• « Interpréter, c'est jouer avec les images, comme on dit jouer avec les mots. Mais jouer avec les mots, comme dit Godard, c'est encore du langage. Jouer avec les images, c'est encore en créer afin peut-être d'aider à mieux les comprendre. » Où en est la critique de cinéma ? Évaluer son statut en milieu universitaire fournit-il un élément de réponse ? Défendre la critique de création, est-ce encore un voeu pieu face à l'objectivité scientifique et journalistique ? Articulant sa réflexion autour de l'apport intellectuel de grandes figures de la critique de cinéma (Serge Daney, Jean Douchet, etc.) et d'art en général (Baudelaire, Diderot, etc.), David Vasse propose de faire le point sur le rôle que peut encore tenir la critique dans le monde des idées à l'époque des médias connectés, des réseaux sociaux et du prêt-à-penser consumériste.

  • Nous sommes au Festival de Cannes en 1988. Un fi lm bouleverse la Croisette. Son titre, De bruit et de fureur . Son auteur, Jean-Claude Brisseau. Aujourd'hui encore, le nom de Brisseau demeure en partie associé à cette réussite. Mais il y a le reste qui constitue une fi lmographie parmi les plus singulières du cinéma français depuis trente ans : Noce blanche (grand rôle de Vanessa Paradis), Céline , Les Anges exterminateurs , Choses secrètes , La Fille de nulle part , Les Savates du bon Dieu .
    Une singularité qui tient en trois points essentiels : la transmission du savoir et des émotions, le goût de la culture populaire mixé à l'expérimentation des récits, l'universalité des questionnements sur l'existence en milieu hostile.

  • Ce livre se propose de cerner quelques-unes des grandes tendances esthétiques et thématiques du cinéma français depuis une quinzaine d'années.
    A bien des égards, les années 1990 et 2000 ont modifié le concept même de " cinéma français " en procédant à une mise en perspective de sa notion la plus reconnue dans le monde, celle de l'auteur. on analysera donc les champs de prédilection d'un cinéma travaillé par son temps ainsi que par les tourments générationnels à l'heure de l'émiettement des idéologies, la place des nouvelles technologies dans la fiction et le documentaire, enfin toute la gamme de comportements sociaux, individuels et collectifs, pris dans les affres du corps et du langage.
    Autour d'un auteur, d'un film en particulier ou d'une problématique plus générale, l'ouvrage tente de faire le point sur les propositions les plus personnelles du cinéma français d'aujourd'hui.

    Sur commande
  • En s'interrogeant plus particulièrement sur le traitement de l'espace, du temps et du son à l'oeuvre dans l'ensemble de la filmographie de Hou Hsia-hsien, cet ouvrage met en évidence les qualités formelles de l'un des plus grands cinéastes de notre temps. Né en 1947 à Canton, Hou Hsiao-hsien et sa famille se réfugient dès 1948 sur l'île de Taiwan. C'est là où il grandit, devient vite orphelin et cède à la délinquance avant de découvrir le cinéma. Dans les années 1980 il devient l'un des principaux cinéastes de la Nouvelle Vague taiwanaise.

    Publié avec le soutien de l'équipe d'accueil Arts : Pratiques et poétiques de l'université Rennes 2 et du LASLAR de l'université de Caen.

  • Sur commande
empty