• Avec leur conscience aiguë du malheur de vivre. Avec leur passion contagieuse. Avec leur ironie dévastatrice et leur penchant inné mais ô combien raisonnable pour les miracles, les Napolitains offrent un raccourci saisissant de la civilisation occidentale, un concentré de sagesse mêlée de désespoir. Rencontrer aujourd'hui ces hommes et ces femmes qui ont fasciné les plus grands auteurs européens, et qui poursuivent imperturbables leur métier d'acteur de la comédie humaine, c'est comme dialoguer avec soi-même, avec ce qui en chacun de nous cherche à s'approcher de l'universel.

    Sur commande
  • L'Italie et sa mafia, ou l'Italie et ses mafias ? Cosa Nostra, la sicilienne, ne règne plus seule sur la Péninsule. Elle a subi de plein fouet la répression après les féroces attentats des années 1992-1993, qui valurent la vie des juges Falcone et Borsellino. Cosa Nostra est désormais concurrencée par d'autres mafias qui, s'inspirant de son exemple, se sont affirmées dans le Mezzogiorno. Telle la Camorra napolitaine qui a brusquement cessé d'être un conglomérat de délinquants pour devenir « Le Système ». Telle aussi la 'Ndrangheta calabraise, connue autrefois pour ses enlèvements moyenâgeux dans l'Aspromonte et qui assurerait aujourd'hui 80 % du trafic mondial de cocaïne. Marcelle Padovani nous fait entrer dans le nouveau monde des mafias. Et surtout nous fait comprendre que la mafia n'est pas un contre-État mais, dans certaines régions du sud de l'Italie, le seul État véritablement existant.

  • Mafia, terrorisme, loges secrètes : un même fil conducteur lie ces forces d'organisation de pouvoir qui ont fleuri en cette fin de XXe siècle.
    Changer la société, bouleverser les rapports de classe, les intéresse moins que conquérir par la violence ou l'intimidation leur portion du territoire ou leur droit sacré à la consommation. La mafia sicilienne, qui a d'anciennes lettres de noblesse, offre aussi le modèle le plus perfectionné d'organisation subversive qui cherche à devenir Etat. Si elle traverse aujourd'hui une crise que d'aucuns jugent sérieuse, c'est qu'elle n'a pas respecté les ingrédients de sa propre recette originelle la " famille " comme noyau de base, le " territoire " comme espace vital, le " silence " comme moyen de communication.
    Ce sont d'un côté la production et la commercialisation de l'héroïne, avec leurs enrichissements prodigieux et leurs recrutements hétéroclites, et, de l'autre, la nouvelle efficacité des hommes de l'Antimafia, qui ont porté la contradiction au sein de la " Cosa nostra ". Il n'en reste pas moins qu'à quelques années de l'an 2000, le modèle mafia, véritable type idéal et système de conquête du pouvoir par une minorité agissante, garde entières son efficacité et sa fascination.

  • Italie des italiens

    Marcelle Padovani

    Marcelle Padovani, correspondante à Rome pour le Nouvel Observateur, est l'auteur de six ouvrages sur l'Italie.L'Italie ? C'est juste sur l'autre versant des Alpes, côté soleil. Vous croyez la connaître, pourtant malgré son accueil amical et sa chaleureuse exubérance, elle se dérobe et demeure énigmatique.

  • On meurt généralement parce qu'on est seul, ou parce qu'on est entré dans un jeu trop grand. On meurt souvent parce qu'on ne dispose pas des alliances nécessaires, ou parce qu'on est privé de soutien. Giovanni Falcone Publié pour la première fois en 1991 et rapidement épuisé, cet entretien unique du juge Giovanni Falcone paraît quelques mois avant qu'il ne soit assassiné le 23 mai 1992. Témoignage exceptionnel de ce héros discret de l'Italie contemporaine, l'entretien constitue son testament spirituel.
    Une réédition essentielle car Falcone fut le premier à déchiffrer les modes de fonctionnement, les valeurs, les finalités et les codes de langage de Cosa Nostra. Une remarquable et magistrale leçon de sémantique mafieuse : " La mafia système de pouvoir, articulation du pouvoir, métaphore du pouvoir, et pathologie du pouvoir. La mafia système économique, depuis toujours insérée dans les activités illicites particulièrement fructueuses et susceptibles d'une exploitation méthodique. La mafia qui devient État dans les terres où l'État est tragiquement absent. La mafia qui, dans ce monde-là, apparaît comme un modèle plein d'avenir..."

empty