• La littérature française n'est pas faite que de livres trash ou de témoignages coup de poing, non moins que d'autofictions complaisantes. Et Paris n'est pas peuplé que de Parisiens grognons ou de touristes hagards. À l'abri de la plupart des regards, tout un monde enchanté y fourmille, malicieux et sage.
    Au détour d'une rue ou d'un couloir de métro, des Buttes-Chaumont aux Tuileries, de la place des Vosges à l'avenue de Choisy, il arrive qu'on y croise un magicien, un elfe ou une naïade... et que cette créature fantasque fasse faire à votre vie des zigzags imprévus.
    Vingt-six contes, vingt-six rencontres, qui montrent qu'un zeste de magie et une pointe d'humour peuvent adoucir les peines de coeur, alléger le poids des jours, et donner aux mélancoliques le goût du bonheur.

  • Vous êtes un personnage de roman. Vous désirez voyager. Quelle destination choisissez-vous? L'Italie, bien sûr. Depuis bientôt trois siècles, les romanciers en ont rêvé et y ont projeté les héros de leurs récits. On y va chercher l'amour et la beauté; on y trouve la passion et l'art, la désillusion parfois, le bonheur souvent. Ce livre passionnant montre comment l'image de l'Italie s'est constituée et transformée au fil de 250 ans d'histoire du roman. Ainsi sommes-nous transportés de Goethe à Butor, du roman gothique au roman policier, de la quête du paradis au désir d'évasion.
    Avec constance, les romanciers de tous pays ont emmené leurs personnages faire un tour là où, à côté du mille-feuille de l'histoire de l'art occidental, poussent les oliviers et fleurissent les orangers. Ce n'est pas un hasard: l'Italie incarnait à leurs yeux ce qu'il y a de plus beau et de plus aimable en ce monde. Leurs personnages allaient y faire l'apprentissage de l'art et l'expérience de l'amour. Et parfois aussi, du désenchantement: tristesse du retour chez soi, effondrement des idéaux, irruption de l'histoire. Ces métamorphoses dessinent une histoire des sensibilités et des idées.

  • Sartre

    Denis Bertholet


    prendre la vie et la pensée de sartre ensemble.
    sans parti pris thuriféraire, ni critique systématique : ce livre suit le mouvement passionné, irrésistible qui porte sartre à comprendre sans cesse ce qu'il est et ce qu'il fait dans le monde, puis à se projeter dans une oeuvre en expansion continue. tout s'articule : le poids d'être un fils sans père, à la recherche permanente de l'amour des autres, des femmes, des lecteurs, de la jeunesse des années soixante ; l'histoire, qu'il découvre pendant la guerre, qu'il croise dans l'aventure communiste comme durant la guerre d'algérie ; l'écriture comme don de soi, comme symétrique de l'acte d'aimer, comme exigence quotidienne, comme moyen de remonter dans les strates de sa propre histoire.
    denis bertholet décode avec talent et clarté la complicité qui lie sartre aux époques que celui-ci traverse.

  • Paul Valéry

    Denis Bertholet

    • Plon
    • 19 Septembre 1995
    Sur commande
  • Claude levi-strauss

    Denis Bertholet

    • Plon
    • 4 Septembre 2003

    Avant d'être ethnologue, Lévi-Strauss, né en 1908, est un arpenteur, un homme qui parcourt le monde pour en prendre la mesure.
    La passion de la découverte le mène au Brésil, où il apprend un métier qu'à l'époque nulle université n'enseigne. En 1940, il doit fuir la France. New York est un révélateur, lieu des rencontres avec l'intelligentsia du Vieux Monde. A travers son amitié pour Roman Jakobson et l'éblouissement que lui procure la découverte de la linguistique structurale, il acquiert l'armature qui donnera sens et rigueur à son exploration de la diversité humaine.
    Sa thèse sur les Structures élémentaires de la parenté, élaborée à cette époque, est immédiatement reçue comme un classique. Lévi-Strauss revient en France en 1948 et il lui faudra douze ans pour donner à sa discipline sa place institutionnelle, par la création notamment d'une chaire au Collège de France. La publication en 1954 de Tristes Tropiques (Terre Humaine, Plon) le fait connaître du grand public.
    A cheval entre philosophie et science, la pensée de Lévi-Strauss s'impose, à partir des années 60, comme l'un des pôles de la conscience contemporaine. Son oeuvre est indissociable d'une réflexion sur notre société et son fonctionnement. Il a une approche écologique du monde et des individus, avant la lettre. Ce que la pensée sauvage dit dans le mythe, nous le cherchons dans la littérature et l'art. C'est pourquoi Lévi-Strauss développe, jusque dans ses derniers écrits, des thèses provocatrices sur la production en matière d'art plastique et de musique.
    C'est l'aventure intellectuelle du XXe siècle français que ce livre retrace.

    Sur commande
  • Sur commande
  • A travers des journaux intimes de Franais illustres et inconnus du XIXe sicle, l'histoire des passions, des peurs, des doutes et de la vie quotidienne de tout un peuple.

empty