• Belle-amie

    Harold Cobert

    Dix ans ! Dix ans que Georges Du Roy, au sortir de l'église de la Madeleine sa jeune épouse au bras, a jeté son dévolu sur le Palais-Bourbon. Pour accéder à la députation, l'ambitieux n'a reculé devant aucun scrupule, aucune compromission. Suzanne, bien sûr, lui a été d'une aide précieuse - sa fortune et sa ruse ont fait des merveilles. Mais c'est son charme à lui, son charme irrésistible, qui a porté le patron de presse au firmament de la société parisienne. Une prouesse, comme toujours, qu'il doit aux femmes - à toutes les femmes et à la merci d'une seule...

    Cet ouvrage a été finaliste du Prix du Livre Orange.

  • 22 juin 2004. Après un an d'interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, « l'Ogre des Ardennes ». Il sera condamné à perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa Mésange reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ? En faisant résonner la voix de Monique Fourniret jusqu'aux tréfonds de la folie, la traque de ces deux monstres révèle un diabolique face-à-face avec les enquêteurs.

  • Sa femme l'a mis dehors, son CDD n'est pas prolongé. Philippe est happé dans une spirale infernale et passe de l'autre côté de la barrière sociale : SDF, confronté à la dure loi de la rue, faite de solitude, de honte et de violence. Jusqu'au jour où il rencontre Baudelaire. Grâce à cet inénarrable compagnon d'infortune, et avec l'aide d'un vendeur de kebab, d'une riche veuve et d'une dame pipi, il réussit à remonter la pente. Et à retourner à une vie normale. Plongée sans fard dans le quotidien des plus démunis, Un hiver avec Baudelaire, en mêlant romanesque et réalité sociale, poésie et âpreté, nous rappelle à quel point est précaire l'équilibre qui régit nos vies.

  • Loin de la star à la silhouette filiforme et gainée de cuir noir, Jim, gros, barbu, les cheveux longs et grisonnants, déambule telle une ombre dans les rues de la Ville lumière. Dégoûté par l'industrie du disque, il s'enfonce lentement dans la dépression et pense arrêter la musique pour se consacrer à la poésie. Dans ses errances et ses outrances éthyliques, il cherche à démêler les fils obscurs qui ont tissé sa destinée d'enfant de militaire devenu une icône de la scène rock mondiale et réfugié en paria à Paris, cité des écrivains maudits.
    À travers ces confessions imaginées, Harold Cobert se glisse dans la peau de Jim Morrison confronté à ses démons.
      Un autoportrait fictif dont le style est fidèle à la voix qu'il donne à entendre, mêlant habilement langage familier et vocable recherché, impressions brutes et analyses pointues sur un destin sabordé. Virginie Bart, Le Monde des livres.
      Intensité, émotion et véracité. Jean-Claude Perrier, Livre Hebdo.

  • 3 juillet 1790.
    Alors que la monarchie est en péril et l'avenir de la France incertain, Marie-Antoinette rencontre secrètement Mirabeau à Saint-Cloud. Ces quelques heures suffiront-elles au comte libertin pour modifier le cours de l'Histoire ? Car, paradoxalement, un seul désir anime l'orateur du peuple, l'élu du tiers état, celui de sauver le trône. Déployant toute son éloquence, le redoutable tribun saura-t-il rallier la reine à ses convictions ? Ce livre a précédemment été publié aux éditions Héloïse d'Ormesson sous le titre L'Entrevue de Saint-Cloud.
    Ajoutée à une précision méticuleuse, l'élégance classique de la langue sert un roman éminemment théâtral.

    Indisponible
  • Surfeur fanfaron, bourreau des coeurs, Victor est un adolescent frondeur, en rébellion contre l'autorité paternelle. Ce qu'il ignore, c'est que son père a lui aussi été contestataire. Avec l'émergence du rock des années 1960-1970, Christian a délaissé un brillant avenir de mathématicien pour devenir une figure incontournable de la nuit. Connu sous le nom de M. Best, le roi des platines, il a élevé son fils au prix de sacrifices, sans reconnaissance aucune de la part de son rejeton. Quelques jours à deux au Québec sont la dernière occasion pour eux de renouer et de synchroniser leur tempo. De Paris à Bordeaux, non sans un crochet par le Cap-Ferret, Au nom du père, du fils et du rock'n'roll compose une mélodie nostalgique et nerveuse sur les beats de Jimi Hendrix et des Rolling Stones. Un roman âpre, mordant et tendre sur le lien de filiation.

    Sur commande
  • Elle et lui se sont rencontrés sur la côte basque. Là, sur fond de plages sauvages et de balades en scooter naît bien plus qu'une romance estivale. Mais sur cette histoire d'amour idyllique, la vie va bientôt reprendre ses droits. Le couple, confronté à la douleur d'une fausse couche, va-t-il résister ?
    Harold Cobert, avec dérision et facétie, s'interroge sur le destin, qu'il conjure à coups d'humour. Son échographie du père aborde le thème de la perte de l'enfant à naître avec tendresse et pudeur, comme en équilibre sur la crête des séismes intimes.

