• Sherman McCoy mène une vie luxueuse entre Wall Street, dont il est l'un des jeunes lions, et Park Avenue. Un soir, revenant de l'aéroport avec sa maîtresse, il rate la sortie de l'autoroute, et se perd dans le Bronx. Au moment où il croit enfin pouvoir échapper à ce quartier de tous les dangers, deux jeunes Noirs s'avancent, menaçants, vers sa Mercedes...
    Le couple parvient à s'enfuir, mais écrase l'un des deux hommes. Pour Sherman McCoy, c'est le début de la chute. Sa vie affective et professionnelle est pulvérisée, et l'univers dont il se croyait le maître flambe sur le bûcher de toutes les vanités. Graduellement, inexorablement, l'étau se resserre, sans que l'on sache, jusqu'aux toutes dernières pages, comment le cauchemar se terminera.
    " La plus sinistre, la plus drôle, la plus juste des présentations de la vie new-yorkaise... "Le Monde " Cauchemardesque, fascinant, drôle et passionnant, le livre qu'il faut avoir lu sur ce qui est aujourd'hui la " ville moderne " par excellence. "Les Échos "" The " roman encore jamais écrit sur New York et ses épicentres mondialement nerveux : la Bourse et les conflits raciaux... L'argent, la politique, la presse, la justice, le courage et la lâcheté, du grand spectacle en cinémascope. "Marie-Claire " Le Bûcher des vanités... cet incendie de mots éclairant la nuit contemporaine. "VSD

  • Portée par une prose électrique, cette grande fresque en 3D de la vie à Miami est un miroir de l´Amérique des années 2010, comme le fut pour les années 1990 le New York du Bûcher des vanités.
    Brillant, culotté, à l´humour corrosif : un Tom Wolfe très grand cru.« Une invasion armée, c´est une chose, évidemment. Mais Miami est la seule ville d´Amérique - et même du monde, à ma connaissance - où une population venue d´un pays étranger, dotée d´une langue et d´une culture étrangères, a immigré et établi sa domination en l´espace d´une génération à peine - par la voie des urnes. Je veux parler des Cubains de Miami. Dès que j´ai pris conscience de cette réalité, j´ai trépigné d´impatience : il fallait que j´y aille. C´est ainsi que j´ai passé deux ans et demi dans la mêlée, en plein coeur de l´immense foire d´empoigne qu´est Miami. Il faut le voir pour le croire ; ou bien (oserais-je le suggérer ?) le lire dans Bloody Miami. Dans ce livre - où il n´est pas question d´hémoglobine, mais de lignées -, Nestor, un policier cubain de vingt-six ans, se retrouve exilé par son propre peuple de la ville d´Hialeah, la véritable « Little Havana » de Miami, pour avoir sauvé de la noyade un misérable émigrant clandestin de La Havane ; Magdalena, sa ravissante petite amie de vingt-quatre ans, leur tourne le dos, à Hialeah et à lui, pour des horizons plus glamour en devenant la maîtresse d´abord d´un psychiatre, star des plateaux télé et spécialiste de l´addiction à la pornographie, puis d´un « oligarque » russe dont le plus grand titre de gloire est d´avoir donné son nom au Musée des beaux-arts de Miami (en lui vendant des faux pour soixante-dix millions de dollars...) ; un professeur haïtien risque la ruine pour que ses enfants mulâtres soient pris pour des Blancs ; un chef de la police noir décide qu´il en a assez de servir d´alibi à la politique raciale du maire cubain ; le rédacteur en chef WASP de l´unique quotidien anglophone encore publié à Miami, certes diplômé de Yale mais qui ne comprend rien aux contradictions intrinsèques et complètement cinglées de cette ville, meurt de peur de perdre sa place - et ses privilèges ; tandis que son jeune reporter vedette, également sorti de Yale - mais qui, lui, a tout compris -, s´échine (avec succès et avec l´aide de Nestor, notre jeune policier cubain) à traquer le scoop qui lui permettra de se faire une place à la hauteur de son ambition... et je n´évoque là que neuf des personnages de Bloody Miami, qui couvre tout le spectre social de cette mégapole multiethnique. J´espère qu´ils vous plairont. C´est un roman, mais je ne peux m´empêcher de me poser cette question : et si nous étions en train d´y contempler l´aurore de l´avenir de l´Amérique ? » Tom Wolfe

