Langue française

  • C'est avec finesse et lucidité que Michel Lussey partage ses mémoires et en révèle un authentique périple : l'itinéraire passionnant d'un gamin de Paris confronté au charivari de son époque.

  • Ce qui se déroule derrière les murs d'une prison demeure mal connu, pour la plupart d'entre nous. Ce témoignage nous donne à entendre le bouillonnement des voix qui résonnent derrière les grilles.

  • "Ma jeunesse heureuse comme bergère peule nomade au Mali décrit ma vie de ma petite enfance à mon premier mariage en 1988, à l'âge de 18 ans. Le récit est centré sur le ressenti de bonheur du début de cette période mais aussi sur les chamboulements liés à mon passage à l'adolescence. Il marque le début des convoitises jusqu'à mon mariage arrangé par mes parents, mais aussi la dramatique sécheresse et la famine de 1985.

    Olivier Lebret, mon mari, a su transcrire mes propos au fur et à mesure que les souvenirs sourdaient du plus profond de ma mémoire, en provenance de cette magnifique région montagneuse du Gandamia au Mali." Aye Diallo En 2010, Aye Diallo se retrouve dans le film Fleur du désert de l'ancien mannequin somalien, Waris Dirie. Son passé de jeune bergère nomade est très proche de l'univers que décrit Waris Dirie. Aye Diallo ressent un déclic. Une voix intérieure l'aide à trouver l'énergie et le courage d'écrire sa propre histoire.

  • L'ile

    Philippe Marc

    Cette île, tout le monde la connaît ou l'imagine, la rêve. Mais comme Marc Philippe, personne ne s'en vante. Et pour cause... Qui peut se glorifier d'avoir vécu un attentat ? Pourtant cette île, il la désire toujours autant. Elle a changé le cours de sa vie. Violemment ? Passionnément, irrémédiablement.

  • Les archives et bibliothèques recèlent des richesses infinies. Y accéder est la promesse de découvertes savoureuses, émouvantes, à tout le moins pleines de surprises.
    Hughes Legrand s'immerge ainsi dans le destin de quelques aïeux du XIXe siècle, et nous entraîne à sa suite. Les méandres, les impasses et les obstacles de cette enquête sont autant de péripéties qui captivent et alimentent notre intérêt.
    Son diplôme d'architecte sur la restauration d'un couvent du XVIIe siècle, transformé en prison, a donné à Hughes Legrand le goût des archives et l'excitation des recherches. Sa vie professionnelle lui a donné plusieurs fois l'occasion de diriger des projets immobiliers qui avaient par une curieuse prédétermination, un lien direct avec sa vie passée ou celle de ses ancêtres.
    Les destins croisés de trois cousins, un entrepreneur tourné vers les Amériques, un auteur dramatique fantasque et une jeune femme venue de Lyon étaient si étonnants, que des investigations s'imposaient. Après une quinzaine d'années de recherches et de découvertes originales dans différents fonds documentaires, la synthèse et la transmission de ces vies riches et mouvementées étaient inéluctables.

  • Arrière-arrière-petit-fils d'un chercheur d'or de la ruée de 1898, à 55 ans et sans expérience, l'auteur se laisse entraîner par son frère dans un périple en Alaska et au Yukon, sur les traces de leur ancêtre.

  • Malika Aoualit retrace son parcours afin d'en disséquer ses expériences de vie. De ses années adolescentes à l'ambiance du foyer familial, elle revient sur des souvenirs enfouis, ceux qui resteront à jamais gravés, reflets de ce qu'il y a de plus intime en elle.

  • En 2015, Olivier Brenkman se heurte à un diagnostic implacable : il est atteint de la maladie de Charcot. Comme sa main ne peut plus écrire et que sa voix l'abandonne, il commence à communiquer à l'aide d'un ordinateur. Grâce à son oeil, les lettres et les mots peuvent alors se former et plus que tout, lui permettre d'entretenir le lien avec ceux qu'il aime.

  • Véritable promenade au coeur d'un Paris qui n'appartient qu'à l'auteur, ces pages racontent ainsi des siècles d'urbanisme, les variations imperceptibles du temps, de la vie des quartiers et des monuments. Au fil de la balade s'entremêlent alors un chapelet d'anecdotes et mille détails qui font battre le pouls d'une grande cité.

  • Entre le début du XXe siècle et les années 1990, ce roman nous promène en mer Égée quand le narrateur décide de partir sur les traces de ses ancêtres pour retrouver leur histoire et la sienne.