  • L'entrevue de Saint-Cloud

    Harold Cobert

    • Feryane
    • 15 Janvier 2011

    Ce bref roman prend place au coeur de la Révolution, lors de l'entrevue secrète entre Marie-Antoinette et Mirabeau, le 3 juillet 1790. À travers ces deux figures, deux mondes se font face : la révolution et la monarchie, l'avenir de la France et son passé. Cette rencontre apparaît comme la dernière chance pour la royauté de sauver la mise, le dernier espoir pour le pays d'éviter la Terreur. Le prestige et le pouvoir de la reine sont au plus bas, ceux du terrible tribun n'ont jamais été aussi hauts. Tout devrait les unir et les rassembler, mais l'échange vire à l'affrontement et au règlement de compte personnel. L'Autrichienne ne se laisse pas convaincre par l'éloquence du comte renégat, élu du tiers-état, et refuse l'idée d'utiliser à son profit les bouleversements révolutionnaires. Le livre ne peut que se conclure tragiquement, sur la mort de Mirabeau et l'exécution de la reine.

    Séduisant, ce roman en costumes soulève des questions cruciales et illustre d'une manière saisissante la fragilité des destinées collectives.

    Élégant et spirituel, entre histoire et modernité, L'Entrevue de Saint-Cloud est aussi édifiant que divertissant.

  • Periandre Nouv.

    Periandre

    Harold Cobert

  • « Il a du charme » concède-t-on quand on ne peut pas dire de quelqu'un qu'il est beau tout en lui reconnaissant un certain attrait. Mais quand on nous somme de nous expliquer, voilà que l'on bafouille. Qu'est-ce que le charme, au juste ? Qu'est-ce qui le distingue de la beauté, de la séduction - notions élevées au rang d'impératifs catégoriques modernes - mais aussi de l'aura ou de son voisin linguistique, le charisme ? Tel est le charme : multiple, fuyant, se soustrayant sans cesse à l'analyse. Le romancier Harold Cobert a relevé le défi. S'appuyant sur l'étymologie, la philosophie, l'histoire et la littérature, il examine tous les aspects de cette notion volatile avec un style aérien, ludique et bien sûr charmant.

    Sur commande
  • Ils sont père et fils et partagent le goût de la transgression. Pourtant un fossé générationnel les sépare. Christian a grandi dans une famille délaissée par un père violent. Élève brillant, il se prendre de passion pour le rock et les pratiques subversives, jusqu'à devenir une des personnalités incontournables de la vie nocturne parisienne.
    Christian rencontre Lorraine. Arrive alors Victor. Enfant turbulent et provocateur, Victor affirme une personnalité orgueilleuse au cours d'une adolescence marquée par la séparation de ses parents. Surfeur fanfaron, bourreau des coeurs, capricieux et irrespectueux, il malmène son entourage. Les deux hommes se retrouveront au Québec, où Victor s'est installé, pour d'ultimes retrouvailles amorcées brutalement par un coup du destin.
    Ce survol de trois générations permet à l'auteur d'aborder avec finesse le lien de filiation, et de développer en profondeur le portrait de ces deux personnages à la jeunesse tumultueuse.
    « - Lève toi, espèce de larve !
    Silence.
    - Allez ! Fais voir ce que t'as dans le ventre !
    Toujours pas de réponse, de réplique inutile.
    - T'as pas de couilles ou quoi ?
    Calme. Un certain agacement monte néanmoins dans les veines. Ne pas riposter. C'est trop tard. Il fallait y penser avant, aux baffes et aux gifles bien calleuses. À dix-sept ans, un mètre quatre-vingt-deux et soixante-quinze kilos, c'est irrémédiable.
    - Debout, enfoiré !
    Coup de pied dans la chaise du père. Aucune réaction. Juste un regard furtif, jeté en coin sur cet enfant dans un corps d'adulte. À peine une main qui passe, tremblante et nerveuse, sur un crâne rongé par l'âge, la calvitie et les soucis.
    Tous en restent médusés.
    Joyeux anniversaire. »

    Sur commande
  • Gabriel, auteur à succès, a reçu un prix pour son nouveau roman Lignes brisées.
    Sa promotion le conduit à Bruxelles où il en profite pour revoir son amour de jeunesse, Salomé, désormais parlementaire européenne. Depuis leur rupture, Gabriel n'a de cesse de vouloir la reconquérir. Sauront-ils combler les années de silence ? L'amour, nourri de souvenirs et de regrets, a-t-il une chance de renaître ?
    Nostalgie de l'adolescence, ironie du destin et regret de la passion, Harold Cobert renoue avec le thème des rendez-vous manqués. L'histoire de Gabriel et Salomé, éducation sentimentale d'un siècle désabusé, se dénoue au fil des pages de ce roman en abyme.

  • « - Contre qui désirez-vous porter plainte ?
    Je me tais un instant. Combien de fois ai-je dû raconter mon histoire ? Une centaine ? Plus ? Et pour quel résultat ? Rien. Le vide intersidéral. J'espère aujourd'hui que cela servira à quelque chose.
    Je lève les yeux et croise ceux de la policière. Je me redresse et prononce ces mots qui m'arrachent les entrailles :
    - Contre mon fils. » Voici le récit poignant d'une mère forcée de porter plainte contre son fils, devenu violent, pour lui sauver la vie. Chronique d'une spirale infernale, entre drames intimes, drogue et solitude, Pour lui s'impose comme une merveilleuse ode à la vie et à l'amour.

    Avec la collaboration d'Harold Cobert ;

empty