• « Renard », abandonné à la naissance et recueilli par les gueux des faubourgs de Paris, décide d'utiliser ce qu'il a appris parmi les brigands pour se hisser dans la société jusqu'au Régent. Dans les coulisses du pouvoir et de la pègre parisienne du xviiie siècle, on croise voyoux, banquiers, ministres et princes, sur fond de délits d'initiés et d'affaires de moeurs, avant que le premier krach boursier de l'histoire ne précipite tous les protagonistes dans le chaos. Un récit que le présent ne renierait pas...

  • L'Afrique est devenue ces dernières années un acteur géopolitique incontournable des relations internationales.
    Après un tableau de l'histoire précoloniale et coloniale, cet ouvrage analyse, à l'échelle du continent, mais en insistant sur la diversité des acteurs qui s'y côtoient, ses champs économiques, sociopolitiques et culturels. Il en explique enfin les défis actuels majeurs : paix et sécurité, enjeux alimentaires, développement durable. Cette synthèse de l'Afrique d'aujourd'hui satisfait aux attentes des lycéens, étudiants de classes préparatoires et des IEP.

  • Quel avenir pour l'Afrique ? L'Afrique est-elle entrée dans l'histoire ? La colonisation a-t-elle aujourd'hui une influence ? Quelles trajectoires depuis les indépendances ? L'Afrique est-elle bien ou mal partie ? Ces questions traversent l'histoire contemporaine et resurgissent au fil de l'actualité. Des clichés à la réalité, ce guide illustré nous parle de lieux, de faits et de chiffres pour nous aider à y voir plus clair. Spécialiste incontesté, l'auteur propose 40 fiches thématiques et documentées, réparties comme suit : 10 éclairages différents, 10 grands défis, 10 principales puissances et 10 leviers d'action.

  • Cette synthèse toute en nuances sera utile à tous ceux qui pensent que l'Afrique n'a pas seulement besoin de compassion et qui souhaitent trouver des réponses aux nombreuses questions qu'ils se posent sur son développement économique.

  • Comment l'économie de l'Afrique a-t-elle évolué depuis la colonisation et après les indépendances ? Pourquoi la productivité a-t-elle tendance à stagner et la compétitivité extérieure à reculer ? Les instruments de l'analyse économique sont-ils efficaces pour rendre compte de l'économie africaine ? Pourquoi les pays africains ont-ils eu des trajectoires économiques aussi diverses ? Quelle est la responsabilité des facteurs internes et internationaux dans les trajectoires des sociétés ? Quelles sont les perspectives de l'économie africaine ? Les Objectifs du Millénaire du développement seront-ils atteints ? L'Afrique refuse-t-elle le développement ? Quel est l'impact de la hausse des prix des matières premières et du désendettement de l'Afrique sur le développement ? En quoi une Afrique convoitée pour ses ressources naturelles bénéficie-t-elle des nouveaux partenariats avec les pays émergents et notamment la Chine et l'Inde ? Cette synthèse sera utile à tous ceux qui pensent que l'Afrique n'a pas seulement besoin de compassion et qui souhaitent trouver des réponses aux questions soulevées par l'étude de son évolution.

  • La zone franc est en profonde mutation depuis la dévaluation des francs CFA et comoriens en janvier 1994 et leur arrimage à l'euro le 1er janvier 1999.
    Mais de nombreuses interrogations se font jour quant à son devenir. Le maintien de la zone est-il compatible avec les règles et avec les pratiques de l'Union européenne ? Le découplage de la sphère monétaire (CFA fort, faible inflation, convertibilité) et de la sphère réelle (faible croissance et faible progrès de productivité des facteurs) peut-il être atténué ? Y aura-t-il tendance à l'autonomisation des deux unions monétaires ? Dans le cadre d'une appréciation de l'euro, la perte de compétitivité-change rendra-t-elle nécessaire une nouvelle dévaluation ? Cet ouvrage veut répondre à ces questions, qui renvoient à une interdépendance des jeux de pouvoir et d'intérêts économiques et qui supposent l'éclairage de l'économie politique internationale et, notamment, de la théorie des régimes monétaires.
    Il est composé de trois parties. La première est consacrée à l'organisation et à l'évolution de la zone franc. La seconde analyse les transformations liées à la dévaluation et aux réformes réalisées depuis 1994. La troisième dessine les perspectives dans le contexte de mise en place de l'union monétaire européenne et de l'euro.

