• Doté d'une mémoire phonique hors du commun, le DJ Ferguson Sowell a créé le beat parfait. Ne manque qu'un musicien de génie pour le mettre en valeur. Seul le jazzman d'avant-garde Charles Stone, alias le Schwa, en serait capable. Alors que ce dernier a mystérieusement disparu depuis des années, Sowell reçoit un indice de sa présence en Allemagne. C'est le signal de son départ pour Berlin, où il se fait une place au bar le Slumberland. Toujours en quête du Schwa, il arpente les rues de la ville à la veille de la chute du Mur, fait l'expérience des derniers signes de la guerre froide, du relativisme culturel en général, de la musique en particulier et plus encore des limites de l'intégration de l'homme noir.
    Dans ce roman traversé par une verve jubilatoire, Paul Beatty distille avec humour une subtile réflexion sociohistorique sur un monde en pleine mutation.

  • Après American Prophet, Moi contre les Etats-Unis d'Amérique est sans doute le livre où Paul Beatty pousse le plus loin la féroce ironie qui caractérise ses romans : pour servir ce qu'il croit être le bien de sa propre communauté, un afro-américain va aller jusqu'à rétablir l'esclavage et la ségrégation à l'échelle d'un quartier, s'engageant dans une forme d'expérience extrême et paradoxale qui lui vaudra d'être trainé devant la Cour suprême. Un sommet d'humour grinçant.

  • Gunnar Kaufman coule une vie béate à Santa Monica, quartier blanc chic de L.A, quand sa famille déménage : exit le cliché du « Noir cool et marrant », le ghetto de Hillside va lui apprendre à devenir un nègre véritable. Poète génial et basketteur hors pair, entre jeux de gangs et bande-son militante, il ne tarde pas à être sacré, malgré lui, nouveau leader de la communauté afro... Dans une langue slammée virtuose, cette délirante épopée gangsta livre une réflexion coup-de-poing sur l'identité noire et l'Amérique bien-pensante. Irrésistible.

  • Fils d'un ex-Black Panther, Winston Foshay, alias Tuff, a 22 ans et pèse plus de 140 kilos. Cantonnés depuis toujours, par son physique, à des missions d'homme de main, il décide de changer de vie après qu'il a miraculeusement réchappé d'une fusillade. Dans son quartier d'East Harlem, il retrouve son tout jeune fils et sa femme Yolanda- épousée par téléphone alors qu'il était en prison -, et multiplie les conciliabules avec des amis qui évoluent tous dans des eaux plus ou moins troubles. Convaincu qu'il ne parviendra pas à s'amender seul, il trouve un mentor en regardant la télévision : le rabbin Spencer Throckmorton, un Afro-Américain converti au judaïsme qui lui conseille de se présenter aux élections du district. Commence alors une campagne foutraque et décalée, rythmée par un phrasé digne des meilleurs morceaux de hip-hop.

  • Anglais THE SELLOUT

    Paul Beatty

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • THE SELLOUT

    Paul Beatty

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Sur commande
empty