Blanche

  • Avec impudeur et tendresse, Françoise Simpère nous livre différents portraits d'hommes qui s'inscrivent dans ses désirs les plus fous et ses fantasmes les plus secrets.
    De la brève rencontre pleine de promesses à la terrasse d'un café jusqu'à l'amant de coeur avec qui toutes les folies du corps sont permises, Françoise Simpère raconte l'attirance physique et l'amour des hommes avec beaucoup de naturel et d'émotion. Dans ces pages, Françoise Simpère ne fait pas mystère de ses pulsions les plus secrètes et de son amour immodéré pour le sexe masculin.
    Un très beau texte, ode au désir et aux hommes qui sont les meilleurs complices de Françoise Simpère.

  • Le premier texte érotique de Françoise Simpère,
    Le Jeune Homme au téléphone, racontait les conversations érotiques entre une femme de 40 ans et un jeune homme de 21ans. Dix ans plus tard, Alice et David, que lient une amitié très sensuelle, explorent les latitudes amoureuses. Alice parcourt le monde, persuadée que " le désir ne naît pas seulement du partenaire, mais aussi du climat, des odeurs, des musiques... bref, qu'on ne baise pas de la même façon en Grèce, à Cuba ou aux États-Unis. " Elle envoie le récit de ses rencontres amoureuses à David, qui y réagit. Rencontres torrides, coquines, insolites, mais toujours joyeuses, même quand l'amour s'en mêle sous les traits d'un bel aventurier australien. Car ce roman d'un érotisme sans tabou est aussi un roman d'amour chaud et tendre ainsi qu'un roman féministe. " S'autoriser à aimer et désirer librement est pour une femme une façon délicieuse et pacifique de s'adjuger les droits de l'homme", affirme en effet Françoise Simpère.
    C'est pourquoi, depuis
    Le Jeune Homme au téléphone et
    Des désirs et des hommes (éd. Blanche), elle explore avec passion et sensualité la planète masculine, tout en prônant l'autonomie affective indispensable pour libérer les femmes du désastreux mythe du " Prince charmant ".
    Ne plus croire au Prince charmant n'empêche pas d'aimer les hommes et leur sexe, affirme-t-elle. Avez-vous cessé de fêter Noël sous prétexte que le Père Noël n'existe pas ?

  • Ce qui trouble lola

    Françoise Simpère

    • Blanche
    • 30 Juillet 2015

    Ethnologue du sexe masculin, Lola a décidé de consacrer à l'exploration de " la planète masculine " autant de temps qu'un pianiste virtuose à son clavier.
    En permanence, elle pense aux hommes, les observe, les aborde, les touche, les séduit, les rejette, agacée ou troublée, mais jamais indifférente. Son regard libre lui permet d'aller au bout de ses désirs sans crainte de se perdre. Sa lucidité et son humour la protègent des pièges de certains prédateurs. Lola est si à l'aise dans cette planète masculine qu'elle se sent peu à peu devenir androgyne. La rencontre avec Adrien, son double troublant, apogée de cette exploration des désirs sans tabous, prouve que l'ethnologue la plus objective peut tomber amoureuse de son sujet d'études !
    Avec Ce qui trouble Lola, Françoise Simpère poursuit sa description de l'univers des plaisirs sans culpabilité et des rencontres ludiques qui a fait le succès des livres précédents. Cependant, ce roman aborde aussi des facettes plus troubles du désir : le rapport des hommes et des femmes à leur composante homosexuelle (ce qu'on appelle part féminine chez l'homme et part masculine chez la femme), le besoin de dominer et/ou de s'abandonner, l'exploration profonde de son propre corps et du corps de l'autre. Le style adopte un ton plus passionnel, plus torride, avec des émotions à fleur de peau. C'est une formidable déclaration d'amour aux hommes. Pour les femmes, le message est clair : quand on regarde les hommes avec les yeux de Lola, on ne s'en lasse jamais !

empty