Esotérisme

  • « Psychologue, je travaille à l'hôpital, dans un service de management de la douleur. Il y a cinq ans, j'ai été initiée à la médecine traditionnelle aztèque, qui a transformé ma vie et ma pratique de thérapeute. Depuis, je voyage dans le monde des Esprits, rentre dans les arbres, converse avec les orages et visite l'étoile Sirius - rien que ça !Vous me trouverez sans doute un peu "perchée", je le conçois volontiers. Mais parfois, en quelques séances chamaniques, se résolvent des problèmes que la psychothérapie, même après plusieurs années, ne parvient pas toujours à dénouer. Pour aider mes patients à guérir, j'ai essayé de comprendre comment exploiter cette énergie inconnue que je capte plus ou moins malgré moi.Les scientifiques, qui autrefois ricanaient des transes, étudient désormais ce qui se passe dans le cerveau lorsqu'elles se produisent. Je vous raconte les miennes, drôles ou émouvantes, et vous invite à suivre le fil, du Mexique au Népal, pour plonger vous aussi dans le monde des Esprits. »
     Psychologue exerçant en Angleterre à l'hôpital et à son compte, Claire Marie signe ici son premier ouvrage.

  • Fondée vers 1725 par des émigrés britanniques fidèles aux Stuarts, la maçonnerie n'apparut en public qu'en 1737. La nouvelle Société séduisit l'aristocratie, la bourgeoisie et jusqu'aux couches populaires. Le pouvoir la toléra. L'ordre recéla en son sein deux courants: l'un rationaliste et philosophique, l'autre mystique et occultiste. Il acclama la Révolution, puis se divisa. Ecole de l'Egalité au XVIIIe siècle, il devint au XIXe celle du Libéralisme.
    L'auteur: Pierre Chevallier, professeur émérite à l'Université de Paris-XII, auteur de l'Histoire de la Franc-Maçonnerie française (1725-1945), a aussi publié en 1979, Louis XIII, roi cornélien et en 1981, La Séparation de l'Eglise et de l'Ecole, Jules Ferry et Léon XIII.

  • Le diable a envahi la presse et l'édition, mais en surface et par les à-côtés. L'abbé Leurentin, ancien expert du concile, membre de l'Académie théologique pontificale de Rome, apporte ici _ de bonne source _ des réponses essentielles: surprenantes, mais fondées sur l'Ecriture, la tradition et l'expérience bimillénaire de l'Eglise.
    Passionnant itinéraire. On voit Satan émerger des folklores de l'antiquité à la lumière de la Révélation. Puis, c'est l'enseignement du Christ et son combat d'exorciste qui tient une place de premier plan dans son ministère, mais aussi le combat du démon contre lui: du désert à la Croix, où l'adversaire remporte sur Lui une victoire à la Pyrrhus.
    Le livre manifeste ensuite la tradition et l'expérience de l'Eglise: son enseignement et son combat millénaire, par les armes ordinaires de la prière et l'arme extraordinaire de l'exorcisme.
    On apprendra pourquoi tant de chrétiens, y compris théologiens et exorcistes, ne croient plus au démon. On décèlera l'enjeu de la réforme en cours des exorcismes.
    On comprendra aussi les questions concrètes: qu'est-ce que la possession? Qui est possédé et pourquoi? Qu'est-ce que les exorcismes? En quoi vont-ils être réformés? Comment échapper à l'emprise du prince de ce monde dont la plus grande habileté est de faire croire qu'il n'existe pas?
    L'abbé Laurentin est en relation avec plus de cinquante exorcistes de divers pays et les médecins qui travaillent avec eux. Il a été le théologien et chairman de leurs discrètes réunions internationales. Il a participé à de nombreux exorcismes. Il est bien placé pour en parler expérimentalement, au-delà des idéologies et des mythes.
    L'abbé Laurentin a participé aux rédactions de Vatican II. Professeur à l'Université catholique de l'Ouest, il est visiting professor dans plusieurs universités d'Amérique et d'Italie.

  • La Doctrine secrète de la Déesse Tripurâ a été composée en sanskrit, peut-être au Bengale, par un certain Haritâyana, vraisemblablement entre le Xe et le XVe siècle de notre ère. Sa " Section de la Connaissance " _ seule traduite ici _ expose une philosophie originale qui cherche à opérer la synthèse du Vedânta non-dualiste et de certains courants tantriques. Dans le cadre général formé par le dialogue d'un maître spirituel et de son disciple viennent s'insérer quantité de paraboles, récits à clef, légendes mystiques et autres contes philosophiques, tour à tour émouvants ou truculents, mais tous destinés à illustrer les quelques grands thèmes autour desquels l'oeuvre entière est construite: la déesse Tripurâ identifiée à la Sagesse éternelle en même temps qu'à la lumière de conscience présente en tout homme, le miroir spirituel, la toute-puissance de l'imagination productrice, la relativité de l'espace et du temps, l'expérience paradoxale du " délivré-vivant ".
    Michel Hulin, spécialiste des philosophies classiques de l'Inde, est depuis 1971 maître-assistant à l'université de Paris-Sorbonne.

