• A l'heure où le développement durable est désormais ancré dans de multiples sphères scientifiques, économiques et politiques, cet ouvrage interroge les spécificités avérées ou supposées de ce concept dans les petits espaces insulaires (PEI).
    Suite aux objectifs fixés lors du Sommet de la Terre de Rio (1992) renouvelés lors de la Conférence de Maurice (2005), les thèmes du tourisme durable, des ressources côtières et marines, de la biodiversité, de l'énergie et des changements climatiques en milieu insulaire s'inscrivent en effet parmi les préoccupations permanentes des gouvernements concernés et des organisations internationales. Loin de présenter un modèle générique ou une solution unique, cet ouvrage collectif analyse les possibilités de préserver ces espaces fragiles en fonction de leurs spécificités physiques, géographiques, politiques, socio-économiques, culturelles...
    Les entrées de l'ouvrage sont multiples, consacrées à des terrains et des problématiques variés et complémentaires. Des Açores à la Réunion, des Antilles aux Baléares, qu'elles soient riches ou pauvres, situées au Sud ou au Nord, indépendantes ou reliées à une lointaine métropole, les îles sont ici décrites dans toute leur variété, apportant des éléments concrets de réflexion sur les perspectives de mise en oeuvre du développement durable dans les PEI.

    Sur commande
  • Dans les processus de régionalisation, les états-unis d'amérique jouent un rôle pionnier et continuent de promouvoir la signature de traités de libre-échange avec leurs différents partenaires.
    Les avancées successives, avec le canada, le mexique, l'amérique centrale et d'autres pays, se sont accompagnées d'un progrès sensible des relations économiques et financières. cependant, il ne s'agit pas d'une évolution sans frein ni sans hésitation. la persistance de contentieux historiques et de plaies mal cicatrisées dans les relations avec le puissant voisin nord-américain rend la perspective d'une intégration panaméricaine ambivalente du point de vue latino-américain.
    Cet ouvrage aborde la question de l'intégration des marchés, de la mobilité des hommes et des idées en insistant sur la spécificité des flux et de certaines attentes locales pour expliquer les hésitations et les modalités d'une intégration régionale dont les etats-unis d'amérique, pour être partenaires des principaux acteurs impliqués, ne sont plus le seul modèle, ni le seul centre d'impulsion. les diverses contributions de cet ouvrage ont pour vertu d'aborder la question de l'intégration panaméricaine non pas d'un point de vue statique et institutionnel, mais par le bas, à partir du terrain, en tenant compte des pratiques factuelles et des mutations qui ne sont pas encore établies au point d'être formalisées par des accords.
    Les auteurs ont essayé de prendre la mesure des changements à l'oeuvre dans les relations régionales oú l'émergence de nouveaux acteurs laisse apparaître des perspectives nouvelles de coopération et des formes inattendues d'intégration. celles-ci n'apparaissent pas forcément dans la prise en compte de l'économie visible de la région, mais il importe d'y prêter une attention particulière, sous peine de passer à côté de l'essentiel.

    Sur commande
empty