que s'il en éprouve le (rare) besoin ou l'envie, et en prenant soin de les laisser parler ce qu'elles ont à dire : tout l'inverse du narcisse arriviste. Fervent de mots ajustés, de couleurs et de cadences, voici, en vers, prose, chanson, fable ou réflexion, un poète qui atteste l'homme en ses contradictions, sa permanence, sa tendresse et sa révolte anarchiste.
    Epicurien, stoïcien, Roulet persiste et recommence.

    André Doms

  • Sur commande
  • Un bâtiment construit doit être avant tout confortable et sain. C'est en fait sa raison d'être. Il doit protéger les occupants de l'environnement extérieur, assurer un climat agréable à l'intérieur et fournir des services tels que communications et transports. L'objectif principal de cet ouvrage est de faciliter l'expression et la création artistiques de bâtiments de haute qualité environnementale. L'auteur démontre qu'au moyen d'une planification intelligente et multidisciplinaire, il est parfaitement possible d'assurer à la fois une bonne qualité architecturale, un excellent environnement intérieur et une très faible consommation d'énergie. A l'aide de modèles provenant de la physique et de la technique du bâtiment, il développe des méthodes permettant de garantir un bon confort thermique, une bonne qualité de l'air, une protection efficace contre les effets de l'humidité, notamment les moisissures, un éclairage optimal et un environnement acoustique agréable. Cet ouvrage s'adresse à tous les professionnels du bâtiment, aux architectes, ingénieurs, techniciens et étudiants en architecture ou en physique du bâtiment mais il intéressera 'également tous ceux qui se lancent dans la construction ou la rénovation d'une habitation.

  • Destiné à ceux qui se lancent dans la construction ou la rénovation d'un bâtiment, cet ouvrage propose la description de mesures architecturales, constructives et techniques pouvant être mises en oeuvre pour améliorer la qualité du confort thermique, acoustique et visuel, et la qualité de l'air intérieur, tout en tenant compte des exigences du développement durable.

empty