• Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • The sweet shop owner

    Swift

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    Épuisé

  • Le dimanche des mères

    Graham Swift

    Angleterre, 30 mars 1924. C'est le dimanche des mères, durant lequel les aristocrates donnent congé à leurs domestiques pour qu'ils rendent visite à leur mère. Jane, une jeune femme de chambre orpheline, le passera en compagnie de Paul Sheringham, son amant de longue date.
    Elle le rejoint dans sa demeure désertée, pour un dernier rendez-vous secret car Paul va épouser une riche héritière. Pour la première - et dernière - fois, Jane découvre la chambre de son amant ainsi que le reste de la maison qu'elle parcourt, nue, tandis que Paul part rejoindre sa fiancée. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévu. Ce dimanche changera à jamais le cours de la vie de Jane.
    Un court roman d'une rare intensité.

  • Un vent de magie souffle sur la jetée de Brighton au coeur de l'été 1959. C'est dans le théâtre de cette station balnéaire anglaise que se produisent chaque soir Jack Robbins, Ronnie Deane et Evie White. Cet époustouflant trio offre aux vacanciers du bord de mer un spectacle de variétés à nul autre pareil. Sur les planches, ils deviennent Jack Robinson, malicieux maître de cérémonie, Pablo le Magnifique, magicien hors pair, et Eve, sublime assistante au costume étincelant. Le succès ne se fait pas attendre et leur numéro se retrouve bientôt en haut de l'affiche. Le charme n'opère d'ailleurs pas uniquement sur scène : au fil de l'été, les deux amis succomberont l'un et l'autre à celui, irrésistible, d'Evie. Au risque de tout perdre.
    Avec délicatesse et maestria, Le grand jeu nous plonge dans les coulisses des spectacles de magie et redonne vie à une époque disparue. Graham Swift révèle une fois de plus son talent de conteur et livre une bouleversante histoire d'amour, de famille et de mystère.

  • Un couple de jeunes mariés vient de remplir son testament. Un médecin raconte pour la centième fois l'histoire de son père immigré. Un homme fantasme sur l'épouse de son meilleur ami. Une femme n'arrive plus à dormir dans la même chambre que son mari après les sombres révélations de sa fille. En traversant les palais du dix-septième siècle et les chambres feutrées d'aujourd'hui, Graham Swift dresse le portrait de son peuple dans toute sa diversité. Le lecteur est témoin de nombreux drames, du plus secret au plus ostensible ; les petites victoires de tous les jours répondent aux défaites qui changent une vie. Au fil des nouvelles qui composent ce recueil, chaque portrait s'anime pour révéler, dans une prose sobre aux multiples facettes, un émouvant fragment du quotidien.

  • « Les filles d'honneur invitaient souvent Glumdalclitch dans leurs appartements, et lui demandaient de m'apporter pour qu'elles aient le plaisir de me voir et de me toucher. Souvent, elles me mettaient nu comme un ver et me glissaient tout entier entre leurs seins, ce qui me dégoûtait fort, car, à dire vrai, il s'exhalait de leur peau une odeur très âcre... Elles n'avaient point de scrupule non plus à se soulager devant moi des liquides qu'elles avaient bus : c'est-à-dire d'au moins la valeur de deux barriques, dans des récipients qui jaugaient trois tonneaux. La plus jolie des filles d'honneur, une plaisante luronne de seize ans, s'amusait parfois à me mettre à cheval sur la pointe de son sein, ou à d'autres jeux, que le lecteur voudra bien me pardonner de passer sous silence... »

  • Gulliver débarque, bien malgré lui sur l'île des Liliputiens. C'est un géant dans un monde de nains. Et si les nains ont peur de cette invasion, ils trouvent rapidement le moyen de se défendre. Puis, Gulliver se retrouve chez les Brobdingnag, un peuple de géants où lui-même n'est qu'un nain. Là encore, son intelligence ne sera pas de trop pour lui laisser la vie sauve.

