• Cette histoire folle commence dans un lit. Situation banale : un monsieur vient de faire l'amour à son épouse. Il entend alors une voix. Une voix réprobatrice, surgie du centre de lui-même. Mi-griffe, mi-miel... Une voix unique, inoubliable. La voix de Zob qui lui dit : Plus jamais celle-là ! Embêtant, lorsque celle-là est votre femme ! Dès le lendemain, le monsieur quitte la dame. En Zob s'incarne son destin. Tout cela ne peut que mal finir... La chronique humoristique vire à la tragédie grecque, empruntant, chemin faisant, les allées buissonnières de la comédie de moeurs, du conte moral indécent à la Diderot, du récit biblique légèrement monstrueux ou monstrueusement léger, comme on voudra, du roman érotique moderne, où l'on retrouve l'ironie d'un Philip Roth ou la verve d'un Miller... En un mot, Le Livre de Zob est tout simplement de la littérature.

empty