  • De la chute de la monarchie absolue à la IIIe République, la France vit une riche épopée, jalonnée de personnages hors du commun qui ont façonné notre société et ses valeurs républicaines fondamentales. Parmi eux, des francs-maçons ont joué un rôle novateur souvent méconnu quoique décisif. Certains sont célèbres, d'autres injustement tombés dans les oubliettes de l'histoire : Voltaire, Choderlos de Laclos, Lafayette, Mirabeau, Marat, Guillotin, le peintre David, Fouché, Talleyrand, Gambetta, Léon Bourgeois, Maria Deraismes, Ledru-Rollin, Adolphe Crémieux, Victor Schoelcher, Raspail, Bartholdi, Jules Ferry, Émile Combes... Sans oublier les non-initiés, dits « maçons sans gants ni tablier », tel, étonnamment, l'ambivalent et sulfureux Sade.Les auteurs proposent un passionnant et inédit voyage initiatique à travers les siècles, généreux en anecdotes rétablissant le vrai et le faux dans la mythologie colportée autour de la franc-maçonnerie, à la découverte de ces grandes voix pionnières qui, par leur engagement politique, artistique, maçonnique, ont été des bâtisseurs de l'humanisme et de l'universalisme à la française. Des aventuriers de la République.
     Jacques Ravenne est coauteur de romans policiers à succès dans l'univers maçonnique et auteur d'une biographie de Sade. Spécialiste de critique génétique, il est lui-même franc-maçon.Essayiste et chroniqueur littéraire, également franc-maçon, Laurent Kupferman est l'auteur de plusieurs ouvrages remarqués sur la franc-maçonnerie.

  • De 1877 à 1940, opportunisme, radicalisme et socialisme dominèrent tour à tour l'ordre. Animé par la volonté de laïciser l'Etat et la Société, il salua comme une victoire la Séparation de l'Eglise et de l'Etat. Il ne put obtenir la fin de l'enseignement libre par la création d'une école unique d'Etat. Très attaqué par ses différents adversaires, les affaires Stavisky et Prince (1933-1934) leur permirent une offensive en règle. La défaite de 1940 se traduisit par la proscription de l'ordre par Vichy. La libération en 1945 vit la renaissance, en plusieurs obédiences du Phénix maçonnique. Pereat ut vivat. (Qu'il périsse pour qu'il revive.)
    L'auteur: Pierre Chevallier, professeur émérite à l'Université de Paris-XII, auteur de l'Histoire de la Franc-Maçonnerie française (1725-1945), a aussi publié en 1979, Louis XIII, roi cornélien et en 1981, La Séparation de l'Eglise et de l'Ecole, Jules Ferry et Léon XIII.

  • Avec ses « secrets », ses « mystères », voire pour certains ses « forfaits obscurs », la Franc-maçonnerie ne cesse de fasciner. Ce livre permet de comprendre pourquoi. En reprenant notamment les archives saisies par les nazies puis transférées à Moscou, les historiens ici rassemblés - Michel Winock, Pierre Mollier, Daniel Roche, André Combes - retracent l'histoire des origines de la Franc-maçonnerie, son rôle complexe dans la Révolution française, la participation active qu'elle a prise dans l'établissement et la défense de la République. Mais ils montrent aussi les faiblesses de l'organisation - notamment sous Vichy -, son antiféminisme et, parfois, la compromission de certains membres dans les scandales de la République. Sur un sujet qui a inspiré tant de fantasmes, ce livre servira de référence.

