• Voici une biographie de Mahomet qui se lit comme un roman : on se demande à chaque page si le récit est réel ou imaginaire. Mais la réalité est bien là, authentique, historique, dépassant l'imagination. Elle nous montre Mahomet présent partout, prêchant la foi en Dieu et en sa mission prophétique, se battant sur tous les fronts, contre sa propre tribu, contre les Juifs et contre les Byzantins.

  • Chacune des trois religions monothéistes a mission d'étendre avec zèle le domaine de son propre Dieu. Ce zèle, les Arabes l'ont appelé jihâd. A l'origine, ce terme signifiait un effort en vue d'atteindre un but ou de réaliser un objectif. Etendre le monothéisme impliquait l'élimination du Dieu des autres par la prédication, ou, si nécessaire, par le combat "dans la voie de Dieu". Simple effort à l'origine, le jihâd est devenu une guerre sainte puisque dans la voie tracée par le Dieu d'Abraham.


  • voici une biographie de mahomet apaisée, puisée directement aux sources arabes et notamment à la sîra d'ibn hichâm, la plus ancienne et la plus connue, dans la tradition, sur la vie et l'action du prophète (ixe siècle), source admirable par sa simplicité et par sa sobriété originelles.
    elle est illustrée et confirmée par de nombreuses références au livre saint de l'islam, contemporain du prophète lui-même. l'auteur avait ainsi une voie toute tracée, bénéficiant à la fois de l'autorité du coran et de celle de la sunna, loin des polémiques stériles des uns et du zèle quelque peu intempestif des autres. bien qu'il soit de lecture facile, cet ouvrage n'est pas une vulgarisation de circonstance, c'est un livre d'histoire, un texte dense, qui reflète l'état actuel des études islamiques.
    il s'adresse à un public qui s'intéresse, sans être spécialisé, aux préoccupations fondamentales de l'homme et à leurs développements divers, à travers l'espace et le temps, dans les différentes sociétés. avec un peu de recul, le lecteur constatera que les croyances humaines, dans leur diversité ont un dénominateur commun : l'homme à la recherche de son destin. mahomet a été, est encore un modèle vivant de cette recherche perpétuelle.


  • L'ouvrage nous plonge dans la vie quotidienne des musulmans de la première heure. De son désert natal, Mahomet était parti à la conquête de la péninsule arabique et projetait, sans doute, la conquête du monde. Mais sa mort est survenue trop tôt (632), et ses fidèles eurent à gérer l'héritage spirituel du Prophète et à poursuivre sa mission à travers toute la terre. L'Imâm `Ali succomba en héros (661), à l'entrée de la mosquée de Koûfa, sous le coup d'un poignard empoisonné que lui lança au front l'un de ses anciens partisans. Son fils Husayn, petit-fils de Mahomet, s'offrit à Karbala en martyr de l'islam (680). Ainsi s'éteignit la proche famille que Mahomet couvrait de son manteau et naquit le shiisme, tout dévoué à `Ali et hostile à tout autre pouvoir que celui des Imâms. Mais, sans doute, personne n'aurait rien su de cet héritage ni de ces drames, si Mu`âwiya, rival de `Ali, génial homme d'État et habile animal politique, n'avait réussi à fonder un Empire dynastique arabo-musulman, plus grand à l'époque que les Empires perse et byzantin réunis, s'étendant de Poitiers à l'Ouest jusqu'à Samarcande et Bukhâra à l'Est (712), aux marches de la Chine, là précisément où fut brisé, près de mille ans plus tôt (-329) l'élan d'Alexandre le Grand. Le mouvement lancé par Mahomet au VII° siècle fut donc porté par un Imâm modèle pour les chiites et par un homme d'État exceptionnel pour les sunnites. C'est ainsi que l'Islam s'est imposé à l'histoire. Une histoire pleine de bruit et de fureur, qui se lit comme un roman, sur un sujet toujours d'actualité, pour comprendre les enjeux de ce qui se passe en Irak et au Moyen-Orient.

    Sur commande
empty