  • Quelle est la petite musique intérieure qui anime une vie, parfois la fait danser et d'autres fois lui donne une tonalité plus grave ? Quels sont les airs que l'on joue durant son passage sur terre et de quelle manière les doigts se déplacent-ils sur le clavier pour composer différents morceaux qui à la fin constituent une oeuvre même si elle est très imparfaite ? Il y a beaucoup d'improvisation, d'échecs, et parfois quelques moments d'harmonie voire de grâce. Ce texte mélange le temps de l'histoire et celui de la narration. Il est centré sur les itinéraires d'un professeur d'université ayant été coopérant et économiste du développement. Il présente des histoires vécues dans le monde et le « Tiers monde ». Il aborde également les diverses facettes d'une vie marquée par la famille, les rencontres et les passions. Il est un entre deux, combinant vie privée et publique, restitution de l'action et de la réflexion dans différents domaines allant de l'économie aux champs social, politique, religieux ou artistique. L'ordonnancement de ce texte distingue De l'héritage à l'adolescence. Coopérant au Cameroun. Différentes facettes de la vie familiale. Itinéraires professionnels. Engagements et histoires vécues dans le Tiers monde. Autres regards sur le monde. Qui suis-je ? Ce que je crois. Le titre de ce texte renvoie à Camus. Le travail d'un enseignant, chercheur, écrivain et conférencier est solitaire. Mais il n'a de sens que parce qu'il existe des étudiants, des lecteurs ou des auditeurs et qu'à défaut de message on essaye de s'engager avec et pour les autres. Toute écriture, comme toute vie, est en partie solitaire mais l'on n'écrit et l'on ne vit que parce que l'on se sent solidaire. Philippe Hugon est professeur émérite à Paris- Ouest Nanterre La Défense, directeur de recherche à l'IRIS et membre de l'Académie des sciences d'Outre-Mer. Spécialiste en économie du développement, il a récemment publié L'économie de l'Afrique (La Découverte) et Géopolitique de l'Afrique (Armand Colin).

    Sur commande
  • Est-il légitime de parler de pensée (s) francophone (s) ? Les théories scientifiques sont universelles.
    Comment éviter la subjectivité voire le provincialisme ou le nombrilisme visant à privilégier un courant défini par sa langue et par sa culture et dont la seule originalité serait, à la limite, d'ignorer les travaux non francophones ? La pensée développementaliste est largement forgée dans les institutions internationales ou les universités où se côtoient des originaires de cultures différentes. Les débats théoriques et doctrinaux se font entre écoles néoclassiques, keynésiennes, institutionnalistes, dépendantistes ou structuralistes, beaucoup plus qu'entre traditions linguistiques.
    Cet ouvrage présente l'évolution de l'économie du développement et la situation de la ou (des) pensée (s) francophone (s) et plus spécialement française (s).

    Sur commande
  • Ce volume analyse la pluralité des processus d'intégration régionale, concernant particulièrement les pays en développement, sur les plans économique, commercial, institutionnel, le problème des normes sociales internationales et les mécanismes de coopération permettant la production de biens publics mondiaux.

  • La quasi-totalité des pays en développement est engagée dans des processus d'intégration régionale (IR) dont les formes vont des coopérations sectorielles aux unions politiques avec transferts de souveraineté.
    Cette régionalisation, qui se traduit par des interdépendances économiques de fait au sein d'un espace, est multiforme : elle est plus ou moins portée par des institutions et par des arrangements commerciaux. Elle peut également résulter de pratiques d'acteurs constituant des réseaux commerciaux, financiers, culturels, technologiques. Elle peut enfin s'expliquer par une fragmentation de l'espace mondial tenant à des stratégies de segmentation de la part des firmes multinationales.
    L'intégration régionale, que cet ouvrage étudie d'un point de vue économique et politique, est révélatrice du renouveau de la question de l'État-nation dans un contexte de mondialisation et de la diversité des constructions de l'État. Elle se pose de manière spécifique dans les économies émergentes, car celles-ci n'ont pas connu l'histoire occidentale de construction des États-nations. La citoyenneté est parfois embryonnaire.
    Les réseaux économiques restent liés aux anciennes puissances coloniales et n'ont pas coïncidé avec des espaces de régulation sociopolitique. Les cheminements d'intégration régionale demeurent multiples. D'un côté, les économies émergentes d'Asie de l'Est ou d'Amérique latine connaissent un certain enchaînement entre l'intégration nationale, la création de zones naturelles régionales et la mise en oeuvre d'un encadrement institutionnel régional.
    De l'autre, notamment en Afrique ou en Europe centrale et de l'Est post-communiste, on observe des " collapsed states ". La désintégration des États et la fragmentation des territoires correspondent davantage à une désintégration régionale. En restituant la régionalisation dans la mondialisation, en présentant les principales théories de l'intégration régionale et en évaluant les coûts et les avantages des accords régionaux, cet ouvrage présente ainsi les différentes conceptions du régionalisme.
    Il compare les processus de régionalisation en cours dans les différents continents et prend comme illustration l'ASEAN, la SADC, l'UMEOA et la CEDEAO.