  • Le 4 mai 1699, Lemuel Gulliver embarque à bord de «l'Antilope» comme chirurgien. En pleine mer, le navire fait naufrage. Seul rescapé, Gulliver échoue sur l'île de Lilliput, un étrange royaume dont les habitants mesurent à peine une quinzaine de centimètres. Devenu un géant malgré lui, Gulliver terrifie les Lilliputiens qui tentent de le retenir prisonnier.

  • Cet été, toute la famille part en vacances au bord de la mer ! Pour Peggy le carlin, c'est l'aventure. Quant à Chloé, elle rêve de rencontrer une sirène ! Mais Peggy a beau chercher, elle n'en voit pas sur la plage... Elle n'a donc plus qu'une solution : se transformer elle-même en sirène !

  • La famille de Peggy va bientôt accueillir une nouvelle arrivante : Coco, une lapine tachetée toute mignonne. Tous tombent en adoration devant la petite boule de poils, au point d'en oublier Peggy. Le carlin doit réagir, et vite ! Pour garder l'affection de la famille, il doit devenir... un lapin !

  • « Ne venez jamais si vous n'avez été appelé trois ou quatre fois, car il n'y a que les chiens qui viennent au premier coup de sifflet ; et quand le maître crie : Qui est là ? aucun domestique n'est tenu d'y aller ; car qui est là n'est le nom de personne. » Anti-guide des bonnes manières à l'usage des serviteurs, Instructions aux domestiques révèle, avec humour et ironie, l'absurdité du système social anglo-saxon du XVIIIe sc. Parodique, drôle, insolent, ce faux manuel concentre tout le talent de satiriste et de pamphlétaire de Swift. Talent qu'il exerce aussi dans les Opuscules humoristiques, dont la très célèbre Modeste proposition où l'écrivain propose une manière aussi radicale qu'efficace de résoudre le problème de la pauvreté en Irlande.

  • Es-tu déjà allé te promener dans la forêt avec ta famille ? Sais-tu quels animaux y vivent ? Soulève les rabats et découvre les bébés animaux de la forêt !

  • Suivez Gulliver dans son voyage extraordinaire le plus célèbre !
    Parcourant le monde, ce chirurgien anglais fait naufrage au pays de Lilliput. Il découvre des hommes pas plus hauts qu'un pouce, qui mènent une guerre incessante et absurde contre leurs voisins. Mais cette société est-elle si différente de la nôtre ?...

    À la fois récit d'aventure et fable humoristique, le roman de Jonathan Swift est aussi une satire contre la société du XVIIIe siècle et contre les défauts des hommes.

    Dossier pédagogique de Cédric Hannedouche.

  • Comment résoudre les problèmes de surnatalité et de famine de l'Irlande? En suivant la «Modeste proposition» de Jonathan Swift (1667-1745). «J'ai connu à Londres un Américain fort compétent, lequel m'a révélé qu'un bébé sain et bien nourri constitue à l'âge d'un an un plat délicieux, riche en calories et hygiénique, qu'il soit préparé à l'étouffée, à la broche, au four ou en pot-au-feu et j'ai tout lieu de croire qu'il fournit de même d'excellents fricassées et ragoûts.» Entre éclats de rire féroces et compassion pour les plus démunis, quatre essais à l'humour noir décapant, redoutable antidotes à toute langue de bois, à toute bonne conscience facile, par l'un des plus grand satiristes irlandais du XVIIIe siècle.

  • HERE WE ARE

    Graham Swift

    Grand format N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
  • Au cours de son quatrième et dernier voyage, Gulliver débarque sur une terre inconnue et fait la connaissance de ses habitants, de splendides chevaux dotés d'une sagesse et d'une intelligence exceptionnelles. Il y découvre leur mode de vie, leur langue ainsi que leur gouvernement complexe qui exerce une terrible domination sur les Yahoos, un peuple répugnant et primaire constitué... d'hommes.

