• Issu d'une famille d'origine rwandaise vivant à Bruxelles, Antoine s'intéresse depuis son plus jeune âge à l'histoire des Africains transportés dès le XVIIIe siècle en Bolivie par les colons espagnols pour travailler dans la mine d'argent de Potosí. Antoine rêve de rencontrer cette communauté d'Afro-descendants qui séjourne encore aujourd'hui dans l'une des villes les plus hautes du monde. Quand il parvient enfin à faire une pause de son travail d'infirmier pour se rendre à Potosí, il est loin d'imaginer la portée initiatique de son voyage.
    C'est Alba Luz, une beauté métisse, qui va l'entraîner dans un nouveau monde, bien au-delà de son pays natal et de son pays d'accueil. Dans En quête de nos ancêtres, Joseph Ndwaniye nous plonge dans cet héritage culturel métissé qui permettra aux protagonistes de prendre conscience de leurs identités multiples et communes, nourries de traditions africaines, européennes et latino-américaines et ainsi se rapprocher de leurs ancêtres, et peut-être d'eux-mêmes.
    Joseph Ndwaniye, né au Rwanda en 1962, est un écrivain et infirmier belge. Il travaille au sein des Cliniques universitaires Saint-Luc de Bruxelles, dans un service pour patients traités par la greffe de moelle osseuse. Son premier roman, La Promesse faite à ma soeur, a été finaliste du Prix des Cinq continents ? ; il a été récemment réédité dans la collection de poche Espace Nord.

  • Jean est Rwandais et vit en Belgique depuis plusieurs années où il suit un chemin sinueux d'étudianttravailleur étranger. Il s'y est marié et est devenu père. Il rêve de rentrer un jour au pays et d'être accueilli en enfant prodigue par toute sa famille. Or, le génocide qui s'est déroulé sous les yeux du monde entier et dans l'indifférence brise son rêve. Alors que sa soeur Antoinette fait partie des victimes et que son frère est porté disparu, il décide d'aller chercher des réponses auprès de sa mère, la seule rescapée de la famille. Au Rwanda, tout a changé et il s'y sent comme un étranger.
    La voix très authentique de Joseph Ndwaniye fait de ce témoignage sur le génocide rwandais un éclairage unique sur les répercussions dans la vie de tous ceux qui ont échappé aux assassinats.

  • Un conte illustré plein d'espoir pour les enfants auxquels la vie impose une sagesse précoce. Un grand-père qui donne force et courage. Une leçon de musique qui change l'avenir. L'amitié qui apaise les douleurs petites et grandes. Depuis la Belgique, des voyages salvateurs au Rwanda.
    Ce conte s'adresse aux enfants autour de 10 ans et plus directement aux enfants touchés par la drépanocytose, maladie du personnage principal, Gato, ainsi qu'à leur famille. Il peut servir aux questionnements des uns et des autres.

    Gato est un petit garçon d'origine africaine qui vit en Belgique avec ses parents et sa grande soeur. Il est atteint de la drépanocytose qui est l'une des maladies génétiques les plus répandues dans le monde mais aussi la moins connue du grand public.
    L'histoire de Gato est abordée à travers son quotidien à l'école, et la rencontre avec son grand- père resté au pays.
    Le parcours de cet enfant nous fait prendre conscience de la force qui est en chacun de nous pour combattre la maladie.

  • Au début du roman, un couple de jeunes Hollandais débarque au Rwanda pour y réaliser "son rêve de bonheur". Cette quête prendra un sens différent pour chacun d'eux. L'engagement professionnel pour elle qui prend la direction d'un dispensaire, le désoeuvrement pour lui les amènent à explorer séparément une réalité insoupçonnée. Très vite, l'Afrique s'impose comme troisième personnage de leur histoire. Séduction, sagesse des anciens et esprits des eaux seront les agents de la métamorphose des personnages tout au long du récit.

    Sur commande
  • "Ma Pucelette Moi si j'avais été Pucelette, ça aurait été en 1996. Bon, en 96 je ne suis pas Pucelette. Mais le dragon débarque quand même dans nos vies.
    Laura Fautré est une comédienne belge née en 1991 formée au Conservatoire Royal de Mons."

    Sur commande
empty