Arenes

  • « Enfant, j'ai eu la chance de m'ennuyer. Je n'avais pas école l'après-midi et chez moi à la maison pas d'écran ni de télévision. J'ai donc dû apprendre à déployer des trésors d'imagination pour m'inventer des jeux et des passe-temps.
    Je garde de ces jours immobiles, le souvenir d'une période enchantée où j'ai pu remplir à ras-bord le coffre-fort de mon imaginaire.
    L'ennui de mes après-midis d'enfance était un voyage où le temps m'appartenait, un espace où j'ai fabriqué d'immenses rêves. ».
    Le CD de la chanson «L'ennui des après-midi sans fin» et sa version instrumentale accompagne la lecture de ce livre.

empty