  • Lorsque Charlotte, sage et prude jeune fille d'origine modeste, débarque de sa Caroline du Nord à Dupont University, l'Olympe de la connaissance, qui abrite la crème de la jeunesse américaine, elle est certes brillante et déjà très jolie mais aussi... un peu gourde. Confrontée aux moeurs étranges de cette élite, elle découvre avec désarroi que ce temple du savoir semble surtout celui du sexe, de la débauche, de l'alcool et des ambitions mesquines. Candide et pleine d'illusions, la petite provinciale n'en maîtrise guère les règles. Le tourbillon de sa première année va se charger de la déniaiser. Charlotte Simmons apprend vite : elle n'est pas tout à fait la blanche colombe qu'elle croyait être...
    Avec cette satire cinglante qui est aussi un magnifique roman d'apprentissage, Tom Wolfe nous offre ses Illusions perdues et le grand roman de la vie étudiante made in America.

    "Foisonnant, intelligent, passionnant et jubilatoire."Time

  • " Au commencement était le verbe. " Mais l'était-il vraiment ? Tom Wolfe, le maestro des raconteurs d'histoires, enquête ici sur les origines de son principal outil de travail (et objet de passion) : la langue. Pour lui, pas de doute, c'est bien au langage - et non à l'évolution - qu'on doit le développement des sociétés et les réalisations complexes de l'humanité. D'Alfred Wallace, l'autodidacte qui fut le premier, avant Charles Darwin, à défendre la théorie de la sélection naturelle, jusqu'aux néodarwinistes contemporains menés par le linguiste Noam Chomsky et récemment pourfendus par l'anthropologue Daniel Everett, Wolfe examine comment la science a essayé, en vain, de fournir une explication à ce don de la parole. Avec un humour jubilatoire, il suit les errements secrets et grandioses du darwinisme, du temps de la Royal Academy jusqu'au MIT, et signe un petit bijou d'érudition, drôlement passionnant, d'une incroyable férocité envers l'establishment.

  • Charlie Croker, richissime promoteur de soixante ans, a bâti son immense empire à Atlanta. Il est le symbole de l'Amérique blanche triomphante - jusqu'à ce qu'un placement immobilier hasardeux le menace de banqueroute.
    Fareek Fanon, célèbre footballeur noir tout droit sorti du ghetto d'Atlanta, est accusé de viol par une riche et influente Blanche. Les émeutes raciales menacent la ville: Atlanta la Blanche, ville de pouvoir et d'argent, s'oppose à Atlanta la Noire.
    Charlie Croker, ancien champion universitaire de football, ne pourrait-il pas réconcilier les deux partis?
    La confrontation entre ces deux univers, orchestrée par un jeune et brillant avocat de la bourgeoisie noire, dévoile une Amérique cosmopolite, gangrenée par le racisme et la violence, dans laquelle se joue une inoubliable comédie humaine.

  • Mon premier est un gratte-ciel. Mon deuxième est un grand ensemble. Mon troisième est une banque, ou une école, ou un bureau de poste. Mon tout se trouve à New York, Sarcelles, Rotterdam ou la Défense.

    C'est...le style international, à qui nous devons cubes de béton, façades en verre fumé et ces intérieurs beige-noir-blanc cassé à quoi semble se réduire l'architecture moderne.

