Traditionnelles

  • L'ouvrage "Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage" fut édité pour la première fois en 1964. Il est constitué de 2 volumes regroupant l'ensemble des écrits de René Guénon relatifs à tout ce qui se rapporte auxmultiples aspects de ce vaste sujet, ayant pu paraître entre 1929 et 1950 dans le « Voile d'Isis » de 1929 à 1936, puis de 1937 à 1951 dans cette revue devenue « Etudes Traditionnelles ».
    Etant donnée l'importance et la quantité des textes publiés, l'édition fut scindée en 2 tomes respectant l'ordre chronologique de parution.
    Le tome 1 de 315 pages présente 88 pages d'articles, 58 pages de compte-rendu de livres et 163 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Le tome II, lui aussi de 315 pages, compte 68 pages d'articles, 47 pages de compte-rendu de livres et 55 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Les 115 pages en fin de ce second volume représentent une série de documents et d'articles signés ou non signésmais attribués à René Guénon et parus dans diverses publications, avant que ce dernier ne devienne le collaborateur régulier des Editions Traditionnelles.
    Une liste chronologique et une table desmatières viennent compléter le tome Il de ces Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage.

  • L'ouvrage "Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage" fut édité pour la première fois en 1964. Il est constitué de 2 volumes regroupant l'ensemble des écrits de René Guénon relatifs à tout ce qui se rapporte auxmultiples aspects de ce vaste sujet, ayant pu paraître entre 1929 et 1950 dans le « Voile d'Isis » de 1929 à 1936, puis de 1937 à 1951 dans cette revue devenue « Etudes Traditionnelles ».
    Etant donnée l'importance et la quantité des textes publiés, l'édition fut scindée en 2 tomes respectant l'ordre chronologique de parution.
    Le tome 1 de 315 pages présente 88 pages d'articles, 58 pages de compte-rendu de livres et 163 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Le tome II, lui aussi de 315 pages, compte 68 pages d'articles, 47 pages de compte-rendu de livres et 55 pages de compte-rendu d'articles de Revues.
    Les 115 pages en fin de ce second volume représentent une série de documents et d'articles signés ou non signésmais attribués à René Guénon et parus dans diverses publications, avant que ce dernier ne devienne le collaborateur régulier des Editions Traditionnelles.
    Une liste chronologique et une table desmatières viennent compléter le tome Il de ces Etudes sur la Franc-Maçonnerie et le Compagnonnage.

  • Dans ce livre de 24 chapitres, enrichis d'un index de termes sanskrits, René Guénon étudie et nous fait parcourir le chemin qui doit conduire l'état spirituel du Yogî à l' " Identité Suprême".

  • C'est surtout les courants de contre religion, et de la contre initiation que René Guénon dénonce à travers ces divers mouvements qu'il regroupe sous le nomde théosophisme.
    Contre Tradition aussi, car l'individu qui se livre à ce type demystique errante ne sert-elle pas, par lui, le désir « d'avoir » plutôt que celui « d'être », l'ambition du pouvoir, plutôt que l'attirance de la communion, lemultiple de l'Unique ?
    D'où ces nombreuses ramifications occultes qu'il dénonce et qu'il nous présente dans les différents niveaux de leurmanifestation.
    Documenté avec passion et précision, cette étude historique conserve aujourd'hui la valeur de ses analyses et tout son intérêt, puisque le Théosophisme a imprégné notre Xxème siècle et ne cesse de provoquer des résurgences que cet ouvrage aide à déceler et à situer.

  • Cet ouvrage rassemble des articles de René Guénon publiés dans différentes revues entre 1925 et 1942, et traitant du christianisme sous ses aspects ésotériques autant que traditionnels. Il se réfère pour cela à diverse langues sacrées, et revient au phénomène de l'Initiation, les gardiens de la Terre Sainte, le langage scret de Dante et des " Fidèles d'Amour", le Sacré Coeur et la légende su Saint-Graal.

  • René Guénon considérait la tradition hindoue ( parmi celles subsistant encore à son époque ) comme la plus proche de la tradition primordiale. Cela donne tout son prix au recueil constitué en 1966 par les éditions traditionnelles et présenté sous le titre « Etudes sur l'hindouisme » car il contient toutes les études supplémentaires que le grand métaphysicien a consacré à l'Inde après ses deux ouvrages exclusifs et déjà considérables pour le sujet traité : « Introduction générale à l'étude des doctrines hindoues » et « L'Homme et son devenir selon le Vêdânta ». Le livre « Etudes sur l'Hindouisme » qui en est le complément, est un regroupement d'articles, de comptes-rendus de livres et de comptes-rendus d'articles de revues que René Guénon (1886-1951) a rédigés pour le Voile d'Isis et pour les Etudes Traditionnelles entre 1929 et 1950.

  • L'un des phénomènes majeurs de ces dernières décennies - et désormais, pas seulement en France et en Europe , est celui de l'influence, souvent «souterraine» ou au second degré, mais «vivifiante», de l'oeuvrede René Guénon (1886-1951) référence majeure, et le plus souvent incontestée, de la «pensée traditionnelle». Mais Guénon reste souvent encore méconnu, peu ou mal lu, voire incompris et critiqué pour ce qu'il n'est pas, y compris dans les milieux religieux ou «traditionnels». Cet ensemble Autour de René Guénon n'a certes pas la prétention de constituer un dossier de référence, ni même une introduction digne de ce nom à l'étude de Guénon, mais simplement de donner quelques aperçus, qui inciteront peut-être certains lecteurs à aborder plus sérieusement l'oeuvre du métaphysicien

  • Saint bernard

    René Guénon

    Recherche 9782713800573

empty