• Premier long métrage de David Lynch et film-culte du cinéma underground, Eraserhead est une ouvre inclassable, d'une inventivité formelle permanente et d'une violence de propos rarement atteinte. Olivier Smolders revisite à la fois en cinéaste et en écrivain les différentes nappes souterraines de ce cauchemar cinématographique. S'efforçant de mettre à jour à la fois les structures formelles et symboliques, il ouvre des pistes imprévues et approche, sans jamais chercher à le réduire, le mystère d'une ouvre qui occupe une place tout à fait particulière dans la mémoire de nombreux cinéphiles.

  • Olivier Smolders représente un des visages les plus novateurs et les plus cohérents du cinéma belge contemporain.
    Spécialiste du court-métrage, marqué par l'esprit de dérision comme par le goût du fantastique, Smolders est aussi, dans la grande tradition de Chris Marker, Godard ou Tarkovski, un véritable écrivain. Poursuivant sa réflexion sur les arts et le cinéma, Olivier Smolders rassemble dans cet essai un florilège de fragments et de notes de travail qui ont accompagné la réalisation de Voyage autour de ma chambre, un film qui interroge d'une façon poétique la difficulté de chacun à trouver sa juste place au sein du monde.
    Le plaisir d'écrire avec des images et des sons s'est donc doublé de celui qui consiste à déplier parallèlement le thème du voyage selon un rythme, une structure et une économie propres à l'espace littéraire. Chemin faisant, ce livre, abondamment illustré, emprunte de nombreux sentiers de traverse qui autorisent autant de lectures diagonales.

    Sur commande
  • Ce catalogue déraisonné est né d'une exposition réalisée par Olivier Smolders autour de ses films, de ses écrits, de son univers, à l'invitation du Vecteur, plateforme artistique pluridisciplinaire établie à Charleroi. Sorte de caverne d'Ali Baba, l'exposition, à laquelle Quentin Smolders a apporté sa précieuse collaboration, entrecroise les thèmes favoris du cabinet de curiosité baroque et du Voyage autour de ma chambre. Différents textes inédits ou rares sont venus compléter cette lumière noire jetée de biais sur une oeuvre à la fois ludique et inquiétante.

    Sur commande
  • Olivier Smolders représente un des visages les plus novateurs et les plus cohérents du cinéma belge contemporain. Spécialiste du court-métrage, marqué par l'esprit de dérision comme par le goût du fantastique, Smolders est aussi, dans la grande tradition des Chris Marker, des Godard et des Truffaut, un véritable écrivain.
    À l'occasion du lancement de son premier long-métrage, Nuit noire, il propose ici un commentaire personnel de chacun de ses films, qui mélange analyse et fiction de manière fine, irrévérencieuse et souvent émouvante.

    « Si l'appellation d'auteur voulait bien signifier quelque chose, Olivier Smolders l'endosserait sûrement malgré lui, contre lui. Depuis près de vingt ans, avec une belle constance et un sens de l'équilibre un peu miraculeux, ce funambule singulier dépose sans trembler ses petites perles vénéneuses sur un fil tendu par-delà nos gouffres, défiant rageusement les lois de la pesanteur comme celles de la grâce et du mauvais goût. Des premières tentatives sombres et dérangeantes au sentimentalisme rugueux de Mort à Vignole, en passant par l'approche tragique et éblouie du poignant Seuls ou les excès gore d'Adoration, le cinéma de Smolders s'adresse à nous depuis un lieu dissident, excentré, amoral, un lieu merveilleusement dangereux où jamais il ne se repaît, où jamais il ne se repent et où il invite, sans ménagement parfois, à s'enfoncer avec lui.

    C'est tout cela que ce livre réveille avec les textes intégraux de quelques films, avec des commentaires inédits d'inspiration plus libre, dont la finesse et l'humour ravageur mettent en miroir le créateur et l'essayiste, l'auteur et son double, l'image et sa légende. La douce fourrure des mots, son âpre revers d'images. Car La part de l'ombre est aussi un livre d'images savamment mises en scènes, accompagnant comme autant de jalons cette aventure singulière. Le livre se clôt sur un carnet de notes et d'images à propos de Nuit Noire, le long métrage que Smolders vient d'achever. » (Emmanuel d'Autreppe).

  • Ce livre de la collection Essais présente le travail artistique d'Olivier Smolders et de son frère, Quentin Smolders, à l'occasion d'une double exposition au Centre Wallonie Bruxelles à Paris.

    Sur commande
empty