    Comment en est-on arrivé là? Pour Tom Wolfe, tout commence en Allemagne, aux lendemains de la Première guerre mondiale, avec le Bauhaus, qui regroupe les jeunes Turcs de la nouvelle architecture sous la direction de Walter Gropius. Leur devise: anéantir l'architecture bourgeoise. Marxistes, ils rêvent de balayer les décombres de la vieille Europe décadente, baroque et néo-classique, pour y édifier un monde rigoureux et abstrait, célébrant les noces de l'Art et de la Technologie.

    Chassés par la montée du nazisme, ils se réfugient aux États-Unis. Et c'est alors que se produit le miracle: subjuguée, la classe dirigeante américaine confia à un groupe de théoriciens le soin de définir son art officiel. Entre-temps, Le Corbusier en France et le groupe de Stijl en Hollande occupaient le terrain, propageant des idées analogues qui, formant un nouvel académisme, devaient inspirer le travail de trois générations d'architectes, d'un bout à l'autre de la planète.

    Oui, il court, il court le Bauhaus. Et nul ne sait où s'arrêtera l'invasion de ce style international, abstrait et incolore.

    Parce que la beauté est inséparable d'un certain art de vivre, Tom Wolfe s'attaque avec une férocité tonique à cette nouvelle scolastique, dénonçant ses dévots, ses clercs et ses dieux.

  • Dupont University - the Olympian halls of learning housing the cream of America's youth, the roseate Gothic spires and manicured lawns suffused with tradition- Or so it appears to beautiful, brilliant Charlotte Simmons, a sheltered freshman from Sparta, North Carolina, who has come here on a full scholarship. But Charlotte soon learns that for the upper-crust coeds of Dupont, sex, Cool, and kegs trump academic achievement every time. As Charlotte encounters Dupont's elite - her roommate, Beverly, a fleshy, privileged Brahmin in lusty pursuit of lacrosse players; Jojo Johanssen, the only white starting player on Dupont's godlike basketball team; the Young Turk of Saint Ray fraternity, Hoyt Thorpe, whose heady sense of entitlement and social domination is clinched by his accidental brawl with a bodyguard for the governor of California; and Adam Gellin, one of the Millennium Mutants who run the university's 'independent' newspaper and who consider themselves the last bastion of intellectual endeavour on campus - she gains a new, revelatory sense of her own power, that of her difference and of her very innocence. But little does she realize that she will act as a catalyst in all of their lives.

  • Anglais Hooking Up

    Tom Wolfe

    In Hooking Up Tom Wolfe ranges from coast to coast, observing the 'lurid carnival actually taking place in the mightiest country on earth in the year 2000' - everything from teenage sexual manners to how genetics and neuroscience are changing the way we regard ourselves. Also included in this collection are some of his most classic and enduring pieces of journalism, and 'Ambush art at Fort Bragg', his fiercely satirical novella about sting TV.



    Funny, often savagely so, hard-hitting and wise, Wolfe remains a unique master-chronicler of America and its future.

  • Tom Wolfe, whose legend began in journalism, takes us on an eye-opening journey that is sure to arouse widespread debate. The Kingdom of Speech is a captivating, paradigm-shifting argument that speech - not evolution - is responsible for humanity's complex societies and achievements.From Alfred Russel Wallace, the Englishman who beat Darwin to the theory of natural selection but later renounced it, and through the controversial work of modern-day anthropologist Daniel Everett, who defies the current wisdom that language is hard-wired in humans, Wolfe examines the solemn, long-faced, laugh-out-loud zig-zags of Darwinism, old and Neo, and finds it irrelevant here in our Kingdom of Speech.

  • Considéré dans ce texte: L'art de cruiser au drive-in. Les coiffures queue-de-canard, les bottines zippées et les pantalons moulants. Les banlieues nulles de Los Angeles. Les Chevrolet 1955 et les Pontiac 1960. La mode masculine à travaers les siècles.

  • Anglais Back to Blood

    Tom Wolfe

    As the police boat speeds across Miami's Biscayne Bay, the scene is set for Officer Nestor Camacho's great moment of heroism. Except that in this feverous melting pot of a city, Nestor's one act of heroism can be seen as an utter betrayal of his Cuban roots.



