• Dans le jardin de mon père Nouv.

    En dépit de sa richesse et des débats qui l'animent depuis le XIXe siècle, l'historiographie johannique n'est pas parvenue à cerner réellement le personnage de Jeanne d'Arc. N'est-ce pas, dès lors, le problème du regard de l'historien qui se pose ? L'esprit rationaliste et l'approche matérialiste de l'histoire conviennent-ils vraiment à cette épopée ? Les chercheurs n'ont-ils pas négligé les domaines fondamentaux auxquels renvoie le parcours de la Pucelle, ceux de la théologie et de l'aventure spirituelle ?Le charisme de Jeanne et la réaction des hommes de son propre camp à son égard sont en effet inséparables de son univers théo-centré. De même, le procès de Rouen qui la condamna apparaît avant tout comme un procès religieux, indépendamment des arrières-pensées politiques des juges. Enfin, ses paroles, si l'on en saisit la nature, montrent leur appartenance au monde de la mystique tel qu'il se manifeste à travers d'autres figures de la fin du Moyen Âge.Jeanne d'Arc n'est donc pas cette personnalité improbable que l'on présente dans ses biographies, inexplicablement sortie de son village pour aller faire sacrer le roi. En elles se conjuguent deux univers distincts que tout semble opposer, celui de la politique et de la guerre et celui de la vie intérieure. Le sens et la portée de l'épopée johannique résident dans cette articulation. L'action de Jeanne sacralise le royaume pris dans le mouvement destructeur du conflit franco-anglais. Elle transforme la nature des événements et substitue à la logique du monde terrestre la prévalence d'un déterminisme spirituel.

    À paraître
  • Maître de la Nouvelle vague, Éric Rohmer a laissé une oeuvre protéiforme, non seulement cinématographique, mais aussi constituée d'une abondance d'articles et d'ouvrages théoriques et critiques. Ses films bénéficient d'une notoriété internationale, partout dans le monde ils sont perçus comme le reflet idéal de la culture française.
    Cependant Rohmer n'est pas un cinéaste comme les autres. Cet intellectuel fonde son oeuvre sur une profonde inspiration personnelle et sur la volonté de faire du cinéma un art autonome par rapport à la pensée moderne, et libéré des habitudes de production. Son cinéma dépasse le divertissement, il montre la vérité du monde, au point qu'un mystère enveloppe son art, et interroge sur sa portée.
    Universitaires et critiques se sont souvent penchés sur la magie rohmérienne. Mais le discours analytique et extérieur convient-il vraiment à une telle oeuvre ? Son cinéma est vivant et porteur d'un regard intérieur sur le monde. Rohmer est un poète inspiré et imprégné de classicisme qu'il faut sortir du carcan universitaire et des mains d'une critique intellectuellement marquée où il est maintenu.
    Il y a lieu de travailler dans le sens de la révélation rohmérienne. Tel est l'objectif de ce livre. Il faut approcher l'intimité de la genèse de l'oeuvre en parcourant l'univers du cinéaste, entendre l'écho de ses films, comprendre comment ils sont entrés en résonance avec nos existences. Enfin, il faut en saisir les mécanismes, puis traduire la parole qui s'exprime au-delà de l'oeuvre elle-même.
    Le paradis français d'Éric Rohmer propose une plongée dans le miracle rohmérien à travers une douzaine d'entretiens avec des proches peu connus de Rohmer, des textes inédits d'auteurs inspirés par ses films, des commentaires sur la construction de l'oeuvre et des études visionnaires et poétiques sur sa portée et sa dimension. Plus de 45 contributions d'écrivains, de poètes, d'acteurs, de cinéastes, de critiques d'origines diverses composent cet ouvrage, auxquels s'ajoutent des documents inédits - photos, correspondance et deux entretiens de Rohmer.
    Ce livre est le résultat d'une aventure, d'une quête sur les traces laissées par la genèse d'une oeuvre cinématographique, attentive, comme Rohmer l'était lui-même, aux signes du destin. Il entend montrer la véritable place de Rohmer, celle d'un créateur ancré dans la réalité d'un espace de prédilection, et ouvrir la voie à un vaste domaine dont les richesses se révéleront à travers le temps.

empty