  • Qu'y a-t-il de commun entre les romans à énigmes de Dan Brown, thrillers ésotérico-religieux devenus best-sellers internationaux, et la masse des pamphlets d'extrême droite dénonçant des complots organisés par des puissances occultes ou semi-occultes visant à installer un « gouvernement mondial » ? Quelles croyances et quelles passions partagent les amateurs de la série télévisée X-Files, les fans de films, de BD ou de jeux vidéo mettant en scène des sociétés secrètes ou des invasions d'extraterrestres, les consommateurs immodérés de nourritures « ésotériques » en tout genre, et les demi-savants peuplant le monde des « historiens alternatifs », dénonciateurs fanatiques du « complot mondial » ?
    En fournissant des éléments de réponse à ces questions, Pierre-André Taguieff nous invite à explorer la nouvelle culture populaire massivement diffusée sur Internet, ce qu'il faut bien appeler le bazar de l'ésotérisme. Il part d'un constat : les fictions signées Dan Brown, parmi de nombreuses autres n'ayant pas rencontré un succès comparable, puisent dans le même fonds symbolique qu'une multitude de pamphlets conspirationnistes publiés depuis le début des années 1980. Ce stock de rumeurs, de légendes et de croyances - nées parfois il y a plus de deux siècles, comme la légende des Illuminati - ne cesse d'être exploité par des entrepreneurs culturels spécialisés dans « l'ésotérisme » au sens ordinairement vague et attrape-tout du terme, renvoyant à « tout ce qui exhale un parfum de mystère ».
    La Foire aux « Illuminés » porte sur la production, la circulation et la réception de ces produits culturels ésotéro-complotistes ordinairement négligés ou méprisés par les travaux universitaires. Ce livre constitue une réflexion exigeante sur les formes contemporaines du croire hors des frontières strictes du religieux institutionnel non moins que du champs idéologico-politique. Il s'inscrit dans la série des ouvrages publiés par Pierre-André Taguieff depuis La Force du préjugé (1988), dont l'ambition commune est d'élaborer une anthropologie historique de la modernité, à travers l'analyse des représentations, des valeurs et des croyances saisies dans leurs origines et leurs métamorphoses.

  • Illusion ? Hasard ? Paranormal ? Magie ? Le mentalisme joue avec notre perception de la réalité. Il ouvre les portes du pouvoir de notre cerveau et de la manipulation. Prédire des événements, lire dans les pensées, créer des coïncidences, deviner des informations secrètes, résoudre des calculs complexes, déplacer des objets par la force de l'esprit... Découvrez pas à pas les secrets des plus grands numéros de mentalisme et apprenez à réaliser facilement ces expériences aussi simples que bluffantes !
    Un ouvrage original et interactif (QR code vidéo), qui vous permettra, avec un peu d'entraînement, d'épater les plus sceptiques de vos amis.
     
    Pascal Le Guern, prestidigitateur et auteur d'une dizaine de livres sur la magie, est aussi journaliste chroniqueur à France Info. Ancien présentateur à Europe 1, il a passé plusieurs années comme producteur à Radio France et anime des conférences et des formations à la prise de parole auprès de grands groupes industriels.
     
    Sous son nom de scène Tibor le mentaliste, Stéphane Krausz est créateur d'expériences et de spectacles de mentalisme originaux. Il est par ailleurs réalisateur de documentaires pour la télévision.
     
    « Pascal et Stéphane ont été
    mes deux professeurs particuliers
    de magie et de mentalisme.
    Je suis heureux qu'ils vous révèlent des méthodes simples
    pour que vous vous amusiez, vous aussi, à étonner votre entourage. »
    Bernard Werber
     
    « Ce livre alterne théorie, histoire, témoignages et pratique sans autre prétention
    que de vous faire rêver en jouant avec votre esprit. »
    Éric Antoine
     

  • Ainsi, discrètement, le courage est revenu parmi nous; même si tout le monde ne le sait pas encore.
    La prospérité, la démocratie, la paix et la libéralisation des moeurs, avaient pu nous faire croire que le courage, comme la volonté, l'effort, la rigueur, était devenu une vertu d'autrefois.
    Mais voici chacun face à de nouveaux défis. Nos systèmes de soutien (religion, idéologies, état, famille) se sont affaissés, ou atteignent leurs limites. Plus seuls nous voulons, en même temps, plus de libertés, d'espaces, d'initiative.
    L'individu retrouve sa place. La vague de fond du libéralisme nous amène à prendre nos responsabilités, à compter sur nous-mêmes, à façonner notre destin.
    Ce sera exaltant, mais il faut du courage.
    Quel rôle joue-t-il, chaque jour, dans notre vie? Pourquoi est-il irremplaçable? Comment en trouver quand il faut? Ce livre apporte des réponses.
    Jean-Louis Servan-Schreiber, à la fois journaliste et chef d'entreprise, aime agir tout en réfléchissant à l'action.
    Le succès de l'Art du Temps (150 000 exemplaires, 7 traductions) l'a incité à explorer à nouveau une des facettes, innombrables, de cette question centrale: comment mieux vivre? Il lui a semblé que devant les changements profonds et durables de l'époque, le courage était devenu urgent.

empty