Littérature générale

  • Ce merveilleux petit ouvrage, condensé d'émois balnéaires et autres plaisirs paradisiaques aujourd'hui censurés, est à lire après les vacances de juillet-août. Un « after » en quelque sorte, un petit plus qu'on n'avait pas prévu - pris dans la routine des jours qui redeviennent gris et sérieux - mais auquel il sera impossible de résister. La Première gorgée de bière n'a qu'à bien se tenir. Car Un été avec Max Pécas fera bien plus que prolonger l'effet radieux de la belle saison tout juste achevée. Il ne se contentera pas d'imiter le traditionnel album-photos figé aux dates de vos derniers congés mais se transformera en distributeur d'étés à volonté : celui qui vient de passer et que vous regrettez aux premiers ciels d'octobre, celui que vous croyiez ne plus jamais revoir, l'été disparu des années 80, 70, 60 : l'été qui ne cesse de rajeunir et de vous rappeler à mille joies.
    Qui dit été, dit plage, bi(ou no)kini, apéro, barbecue, bob, slow, Tour de France, carte postale, etc.
    Des « réalités », des trésors nationaux que l'on croyait immuables, intangibles, mais qui sont en danger pour ne pas dire en voie de disparition. Depuis que les moeurs subissent une lente mais sûre glaciation idéologique hérissée d'interdictions non écrites et dictées par la grande peur (écologique, paritaire, etc.).
    Thomas Morales, mû par un devoir citoyen, apprendra au lecteur à se libérer de nouveau, dispensera quelques conseils pratiques, jouera, quand il le faut, les pédagogues, parfois les sexologues, en tout cas les sociologues, n'oubliant personne - hommes, femmes, jeunes ou vieux, modernes ou anciens - ne snobant aucune catégorie de vacanciers désireux de rejoindre l'été, le vrai, le mythique. Celui de Max Pécas (Les Branchés à Saint-Tropez, Deux Enfoirés à Saint-Tropez et surtout On se calme et on boit frais à Saint-Tropez) Leçon de désinvolture et de sensualité autant que de style, Un été chez Max Pécas se déguste au diapason d'un Michel Audiard revisité, à la fois sensible, poétique et truculent, détournant à qui mieux mieux les formules du politiquement correct pour les mettre au service des grands petits riens de l'existence.

  • Récemment élu meilleur stripteaseur, Kyle est enfin décidé à sortir du milieu de la nuit pour une vie plus stable, pour le plus grand plaisir de sa copine. Mais c'était sans compter sur une nouvelle proposition qui s'offre à lui : travailler dans le futur plus gros club de striptease au monde. Le choix de Kyle s'orientera-t-il vers son avenir personnel ou professionnel ? Arrivera-t-il encore longtemps à concilier sa carrière et sa relation amoureuse ?

    Sur commande
  • Ancien journaliste, Joss B est devenu détective privé presque par hasard, par romantisme et nostalgie. Lui qui n'aime que les longues voitures américaines et les rôles flamboyants du cinéma français d'après-guerre, n'a ni le courage ni la détermination nécessaires pour mener à bien ses enquêtes. Et pourtant... Sans course-poursuite ni fusillade, ce quinquagénaire au charme suranné arrive toujours à ses fins.
    Dans ces mémoires en deux actes, Joss B va croiser la route, parsemée de morts, de toute une galerie de personnages aussi fantasques qu'intrigants : un homme d'affaires hispanique, une ambitieuse call-girl, un brocanteur des bords de mer mais aussi une troublante voyante, une assistante berbère au franc-parler, une douce avocate et un cercle secret de personnalités peu recommandables... Un hymne à la variété française, à Belmondo, aux dialogues d'Audiard, à la presse d'antan, qui n'oublie pas l'amour ni les amitiés indéfectibles.

    Sur commande
  • Madame est servie !

    Thomas Moralès

    • Rocher
    • 3 Mars 2016

    La télévision perd son sang-froid, c'est la panique sur les plateaux ! Une jeune étoile montante du petit écran vient d'être sauvagement assassinée. Et quand l'image se brouille, il n'existe qu'un professionnel pour démasquer les faux-semblants : c'est Joss Beaumont.

    Le détective privé, flegmatique et nostalgique, reprend du service dans cette nouvelle enquête. Au volant de son break usé, il fouine partout à la recherche d'indices, se trompant souvent mais n'abandonnant jamais. Amours impossibles, ambition, jalousie... Dans ce road-movie décalé, au parfum des années soixante-dix, les sentiments se bousculent. Aidé par ses fidèles Merlin et Tabourin, secondé par la fantasque Samira, Joss B. découvre un monde où la lumière des projecteurs aveugle. Meurtre, complot et suicide en prime time : la notoriété aurait-elle le prix du sang ?

    Sur commande
empty