• Rosée, pluie, déluge, torrents, sources, fontahes, mer, toutes ces formes prises par l´eau ont déjà dans la Bible un sens propre ou métaphorique et des fonctions spécifiques. Une dialectique y est déjà solidement ancrée : l´eau, créature de Dieu, bienfait divin, peut également se révéler force destructrice;
    Présente, elle est source de vie et régénératrice, mais son absence signifie sécheresse et mort; purificatrice, elle lave certes de la souillure, mais elle est aussi l´instrument qui charrie ou transmet cette souillure.

    Élément vital mais insaisissable, l´eau sollicite autant les élaborations intellectuelles qu´elle nourrit l´imaginaire. Même si le symbolisme de l´eau est universel et s´il existe des thèmes communs à toutes les mythologies, chaque société dispose de ses propres configurations culturelles.
    />

  • Des documents araméens d'Éléphantine dans l'Égypte du viie siècle avant l'ère chrétienne aux enquêtes ethnologiques du xxie siècle sur les juifs éthiopiens en Israël, cet ouvrage présente des problématiques his­toriques, ethnologiques, linguistiques et anthropologiques sur la famille juive à différentes époques, dans les espaces où les juifs ont su fonder des cultures originales. Comment les sociétés juives ont-elles adapté l'arsenal juridique hérité de la Bible et du Talmud relatif au mariage, au divorce, au lévirat ou à l'héritage des filles? Quelle mission éducative relève de la famille? Quel est le rôle de cette dernière dans la transmission de valeurs, rites et coutumes qui fondent l'appartenance ou l'identité? Quelles images apparaissent à l'écran, au théâtre ou encore à travers les stéréotypes de l'épigraphie funéraire ? La construction de la famille s'appuie-t-elle sur les représentations et modèles de parenté engrangés dans une mémoire collective et individuelle ? Ce livre, issu de la collaboration de quinze chercheurs spécialistes des études juives, s'efforce de répondre à ces questions avec clarté et érudition.

empty