  • Une vie professionnelle vouée à l'architecture, à l'édification de bâtiments et de villes, est-elle nécessairement une vie ordonnée ? Tout prouve le contraire dans ce récit tendre et grave, prolixe et pudique. Denis Sloan y évoque son enfance nomade, ses premières armes de jeune homme, ses succès et ses déboires aussi personnels que professionnels.
    Lui qui hésite encore à dire son propre talent rend hommage à ses mentors, grands noms qui firent l'architecture du XXe siècle : Louis Arretche, Paul Herbé, Jean Prouvé et tant d'autres.
    Le regard lumineux, la curiosité intacte, Denis Sloan nous promène à travers l'oeuvre de sa vie. Il nous offre un point de vue exceptionnel sur des réalisations phares, prouesses architecturales et techniques qui ont façonné nos paysages depuis les années soixante.

  • Remonter à la source, mettre un nom sur des visages que le temps a rendu incertains, dire avec honnêteté et rigueur une vie riche, tourmentée, passionnante. Claude Nières suit le fil de sa mémoire et nous replonge dans les souvenirs vivaces de sa jeunesse, de ses années d'enseignement et d'engagement politique. Analyste lucide, il examine avec le soin d'un entomologiste les étapes de son existence, soupèse les raisons de ses choix passés et présents. L'exercice est périlleux, toujours mené avec clarté. En tournant les yeux vers son parcours, il englobe les compagnes et compagnons de route et dit la vitale nécessité de leur présence à ses côtés.
    Claude Nières est agrégé, docteur en histoire et docteur ès-lettres et sciences humaines, enseignant-chercheur à l'université de Rennes 2, professeur honoraire des universités. Historien moderniste, spécialiste du XVIIIe siècle, des villes, de l'urbanisme, des sociétés urbaines et littorales, de la guerre. Il est l'auteur d'ouvrages et de nombreuses publications concernant la Bretagne et Toulouse.

  • « Si j'avais su que j'allais souffrir autant, je referais tout de la même façon »
    Dans ce témoignage poignant, Luc Rouquette nous conte une vie qu'il a brûlée par les deux bouts : voyages, excès, luxe et volupté... Au bord du danger, cette vie de flambeur a eu un prix : l'addiction, l'anorexie, la dépression. Une spirale infernale dont l'auteur a tenté de sortir par lui-même, mais la vie l'a gardé. Aujourd'hui, il raconte sans fards la vie qui l'a consumé, sans regrets.
    Luc Rouquette souligne dans son récit l'incroyable beauté de la vie lorsqu'elle est menacée. En un style affirmé, acéré, il s'interroge sur ce qui nous retient à cette existence. Il montre également combien les vies « de rêve » dissimulent souvent une tout autre réalité.

  • Grâce au pouvoir de l'imagination et de la mémoire, Remi Clignet réussit, l'espace d'un livre, à retrouver ses amis disparus, qui vivent dans son coeur à jamais et l'accompagnent au fil du temps. Ensemble et silencieusement, ils remontent le fleuve de la vie de ce grand voyageur. Les amis ravivent les souvenirs endormis sur ses berges et rattrapent le temps perdu en trouvant enfin, sans le chercher, le chemin du bonheur.
    « Chaque personne qui passe dans notre vie est unique. Elle laisse toujours un peu d'elle-même, et s'en va avec un peu de nous. » Jorge Luis Borges.
    Après « Naïf ou le petit chose » (Éditions du Panthéon, 2019), Remi Clignet emprunte à nouveau les sentiers délicieux de la mémoire, avec émotion et humour.

  • Comment appréhender la souffrance quand ce n'est pas la nôtre ? La sarcoïdose est une maladie insidieuse, difficile à diagnostiquer et... intelligente et jalouse, selon l'auteur. La présence de cette « maîtresse » dans son existence est source de nombreuses difficultés contre lesquels il lutte, avec courage.
    Mamoud Chalekh est atteint depuis l'enfance de plusieurs maladies rares et méconnues. En partageant aussi bien ses expériences professionnelles que sa vie personnelle, il permet au lecteur de découvrir ce qu'implique une existence dans les hôpitaux, en lutte perpétuelle.

