• « Aller droit à l'auteur sous le masque du livre » : tel est le mot d'ordre de la critique beuvienne dans la première moitié du XIXe siècle, tandis que l'enseignement et l'édition commencent à imposer le syntagme « l'homme et l'oeuvre ». Mais qu'en est-il avant ? et après ?
    Conçu comme une contribution à l'histoire de la critique, cet ouvrage s'attache à suivre les diverses phases de l'interprétation biographique des oeuvres littéraires : résistances d'abord à l'âge classique et au début des Lumières, puis montée en puissance par phases successives de la curiosité biographique tout au long du XVIIIe siècle. La critique biographique que fonde Sainte-Beuve s'inscrit, en le modifiant déjà, dans le paradigme biographique que le préromantisme a dessiné et qui s'impose à l'âge romantique. Sous le signe du paradoxe, la période suivante prône le culte de l'« impersonnalité » tout en consacrant le triomphe de la biographie dans l'édition et dans l'enseignement, à l'image des « écrivains critiques » ambigus quant au biographique : les Goncourt, Barbey d'Aurevilly, Zola. Entre Proust et Barthes, le livre s'achève sur une vision synoptique du XXe siècle : Contre Sainte-Beuve de Proust, succession de diverses « morts de l'auteur » (Valéry, Blanchot, Barthes), puis, à partir des années 1970, retour de l'auteur par la petite porte des biographèmes, annonciateur de la mode des biofictions...

  • Ce volume propose un panorama aussi complet que possible du rapport de Barthes au XIXe siècle : à sa littérature principalement, à sa musique aussi, à sa philosophie (Nietzsche) parfois à son histoire et à ses historiens, à commencer par Michelet. Si, dans le titre, le pluriel s'est imposé, c'est parce que ces rapports furent multiples. Tout au long de sa carrière de critique, Roland Barthes a pu changer d'interprétation globale sur le XIXe siècle. Siècle amical pour lui lors de l'adolescence, plutôt mal vu au temps de la « nouvelle critique » structuraliste, il rentre en grâce à partir de S/Z et des Fragments du discours amoureux, et plus encore dans les derniers séminaires sous les auspices du romantisme allemand.

    José Luiz Diaz est professeur de littérature française. Maître de conférences à l'UFR sciences des textes et documents de l'Université Denis Diderot-Paris VII. Secrétaire général et responsable des colloques de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes.

    Ancienne élève de l'Ecole normale supérieure et de l'Institut d'études politiques de Paris, Mathilde Labbé est Docteure en littérature française. Elle est Maîtresse de conférences à l'université de Nantes.

  • 1863, aux États-Unis, en pleine guerre de Sécession. Telle une enclave perdue dans l'État d'Indiana, une petite communauté a été créée par un groupe d'hommes et de femmes qui souhaite ainsi vivre une expérience audacieuse. Chacun partage ses biens, mais la communauté « Fraternity » - ainsi appelée en raison des valeurs sur lesquelles s'appuie ce modèle de microsociété - repose sur un équilibre fragile. Très vite les dissensions apparaissent, surtout après l'intégration d'un jeune garçon découvert dans la pleine forêt voisine. Un « monstre » aurait même été aperçu au moment de sa capture, une créature qui semblait veiller sur lui. Plus tard, un groupe de soldats en fuite débarque dans la communauté de plus en plus divisée. Un récit tragique et sensible d'une très grande force.

  • This book present the state of the art in Total Productive Maintainance (TPM) and its benefits. The authors present a survey applied to 368 manufacturing industries in order to determine their level of execution of TPM. Then a series of causal models are presented. For each model, the authors present a measure of the dependency between the critical success factors and the benefits obtained, allowing industry managers to differentiate between essential and non-essential activities. The content also allows students and academics to obtain a theoretical and empirical basis on the importance of TPM as a lean manufacturing tool in the context of industry 4.0.

  • The Management of Industrial Forest Plantations. Theoretical Foundations and Applications provides a synthesis of current knowledge about industrial forestry management planning processes. It covers components of the forest supply chain ranging from modelling techniques to management planning approaches and information and communication technology support. It may provide effective support to education, research and outreach activities that focus on forest industrial plantations management. It may contribute further to support forest managers when developing industrial plantations management plans. The book includes the discussion of applications in 26 Management Planning in Actions boxes. These applications highlight the linkage between theory and practice and the contribution of models, methods and management planning approaches to the efficiency and the effectiveness of industrial plantations management planning.

empty