    À travers ce conte philosophique, dans lequel s'exprime une critique virulente de la situation politique et sociale en Angleterre, Swift pose avec ironie des questions essentielles : existe-t-il une différence entre un être humain et un animal ? Sommes-nous aussi civilisés que nous le pensons ?

  • Peggy est un adorable petit carlin qui ne demande qu'à être aimé. Mais dans sa nouvelle famille d'accueil, ce ne sont pas les chiots qui ont la vedette, ce sont les licornes. Alors Peggy ne voit plus qu'une seule solution pour se faire adopter : elle doit se transformer en licorne !

  • Un texte brillant et passionnant de Galbraith, considéré comme l'un des plus grands économistes du 20eme siècle, mort en 2006, qui montre comment toute société cherche à ignorer ses pauvres.
    Aujourd'hui, à travers un capitalisme financier outrancier qui privilégie la rente au détriment des pauvres et du travail. Un texte promis à devenir un grand classique. Par l'auteur de livres célèbres : Le Nouvel Etat industriel, Les mensonges de l'économie. Puis le texte de Laurent Cordonnier : Alors que s'ouvre une nouvelle campagne présidentielle, le niveau de vie des catégories populaires continue à se dégrader, en particulier à cause du coût du logement.
    Et quand le chômage recule, cela tient pour beaucoup à l'importance des classes d'âge qui partent à la retraite, à la généralisation des stages et contrats sous-payés, enfin à la rigueur punitive de l'indemnisation des chômeurs. On ne présente plus le texte de Swift, qui dans un récit satirique, explique que la meilleure façon de régler le problème des pauvres, est de les manger.

  • À l'approche des fêtes, rien ne va plus dans la famille de Peggy ! Tout le monde semble avoir perdu sa joie de vivre. Mais la gentille petite chienne est prête à tout pour leur redonner le sourire, même à se transformer en renne ! Le courageux carlin réussira-t-il à ramener la joie et la bonne humeur ?

  • Un homme, seul dans sa demeure perdue sur lîle de Wright, regarde fixement par la fenetre, comme pour rattraper la femme qui vient de le quitter sans promesse de retour. ´R ses côtés, une arme. Que compte t-il en faire? Quels mots les époux ont-ils pu échanger qui aient provoqué une telle sccne?
    Nés tous deux sur les terres du Devon, Jake et Ellie semblaient pourtant promis lun ´r lautre depuis lenfance. Aprcs des années passées ´r tenter avec acharnement de sauver lexploitation familiale, ils ont laissé une distance insidieuse sinstaller. Et certains fantômes sinterposer entre eux. Quelque temps avant le départ dEllie, Jake apprend la mort de son frcre, Tom, en Irak et ´r lannonce de cette tragédie, il replonge dans les affres dune relation pleine de malentendus et de sentiments refoulés sur plusieurs générations.
    Explorant lintimité dun couple qui semble setre défait, Swift dépeint la fin dun monde, celui des campagnes anglaises du XXe siccle, mais aussi lemprise de lHistoire et des mythes familiaux sur le destin des individus.

  • Être le plus grand, être le plus fort, mais tellement grand et tellement fort qu'on n'a aucun besoin d'imposer ni sa taille ni sa force, c'est la situation dans laquelle se trouve Gulliver à Lilliput. Et il en profite, tranquille comme une montagne, pour observer l'agitation, les intrigues des hommes, ces tout petits. Il est en butte à leur ingratitude, à leur méchanceté, à leur goût du pouvoir, mais il ne se venge pas : il regarde attentivement, constate, puis rentre chez lui...Ce voyage à Lilliput représente de belles aventures, où l'imagination et l'humour sont de la fête. Mais le plus vif de ce livre est ailleurs, dans une réflexion légère sur ce qui occupe et motive la société des hommes. La lecture de Voyage à Lilliput est recommandée dans les programmes en classe de 3e pour illustrer l'entrée « Dénoncer les travers de la société ».Lecture recommandée en 3 ème. 12/14 ans.

empty