  • Dans « Preuve par cinq - Verte était notre vallée », André Suissa livre l'épopée exaltante de ses aïeux et descendants à travers un récit qui nous fera traverser les océans. Depuis le Haut Atlas marocain à la France en passant par l'Algérie et son histoire, cette saga sur cinq générations nous emmène entre autres sur les traces d'une fratrie de neuf enfants, celle de l'auteur. Une richesse à la fois historique et familiale née dans les yeux d'une fabuleuse et presque légendaire grand-mère aux secrets exceptionnels, dont la disparition restera à tout jamais un mystère.
    Enseignant, journaliste, fondateur d'une école du soir pour adultes mais également assureur, voyagiste, juriste, André Suissa a vécu autant de vies que de passions.
    /> Auteur de recueils poétiques et d'un roman, il revient aujourd'hui sur les racines de sa famille, en un périple mémoriel attachant.

  • Au travers d'une écriture très réaliste, Yves Bonnard définit avec précision ses douleurs d'enfance aux côtés d'un père tyrannique. Il dédie ce témoignage aux âmes meurtries et leur souffle la pensée de l'espoir.

  • Que retient-on de l'enfance ? Alors qu'il en déroule le fil, Thierry Casagrande y pioche des fragments de vie au gré de ses envies. Précieux instantanés tantôt joyeux tantôt mélancoliques, il revient sur sa jeunesse pleine de rires, de facéties et de découvertes.
    Témoignage dynamique et rock'n'roll.

  • Depuis qu'Hugo Haf a passé ses 25 ans, ses amis ne cessent de l'encourager à écrire un livre sur les femmes de sa vie. Récit fallacieux ou non, là n'est pas la question ! Puisque c'est d'une plume vive et ardente que l'auteur nous entraîne dans ses premières passions.



  • Les souvenirs de Danièle Mermoud ressurgissent avec une gravité déchirante mais toujours juste. Son style à vif taille dans la chair pour mieux atteindre les sentiments, ceux qui serrent le coeur et font battre le sang aux creux des tempes. Les sentez-vous ces pulsations ? Ce récit hypnotise et bouleverse : on ressort sonnés mais terriblement vivants. Car souvenez-vous, toujours, que la mer est grande...

  • Alors qu'il est âgé seulement de dix ans et demi, Gabriel perd subitement la vue. Un jour, un médecin réussit enfin à poser les mots : Gabriel souffre de la maladie de Leber, une neuropathie optique d'origine génétique, qui a été guérie. La vie, enfin, redémarre.

  • Le 22 juillet 2014, sept enfants inscrits au Service Municipal Jeunesse (SMJ) rentrent d'une sortie aux lacs de la forêt d'Orient, dans un parc régional de l'Aube. Sur la route, leur véhicule heurte de plein fouet un poids lourd roulant en sens inverse. En une fraction de secondes, la vie bascule.

  • Alors que James entame une cure de désintoxication pour alcoolisme, son épouse lui annonce par SMS son intention de divorcer après 14 ans de vie commune. En proie à une dépression depuis longtemps, il plonge tête la première dans la sidération la plus totale.

  • Karine Baillet, c'est un étonnant palmarès : 30 pays traversés, 2 podiums aux championnats du monde et des centaines de milliers de dénivelés en course internationale et raids de haut niveau. C'est la 1ère femme à traverser la Manche sur 4 embarcations différentes, la 1ère femme à participer en 2009 au Quaduro et à l'Enduropale du Touquet, course internationale de sports mécaniques. C'est tour à tour du VTT, canoë, kayak, roller, course à pied, athlétisme, spéléo, alpinisme, natation, planche à voile, wakeboard, catamaran de sport, et kite surf. C'est un pilote d'hélicoptère, un chef d'entreprise, une conférencière, un coach, une enseignante, un auteur et une organisatrice d'événements. Karine Baillet, c'est une sportive du plus haut niveau, une aventurière sans limite, une exploratrice intrépide à l'énergie hors norme. C'est mille femmes en une seule, mille vies en une force motrice, mille projets en un capitaine indéfectible. Les pieds dans les baskets, le poing tendu vers l'avenir et la tête dans les étoiles ! Sophie Chegaray, dans son parcours de journaliste à travers la Nouvelle-Calédonie, l'Afrique et la France, tisse un même fil rouge : révéler les richesses humaines. Ses reportages et chroniques traduisent un besoin viscéral de comprendre, de s'identifier et de traduire les comportements et le quotidien des femmes et des hommes du monde. Sa rencontre avec Karine Baillet est une évidence, prolongement authentique de sa quête humaine. L'aider à se confier, à se livrer, à partager cette trempe exceptionnelle dont elle est dotée depuis toujours : tel a été le travail que Sophie Chegaray a accompli en entrant dans la peau d'une aventurière de l'extrême.

empty