    As Nestor's world disintegrates - his family disowns him, he can't get a Cuban coffee without ugly stares, and his girlfriend Magdalena leaves him for her sex-addiction psychiatrist boss - his quest to right the wrongs brings him into contact with the full panorama of modern Miami. The Cuban mayor, a Yale-marinated journalist, the black police chief, a Haitian professor whose ambitions to be French are thwarted by his Creole-spouting son, the clueless baying art-buyers and an Anglo billionaire porn addict all come up for scrutiny in Tom Wolfe's high-energy, scrupulous and hilarious reckoning with our times.

  • Les années 1960 comme si vous y étiez. Los Angeles, New York, Londres... Cassius Clay, Cary Grant, Natalie Wood, les Beatles et les Rolling Stones... Phil Spector, le mannequin Jane Holzer, la danseuse topless Carol Doda, le collectionneur d'art contemporain Robert Scull, Hugh Hefner... Bien d'autres encore. Superstars charismatiques à la gloire éternelle, excentriques géniaux tombés dans l'oubli, figures emblématiques des années 1960, tous réunis au générique de ces éblouissantes chroniques d'Amérique et d'ailleurs mises en scène par Tom Wolfe. Tom Wolfe, pionnier du " nouveau journalisme ", cette manière inédite - et très libre - d'évoquer le temps présent. Tom Wolfe, aux premières loges pour témoigner de la phénoménale explosion du rock et de l'affirmation de la jeunesse triomphante. Tom Wolfe, plume acérée et débit mitraillette en bandoulière, utilisant son stylo à la fois comme un micro et comme une caméra. Un monde est en train de naître et de s'inventer dont il est l'observateur privilégié, un monde flamboyant et délirant auquel il donne ses lettres de noblesse littéraires, dont il révèle la syntaxe et la psyché pour nous offrir un voyage fascinant au coeur de la contre-culture.

  • In this groundbreaking book, Tom Wolff spells out six proven principles for creating collabo- rative solutions for healthy communities. The Power of Collaborative Solutions addresses contemporary social problems by helping people of diverse circumstances and backgrounds work together to solve community challenges. Filled with clear principles, illustrative stories, and practical tools, this book shows how to make lasting change really happen. Praise for The Power of Collaborative Solutions "This is a truly transformative book and a must-read. Tom Wolff crafts a path to change that is at once visionary and achievable."
    -MEREDITH MINKLER, professor of health and social behavior, University of California, Berkeley, and coauthor, Community-Based Participatory Research for Health (Jossey-Bass, 2008) "If you want to bring about sustained positive change in your community, read this book. The stories will inspire you, and the lessons will shine a light on your leadership path."
    -TYLER NORRIS, founding president, Community Initiatives "Here you'll find not just theory, but also the hard-won, down-to-earth detail on how to make collaboration work where you live and act."
    -BILL BERKOWITZ, professor emeritus of psychology, University of Massachusetts Lowell "Tom has a tremendous fount of knowledge, and he knows just what to do with it and how to help others use it. His kind and commonsensical manner means that his intellect is accessible."
    -LINDA BOWEN, executive director, Institute for Community Peace, Washington, D.C.

  • Survey Methodology is becoming a more structured
    field of research, deserving of more and more academic attention. The
    SAGE Handbook of Survey Methodology explores both
    the increasingly scientific endeavour of surveys and their growing complexity,
    as different data collection modes and information sources are combined.

    The handbook
    takes a global approach, with a team of international experts looking at local
    and national specificities, as well as problems of cross-national, comparative
    survey research. The chapters are organized into seven major sections, each of
    which represents a stage in the survey life-cycle:

    Surveys and Societies

    Planning a Survey

    Measurement

    Sampling

    Data Collection

    Preparing Data for Use

    Assessing and Improving Data Quality


    The SAGE Handbook of Survey
    Methodology is a landmark and
    essential tool for any scholar within the social sciences.
     

empty