• Ou celles qui ont dit : « Non ! » Mais « non » à quoi exactement, et, déjà, qui sont-elles ces guerrières, au nombre de vingt-sept ?
    D'Arletty à Mae West, en passant par Martine Beswick, Greta Garbo, Brigitte Lahaie, Marilyn Monroe, etc., elles étaient les actrices qui ne respectaient pas les convenances ou ne rentraient pas dans le moule. Celles qui défièrent l'Europe, Hollywood et leurs diktats. Toutes ces enjôleuses, scandaleuses, séductrices, provocatrices, ravagées, révoltées, agressives, insoumises, féministes, exhibitionnistes, bouffonnes, garçonnes, badines, libertines, activistes, anarchistes, battantes, marrantes, ou encore quelques sublimes icônes trop tôt disparues, mais pour autant toujours vivantes en nos mémoires. Vingt-sept stars hors norme en quête d'autonomie à tous prix.

  • Fondateur de la revue Mad Movies, Jean-Pierre Putters publia dans les années 90 Ze Craignos Monsters : une série de trois ouvrages aussi instructifs qu'hilarants, explorant 100 ans de cinéma de genre avec ses monstres outranciers, ses vamps décoratives, ses maquilleurs fous et ses décors surréalistes. Retrouvez-les dans cette précieuse anthologie pour quatre grandes thématiques (les Insectes mutants, les Robots, les Hommes invisibles, les Singes géants), suivies de portfolios meurtriers sur les principaux mythes du fantastique : Vampires, Momies, Loups-garous, Yétis, Mastodontes japonais, Zombies, Extraterrestres, Créatures de Frankenstein. Autant de thèmes immortalisés par d'irraisonnables cinéastes comme Roger Corman, Gordon H. Lewis, Jack Arnold, Edward L. Cahn, Bert I. Gordon, tous présents dans ce nouveau volume, accompagnés d'un long hommage à Jésus Franco, grand maître du cinéma bis disparu en avril 2013, ainsi que plein d'autres surprises (affiches méga-craignos, fiches d'identité de nombreux monstres pas beaux avec, Dieu merci ! les conseils du Dr Jabuse pour s'en débarrasser) !
    Cadeau idéal pour les amateurs d'émotions fortes et de créatures excentriques, Ze Craignos Monsters dresse un bilan réjouissant d'un genre cinématographique majeur, humoristique et terrifiant à la fois. Près de 250 pages de bonheur, préfacées par Joe Dante (Gremlins, Hurlements, Panic sur Florida Beach). À lire de toute urgence avant que la postérité ne s'en empare !

    Sur commande
  • Mad Movies célèbre ses quarante ans d'existence. À l'origine de Mad Movies, un homme : Jean-Pierre Putters. Le cinéphile, éditeur et journaliste, reprend l'histoire à ses débuts, et même avant, quand il écumait les salles de quartier, amoureux des westerns, des péplums, des films de guerre et surtout des films d'horreur, de science-fiction ou de fantastique. Il raconte le Montparnasse de son enfance, mai 68, évoque la presse libre des années 1970, explore la critique de cinéma. Il revient sur la création de Mad Movies, Impact, sur ses fameux Craignos Monsters, sur la librairie Movies 2000, toujours en exercice. Un parcours intense vivement raconté et richement illustré.

    Sur commande
  • En matière de film de genre - récits préhistoriques, guerre, karaté, aventures, science-fiction, fantastique, gore, héroïc-fantasy - les affiches ghanéennes ont la cote et les prix montent.
    Des expositions s'organisent dans le monde entier (à gauche, celle de Chicago). Tout un public s'interroge sur cette forme d'expression. On parle déjà de peinture automatique, comme jadis pour les écrivains surréalistes... Le Ghana est un charmant pays d'Afrique de l'Ouest, situé entre la Côte d'Ivoire et le Togo. Au début des années 80, les belles salles équipées en 35mm, vestiges des fastes de l'Empire Britannique, avaient disparu depuis belle lurette.
    Avec les débuts de la vidéo, quelques firmes s'avisèrent de répandre la bonne parole dans les coins les plus reculés du pays et formèrent des "techniciens pilotes" prêts à partir à l'aventure. C'est parfois avec une seule télévision et un magnétoscope que ces chevaliers de la culture sillonnaient les routes, s'arrêtant chez un commerçant, sous une tente ou en plein air. Les responsables chargèrent quelques artistes locaux d'imaginer à leur guise, non pas le visuel le plus conforme au scénario original du film à projeter, mais le poster idéal censé impressionner la population.
    Le symbolisme ghanéen dans le domaine du visuel cinématographique reste, on le verra, d'une rusticité exemplaire. L'artiste préfère le choc au chic, le fantasme au réel, faisant partager avec une belle innocence ses craintes, sa crédulité, voire ses rites ancestraux. En clair : le poids des maux et l'échec des photos (aviez-vous reconnu, en médaillon, Nicolas Cage, Tom Cruise et Sean Connery ? Ou encore, ci-contre, le fameux "Jaws", adversaire de James Bond dans The Spy who loved me ?) Cela nous vaut aussi cette prolifération de têtes de morts, explosions de sang, tortures raffinées, armes surdimensionnées, muscles saillants, décapitations, squelettes en vadrouille, membres coupés, reptiles à foison, malformités diverses, tout un bestiaire monstrueux finement brossé en des couleurs délicieusement criardes.
    Et l'ambiance, déjà doucement drolatique, prend des proportions inattendues lorsque l'auteur entreprend un périlleux parallèle pictural entre cet art naïf typiquement ghanéen et une école polonaise au symbolisme un peu plus intellectuel.

  • "Jean-Pierre Putters" est éditeur et rédacteur en chef de la revue "Mad Movies". Dans ces trois ouvrages aussi érudits qu'hilarants, il explore 80 ans de cinéma fantastique, avec ses monstres, ses stars et ses univers délirants. Grâce à "Putters", nous disposons enfin d'une bible du cinéma-bis. En passant du nanar le plus total au chef d'oeuvre oublié, "Ze Craignos Monsters" dresse un bilan réjouissant d'un genre cinématographique majeur, qui fait rire et peur à la fois.

  • "Jean-Pierre Putters" est éditeur et rédacteur en chef de la revue "Mad Movies". Dans ces trois ouvrages aussi érudits qu'hilarants, il explore 80 ans de cinéma fantastique, avec ses monstres, ses stars et ses univers délirants. Grâce à "Putters", nous disposons enfin d'une bible du cinéma-bis. En passant du nanar le plus total au chef d'oeuvre oublié, "Ze Craignos Monsters" dresse un bilan réjouissant d'un genre cinématographique majeur, qui fait rire et peur à la fois.

  • "Jean-Pierre Putters" continue son exploration de l'histoire du cinéma à effets spéciaux. Il aborde dans ce tome 3 six nouveaux thèmes : Les Monstres Marins, qui peuvent aussi dormir au fond d'un lac noir ; les Zombies, morts-vivants de type graisseux ; les Momies, morts-vivants de type sec ; les Singes géants, issus de la famille Kong ; les Gorgones, présentes dans tous les péplums ; et enfin les Lutteurs Masqués Mexicains, catégorie de méchants certes restreinte mais passionnante. Du trucage le plus indéniablement raté au monstre le plus incrédible, de l'affiche publicitaire la plus ringarde au robot le plus toc, "Jean-Pierre Putters" explore avec jubilation la planète des séries Z. A lire absolument avant la prochaine invasionextra-terrestre.

empty