    Sur commande
  • Pour les plaisirs du roi Nouv.

  • Cette synthèse de l'Afrique d'aujourd'hui analyse, à l'échelle du continent, en insistant sur la diversité des acteurs, ses champs économiques, sociopolitiques et culturels. Il en explique les défis actuels majeurs : paix et sécurité, enjeux alimentaires, développement durable. Cette édition est entièrement actualisée à partir des nouvelles donnes géopolitiques : indépendance du Soudan du Sud, mouvements du Sahel, impact de la crise financière (2008-2013), projet de muraille verte.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'intégration régionale, que cet ouvrage étudie d'un point de vue économique et politique, est révélatrice du renouveau de la question de l'Etat-nation dans un contexte de mondialisation et de la diversité des contructions de l'Etat. En restituant la régionalisation dans la mondialisation, en présentant les principales théories de l'intégration régionale et en évaluant les coûts et les avantages des accords régionaux, cet ouvrage présente ainsi les différentes conceptions du régionalisme. Il compare les processus de régionalisation en cours dans les différents continents et prend comme illustration l'ASEAN, la SADC,l'UMEOA et la CEDAO.

  • Toulouse business school

    Philippe Hugon

    • Privat
    • 1 Décembre 2011
    Sur commande
  • Le comte Jean du Barry est un gentilhomme de province, né sans le sou en 1723. Très tôt, il démontre qu'il est également sans morale ni scrupule. Après avoir abandonné femme, enfant et famille pour dilapider son modeste héritage à Paris, il se lance dans une carrière de proxénète. Sa réputation le mène à la cour de Louis XV où il se fait de puissants alliés et clients mais aussi de solides ennemis, dont M. de Choiseul ainsi que Mme de Pompadour. Pour se protéger de celle-ci, il songe alors à installer une rivale dans le lit du roi. Entre intrigues, complots et débauches, ce projet l'occupe de nombreuses années. Un jour, enfin, il découvre la candidate idéale : une jeune prostituée de vingt ans, Jeanne Bécu, dont il va faire sa maîtresse, puis une comtesse en la mariant à son frère. Mme du Barry est née : elle sera la dernière favorite du règne de Louis XV. Grâce à elle, Jean du Barry soutire des fortunes au roi, avant qu'elle ne parvienne enfin à s'émanciper de son influence. Mais à la mort de Louis XV, les deux tombent en disgrâce. Vingt ans plus tard, l'épilogue les réunira à nouveau car Jean et Jeanne périront sur l'échafaud, victimes de la Terreur et de leurs fautes passées.

  • L'Afrique est devenue un acteur géopolitique émergent des relations internationales. Après un tableau de l'histoire précoloniale et coloniale, cet ouvrage analyse, à l'échelle du continent mais en insistant sur la diversité des acteurs qui s'y côtoient, ses champs économiques, sociopolitiques et culturels. Il en explique enfin les défis actuels majeurs : paix et sécurité, enjeux alimentaires, développement durable. Cette synthèse de l'Afrique d'aujourd'hui satisfait aux attentes des lycéens, étudiants de classes préparatoires et des IER

  • Sur commande
  • Le cadre d'analyse qui fondait la théorie de l'économie internationale est remis en question dans un contexte de mondialisation.
    La globalisation désigne le processus d'intégration des sytèmes productifs, commerciaux, financiers et d'information mondiaux. Les relations économiques se recomposent aujourd'hui, selon les niveaux locaux, nationaux, régionaux et mondiaux. L'économie politqiue internationale, suppose de lier économie et pouvoir dans des espaces différenciés. La monnaie et les rapports de pouvoir sont au coeur de cette discipline.
    Cet ouvrage rappelle les fondements de l'économie internationale, et présente leurs limites dans un contexte de globalisation et de régionalisation. Il montre ensuite l'importance d'une économie politique internationale et pose enfin la question des modes adéquats de régulation.

    Sur commande
empty