• Le livre des chevaliers

    Yves Meynard

    • Alire
    • 1 Octobre 1999

    Opprimé par des parents adoptifs mesquins et sévères, Adelrune se réfugie au grenier où il a découvert un livre dont les illustrations l'enchantent. Chacune représente un homme différent, presque toujours porteur d'une armure et placé dans des situations

    Sur commande
  • Être le fils unique de Théodore Szeleky, le Margrave de la Marche Orientale, n'est pas une situation facile, même si Sébastien est l'héritier d'une lignée prestigieuse qui remonte jusqu'au légendaire Lorann. C'est du moins ce que pense le jeune garçon, qui se sent bien seul dans l'immensité du château à moitié en ruine de son père, d'autant plus que ce dernier, depuis la mort de sa femme, n'a jamais été aussi déprimé et solitaire.
    C'est la raison pour laquelle Sébastien, quand il découvre une étrange porte au cours d'une de ses expéditions dans les parties les plus reculées du château, n'hésite pas à la franchir - peut-être trouvera-t-il derrière quelque chose digne de sa curiosité ? Mais le couloir secret qu'il parcourt après avoir traversé l'ouverture, s'il ne le mène pas à un trésor, lui permet de faire une découverte insensée : il n'est plus au château, ni même dans la Marche Orientale ! En réalité, s'il se fie à son poids qui a diminué d'une manière draconienne et au paysage qu'il contemple à travers une fenêtre, il doit se rendre à l'évidence : il a été transporté sur la Lune !
    Or, si les livres de contes commencent souvent par la phrase : « C'était au temps où la Lune était verte... », jamais ils n'ont mentionné qu'elle était habitée !

    Sur commande
  • De son enfance, Christine a presque tout oublié. Elle n'en sait que ce qu'on lui a raconté : sa mère est morte dans des circonstances troubles et son père, violent, ne pouvait s'occuper d'elle. Elle a donc été secourue et élevée par Tonton, un homme bienveillant mais froid et avare de son amour. Il est donc tout naturel pour Christine de prendre l'affection là où elle la trouve, dans la gentillesse et la bienveillance de Tap PleineLune, un lapin qui parle. Mais en vieillissant, Christine est de plus en plus consciente qu'il n'est pas normal, à son âge, d'avoir un ami imaginaire. Elle renvoie donc Tap Pleine-Lune, qui clame son authenticité. Le choc de la séparation est brutal, au point où Christine est victime d'un malaise. À l'hôpital, elle avoue tout au médecin qui, inquiet de sa santé mentale, l'envoie consulter un psychiatre. Commencent alors de longs mois de séances tout aussi longues et pénibles avec le docteur Armand qui lui fait revivre, sous hypnose, les événements difficiles de son enfance, et c'est avec douleur et impuissance qu'elle assiste aux viols à répétition auxquels son père et ses amis la soumettaient. Mais, alors que l'enfance a fait place à l'ado - lescence, une rencontre changera à tout jamais le destin de Christine. Et si tous les souvenirs inspirés par les séances avec le docteur Armand étaient fabriqués? Et si, en réalité, elle était non pas rescapée mais... prisonnière? Et si elle était, comme l'affirme le jeune homme qui souhaite l'y emmener, originaire d'un monde merveilleux où elle serait une véritable princesse ?

    Sur commande
  • Bien que tous affirment sans cesse qu'elle est enfin de retour là où elle le devrait, Christine ne peut se défaire du sentiment d'être une étrangère à Testenel, le château au coeur de Chrysanthe, ce monde qu'on lui dit être le seul véritable. Alors qu'elle peine à se familiariser avec son statut de princesse, les lourds égards qui l'accompagnent et les enseignements de Mélogianne, qui la rendent plus que sceptique - selon l'enchanteresse de la cour, le monde serait plat !, une nouvelle menace plane sur son père Edisthen, le monarque de Chrysanthe, et sur tout le royaume. L'un des fils du roi précédent, Evered, qu'Edisthen a destitué quelques jours à peine après avoir été écrit par Dieu - le père de Christine est un Héros du Livre, une création divine qui n'a jamais connu d'enfance et n'est le résultat d'aucune procréation humaine -, est apparu magiquement lors des audiences de la cour afin de réclamer la couronne à celui qu'il qualifie d'usurpateur. Or pour Mélogianne, cette démonstration de force magique n'est que le prélude à une nouvelle guerre qui, au contraire de celle qui a suivi la prise de pouvoir par Edisthen, ne se déroulera pas sur des champs de bataille, mais sur le terrain de la magie... celui-là même où elle craint ne pas être à la hauteur !

    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • L'enfant des mondes assoupis

    Yves Meynard

    • Alire
    • 16 Décembre 2009

    On dit que le Vaisseau est si immense qu'un enfant pourrait marcher toute sa vie le long de la nef vers le choeur, sans jamais l'atteindre ; que ce seraient ses petits-enfants qui atteindraient finalement les murs de la Cité de Contrôle, et qui tambourineraient sur les vantaux d'uranium, dans le vain espoir d'être admis à l'intérieur...

    Dans ce Vaisseau, c'est au champ de rêves que les jeunes filles deviennent femmes. Catherine, elle, espère y rencontrer un Ange qui l'amènera à Contrôle...

    Jorn est un Homme-Écaille. Il vit sur Léviathan, qui parcourt inlassablement l'océan. Or, depuis quelque temps, les pensées de Léviathan l'envahissent telle une vague monstrueuse...

    Les Soldates ont capturé un vieux Bourdon. Il affirme s'appeler Dolte Makresh et prétend être un émissaire de la Terre. Pire, il veut rencontrer la Reine des Ruches pour qu'elle lui cède un Essaim...

    Merre, c'est la planète d'origine, et rien n'y est semblable à ce que l'on trouve dans l'ensemble des Mondes Assoupis. C'est pourquoi le Prince veut s'y rendre... mais le choc des cultures sera terrible !

    Huit nouvelles qui explorent les mythes du futur, huit stupéfiantes plongées dans l'imaginaire foisonnant, poétique et à nul autre pareil d'Yves Meynard.

    Sur commande
  • La rose du desert

    Meynard Yves

    • Alire
    • 31 Mars 2007
empty