• Beaucoup de livres sur l'ésotérisme ont été écrits, des meilleurs comme des pires ; si bien que le lecteur qui aborde ce sujet a très vite le sentiment d'être perdu dans une jungle où les arbres sont si serrés... qu'ils cachent eux-mêmes la forêt ! Pour tenter de résoudre ce dilemme, je me suis posé sept questions, auxquelles je réponds : Qu'est-ce que l'ésotérisme ? Y en a-t-il un ou plusieurs ? Et si oui, lesquels ? Qu'est-ce qui distingue ou rapproche les notions d'« ésotérisme », d'« occultisme » et d'« hermétisme » ? Quels sont leurs domaines d'intervention, les courants qui les traversent et les champs de leurs interrelations ? Y a-t-il des thèmes fondamentaux et universels à l'ésotérisme, quels que soient ses domaines, ses courants et ses champs ? Et si oui, combien y en a-t-il ? Et lesquels ? En quoi, quand et comment les thèmes fondamentaux et universels de l'ésotérisme ont-ils influencé les mythes, les rites et les archétypes maçonniques ? Pourquoi les langages symboliques de l'ésotérisme intéressent-ils l'homme d'aujourd'hui ? Enfin, quelle attitude l'initié peut-il (ou doit-il) adopter à l'égard des langages symboliques de l'ésotérisme maçonnique ? Les réponses à cet important travail de recherche, basé sur une riche documentation (souvent méconnue ou ignorée), font l'objet du présent ouvrage. Je l'ai volontairement écrit dans un style simple et avec des pensées claires pour qu'il soit accessible à tous ; car la quête que je poursuis est aussi la vôtre...

  • Pourquoi laisser dans l'ignorance les impétrants qui frappent à la porte du temple ? Pourquoi faire ânonner, à des êtres humains doués d'intelligence, un enseignement qui les enténèbre alors qu'ils sont censés recevoir la lumière de l'initiation ? Dans ce contexte, comment un néophyte peut-il percevoir les significations des discours qu'on lui tient ? Et à quoi lui sert-il d'écouter, si c'est pour ne pas comprendre ? Et de parler, si c'est pour ne pas être entendu ? Pourquoi l'instruction fait-elle répéter aux nouveaux initiés des formules apprises sans qu'elles soient comprises ? Ne vaudrait-il pas mieux les expliquer pour qu'ils puissent aussitôt en investir le sens ? La logique ne pourrait-elle d'ailleurs résoudre à elle seule les questions que les néophytes se posent ? Et si elle ne peut y parvenir, vers quoi leurs pensées peuvent-elles se tourner ?

  • Le grade de Maître Secret est très riche d'enseignements : le langage des couleurs, les décors de la loge, la cordelette, le voile noir et son équerre d'argent, la clef d'ivoire, la balustrade, la montagne, le cartouche, les branches de laurier et d'olivier, voilà de nombreux éléments qui, si l'on porte attention à la signification symbolique qu'ils recouvrent, éclairent d'une lumière vive l'approche spirituelle de ce premier degré des loges de Perfection.
    La vêture du Trois Fois Puissant Maître, le tablier et le sautoir du Maître Secret confortent le sens attribué à ce grade.
    Il comporte en effet de multiples messages qui se répondent les uns les autres comme des miroirs en perspective se renvoient leurs reflets: Ordo ab Chao, l'ombre et la lumière, la loi universelle, le devoir, la vérité et la parole perdue, la connaissance et ses sentences sont autant de réflexions cohérentes et complémentaires qui font écho au discours que recèle le rituel.
    Mais quel est le véritable sens du grande de Maître Scret ? C'est à le decouvrir et à poursuivre la quête que vous convie la recherche entreprise dans ce livre...

empty