• En ce samedi d'automne, les habitants de Limoges apprennent par les médias le plus horrible des faits divers : l'assassinat de l'un des Conseillers Municipaux en pleine salle du Conseil.
    Le crime ? Horrible et sanglant...
    La victime ? Un personnage respecté et aimé de tous, enfin... de presque tous!
    L'enquêteur ? Un homme un peu à l'écart des autres, mais qui se retrouve soudain rattrapé par son passé...
    Démarre alors une folle course contre la montre pour découvrir un assassin qui sème derrière lui mort et mystère.

  • " Commencez toutes vos adorations par un acte d'amour, et vous ouvrirez délicieusement votre âme à son action divine. C'est parce que vous commencez par vous-mêmes que vous vous arrêtez en chemin ; ou bien, si vous commencez par quelque autre vertu que l'amour, vous faites fausse route. Est-ce que l'enfant n'embrasse pas sa mère avant de lui obéir ? L'amour est la seule porte du coeur. Voulez-vous être nobles en l'amour ? Parlez à l'Amour de lui-même : parlez à Jésus de son Père céleste qu'il aime tant ; parlez-lui des travaux qu'il a entrepris pour sa gloire, et vous réjouirez son coeur, et il vous aimera davantage.
    Parlez à Jésus de son amour pour tous les hommes, et cela dilatera son coeur et le vôtre de bonheur et de joie. Le vrai secret de l'amour est donc de s'oublier comme saint Jean Baptiste pour exalter et glorifier le Seigneur Jésus. Le vrai amour ne regarde pas ce qu'il donne, mais ce que mérite le Bien-Aimé. Alors Jésus vous parlera de vous-mêmes ; il vous dira son amour pour vous, et votre coeur s'épanouira aux rayons de ce soleil, comme la fleur humide et refroidie par la nuit s'ouvre aux rayons de l'astre du jour.
    Sa douce voix pénétrera votre âme comme le feu pénètre un corps. Vous direz comme l'Épouse des Cantiques : Mon âme s'est liquéfiée de bonheur à la voix de mon Bien-Aimé (Ct 5, 6). Vous l'écouterez alors en silence, ou plutôt dans l'action la plus suave et la plus forte de l'amour: vous viendrez en lui. "

  • Saint Pierre-Julien Eymard (1811-1868), l'apôtre de l'eucharistie, fondateur des religieux du Saint Sacrement a tout au long de sa vie beaucoup écrit, plus de 10500 pages. Ce recueil contient une sélection de textes introduits, tirée de sa correspondance de direction spirituelle, au nombre d'environ 850 lettres, essentiellement à des femmes. Ses conseils sont emprunts de lumière et de réconfort fondés sur une confiance réciproque. Sa spiritualité, à l'école de l'amour et du don de soi met au centre l'eucharistie. Très soucieux de la liberté de chaque personne et de l'action de l'Esprit Saint en elle, il leur conseille avec douceur de se rapprocher du « centre de tout », le saint sacrement. Canonisé en 1962, inscrit au calendrier liturgique de l'Eglise, ses conseils spirituels sont toujours étonnement actuels.

  • Autour du nombre pi

    Eymard Pierre

    • Hermann
    • 11 Janvier 2000
    Sur commande
empty